Le Lézard

Le ministre de la défense réaffirme l'appui solide du Canada envers l'alliance au cours de la réunion des ministres de la défense de l'OTAN



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 8 juin 2006) - L'honorable Gordon O'Connor, ministre de la Défense nationale, a réaffirmé aujourd'hui l'engagement solide du Canada envers l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), au cours de la réunion des ministres de la défense de l'OTAN à Bruxelles. Le ministre O'Connor a participé à de nombreuses discussions ainsi qu'à l'examen d'initiatives permanentes clés qui permettront de préparer le terrain afin que le sommet de l'OTAN prévu à Riga, en Lettonie, en novembre 2006, soit un succès.

Les ministres devaient approuver une nouvelle directive ministérielle précisant le nombre et le type de missions les plus susceptibles d'être menées par l'OTAN à l'avenir. De plus, ils ont discuté des initiatives de transformation de l'OTAN qui amènent, entre autres choses, à mettre davantage l'accent sur les capacités expéditionnaires ainsi que sur les étapes de stabilisation et de reconstruction des opérations.

Le ministre O'Connor a aussi pris part à des discussions sur des thèmes variant de l'expansion imminente de la force de maintien de la paix de l'OTAN en Afghanistan à la voie à suivre pour les opérations et les missions de l'OTAN au Darfour, en Iraq et au Kosovo.

"Le Canada demeure pleinement engagé envers l'OTAN et en appuie le programme qui lui permet de mener à bien les opérations actuelles, la transformation en vue de l'avenir et l'amélioration des partenariats", a précisé le ministre O'Connor. "Le Canada a beaucoup d'estime pour l'OTAN, tant à l'égard de l'alliance politique que de l'alliance militaire, toutes deux essentielles au maintien de la stabilité mondiale."

De plus, les ministres ont examiné l'Engagement capacitaire de Prague mis en place en 2002 et l'une de ses composantes principales, la Force de réaction de l'OTAN (NRF); cette force à haut niveau de préparation est composée d'éléments des forces terrestres, aériennes, navales et spéciales que l'OTAN peut déployer à court préavis afin de répondre rapidement et efficacement aux menaces et aux crises partout dans le monde. En tant que contribution supplémentaire du Canada à la NRF, le ministre O'Connor a annoncé que le gouvernement du Canada prêtera six CF-18 qui seront disponibles à court préavis pour des opérations du 1er juillet 2006 au 12 janvier 2007. Au cours de cette période, le Canada met aussi un destroyer à la disposition de la NRF.




Communiqué envoyé le 8 juin 2006 à 15:45 et diffusé par :