Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

L'instabilité et l'incertitude donnent le ton aux prévisions sur l'énergie pour l'été 2006 de l'Office national de l'énergie



CALGARY, le 8 juin /CNW/ -- CALGARY, le 8 juin /CNW/ - L'instabilité des prix et l'incertitude croissante dans l'actualité mondiale sont à l'avant-scène de la présentation qu'a donnée aujourd'hui l'Office national de l'énergie (ONÉ) sur ses prévisions estivales pour les marchés de l'énergie du Canada.

Des analystes du secteur et des représentants des médias de Calgary, ont assisté à une présentation sur l'influence des événements géopolitiques, des conditions climatiques et de la capacité de stockage sur les prix de l'énergie à anticiper cet été.

"Les défis et les possibilités actuels présentés par l'instabilité du marché de l'énergie nous signalent la nécessité croissante d'informer les Canadiens" déclare Ken Vollman, le président de l'ONÉ. "Nous prévoyons que les prix du pétrole demeureront élevés et que les prix du gaz diminueront avant d'augmenter de nouveau au cours de l'hiver. L'offre d'électricité devrait satisfaire à la demande cet été, à l'exception des marchés de l'Ontario qui se resserreront si la température exceptionnellement chaude se maintient."

Selon monsieur Vollman, les Canadiens seront exposés à une vaste gamme de prévisions quant au prix de l'énergie. Bien que ces prévisions puissent être démenties par des imprévus comme des événements géopolitiques, des ouragans ou de longues périodes de précipitations ou de chaleur, elles permettent de mieux comprendre les marchés de l'énergie et de prendre de meilleures décisions quant à l'énergie.

Les analystes de l'ONÉ ont isolé plusieurs enjeux qui déstabilisent les prix sur les marchés de l'énergie. Ils se sont aussi penchés sur l'influence qu'exerceront certaines pressions sur les marchés de l'énergie cet été et cet automne. Entre autres prévisions, on note:

    <<
    Pétrole
    -   Les prix élevés du brut devraient se maintenir à cause des conditions
        géopolitiques internationales, du risque d'ouragans sur la côte
        américaine du golfe du Mexique et du manque mondial de capacité de
        réserve en termes de production et de raffinage.
    -   Les faibles réserves d'essence pourraient maintenir les prix à leur
        niveau actuel ou les faire augmenter.

    Gaz
    -   Les nouvelles réserves de gaz dépassent d'environ 25 % ce qu'elles
        étaient au même moment de l'an dernier à cause de l'hiver qui a été
        doux.
    -   Le surplus temporaire de gaz naturel exercera une pression à la
        baisse sur les prix du gaz naturel qui pourraient descendre jusqu'à
        environ 5$US kpi(3) d'ici septembre.
    -   L'offre nord-américaine en gaz naturel se solidifie et les
        importations de GNL devraient dépasser celles de l'an dernier.
    -   La demande de gaz en Amérique du Nord est stable depuis quelques
        années, principalement à cause de l'efficacité accrue et de la
        réduction de l'utilisation énergétique observée sur les marchés
        industriels en raison des prix élevés.

    Électricité
    -   L'offre d'électricité répondra à la demande presque partout au pays,
        mais le marché de l'Ontario pourrait se resserrer si les températures
        se maintiennent au-dessus de la normale pendant de longues périodes.
    -   Le Canada continuera d'enregistrer des exportations nettes
        d'électricité.
    -   On prend de nombreuses mesures partout au pays pour produire plus
        d'électricité à court et à long terme.
    >>


Le point de presse a souligné l'incidence de l'offre de réserve de gaz naturel résultant d'un hiver doux. Si les stocks de gaz naturel se rétablissent rapidement, on devra trouver de nouveaux marchés pour le gaz de réserve ou interrompre en conséquence la production plus tard cet été. Une interruption potentielle réduirait les revenus et les redevances gouvernementales.

Le présent communiqué, une fiche de renseignements et une présentation peuvent être consultés sur le site Web de l'ONÉ (www.neb-one.gc.ca) sous la rubrique Quoi de neuf?

L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects de l'industrie énergétique du Canada. Sa raison d'être est de promouvoir la sûreté et la sécurité, la protection de l'environnement et l'efficience économique dans l'intérêt public canadien, en s'en tenant au mandat que le Parlement lui a conféré au chapitre de la réglementation des pipelines ainsi que de la mise en valeur et du commerce des ressources énergétiques.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
L'Union des municipalités du Québec (UMQ) salue l'entente entre les gouvernements du Québec et du Canada concernant la bonification du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec. Celui-ci bénéficiera d'un...

17 déc 2017
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles?de?la?Madeleine, M. Pierre Moreau, a annoncé aujourd'hui que le Gouvernement du Québec, par l'entremise...

15 déc 2017
Alimentation Couche-Tard inc. (« Couche-Tard ») annonce qu'elle a obtenu l'autorisation de la Federal Trade Commission (« FTC ») des États-Unis pour procéder à l'acquisition de tous les titres de participation émis et en circulation de...

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
L'audience de l'Office national de l'énergie pour étudier la demande de NOVA Gas Transmission Ltd. (« NGTL ») de construire un gazoduc à l'est de la ville de Sundre débutera le 18 décembre à 9 heures dans la salle d'audience de l'Office, à Calgary....

15 déc 2017
En mobilisant ses capacités d'innovation et sa créativité, le Canada met ses ressources naturelles en valeur de manière plus durable, fait croître son économie et crée des choix énergétiques plus propres en appui à notre transition vers une économie...




Communiqué envoyé le 8 juin 2006 à 12:15 et diffusé par :