Le Lézard

Vote de désaffiliation - Un choix démocratique et légitime



MONTRÉAL, le 8 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 8 juin /CNW Telbec/ - Pour la Fédération autonome du collégial, les résultats du processus de désaffiliation, qui a conduit sept syndicats de l'enseignement à faire le choix du syndicalisme autonome et indépendant, marquent un tournant pour le syndicalisme au Québec.

"Nous nous réjouissons des résultats obtenus et de la clarté des mandats dégagés. La participation élevée à cette démarche démocratique confère au processus et à la décision des membres une incontestable légitimité. Au-delà des résultats, il importe de souligner la participation exceptionnelle des membres au débat sur la désaffiliation qui s'est fait dans une sérénité remarquable. Par ce vote, les enseignantes et enseignants de ces syndicats se réapproprient les outils de leur action syndicale et se donnent clairement les moyens de revendiquer des améliorations de leurs conditions de travail et de faire entendre leurs voix dans l'implantation laborieuse de la réforme", déclare Jean-Claude Drapeau, président de la FAC.

"Mais il faudrait bien se garder d'associer ce mouvement au seul mécontentement des membres face aux organisations syndicales. Le choix qu'ont fait hier les enseignantes et enseignants de ces syndicats est un message, on ne peut plus clair, adressé au gouvernement québécois. Les profs sont mobilisés et exigent de véritables négociations qui sauront répondre à leurs aspirations et à leurs orientations. Les conditions de travail dans les secteurs public et parapublic ne cessent de se détériorer, et ce gouvernement n'en a que pour le privé! Il est temps qu'il reconnaisse pleinement notre travail et qu'il consente à des améliorations considérables", de souligner Jean-Claude Drapeau.

D'autre part, loin de constituer une division au sein du mouvement syndical, la décision de ces syndicats permet d'entrevoir la mise en place de nouvelles alliances fondées sur la collaboration et le respect entre des organisations autonomes et indépendantes.

La FAC représente quelque 4 000 enseignantes et enseignants de cégep répartis sur l'ensemble du territoire québécois. Elle s'emploie, jour après jour, à défendre les meilleures conditions d'enseignement pour ses membres, tout en développant une réflexion pédagogique novatrice centrée sur la réussite des étudiantes et étudiants et sur l'accessibilité aux études collégiales pour l'ensemble des Québécoises et Québécois.


Communiqué envoyé le 8 juin 2006 à 12:34 et diffusé par :