Le Lézard
Classé dans : Santé

Remicade(R) améliore la qualité de vie des Canadiens aux prises avec le psoriasis et l'arthrite psoriasique



MONTRÉAL, June 8 /CNW/ -- Santé Canada approuve l'emploi de Remicade pour le traitement du

psoriasis et de l'arthrite psoriasique; la recherche canadienne contribue

à la découverte d'une nouvelle option thérapeutique.

MONTRÉAL, June 8 /CNW/ - Santé Canada vient d'approuver l'emploi de Remicade(R) (infliximab) pour le traitement des formes modérées à graves du psoriasis en plaques et de l'arthrite psoriasique. Des dermatologues et des rhumatologues canadiens réputés, de même que 186 patients répartis dans 16 centres au Canada, ont participé aux essais cliniques EXPRESS, EXPRESS II et IMPACT 2. Ces travaux de recherche ont révélé que Remicade est un médicament très efficace pour le traitement des formes modérées à graves du psoriasis et de l'arthrite psoriasique, car il améliore la qualité de vie des patients tout en atténuant les désagréments physiques de ces deux maladies.

"Je suis atteinte de psoriasis sévère depuis maintenant 20 ans. Cette maladie a toujours affecté ma vie. Par exemple, mon approche avec les autres n'a jamais été facile. C'est très gênant et les gens ont beaucoup de préjugés face à cette maladie. Ils pensent que c'est contagieux", raconte Mme Patricia Turgeon, une patiente de 50 ans du Dr Yves Poulin. "Lorsque mon psoriasis s'est étendu sur mon visage, le Dr Poulin m'a parlé de Remicade. Après seulement deux traitements, mon psoriasis s'est complètement estompé. Je ne reçois maintenant qu'une perfusion aux deux mois. Ma qualité de vie a carrément changé. C'est le jour et la nuit!"

Les travaux de recherche ont montré que la majorité des patients traités par Remicade bénéficiaient d'une amélioration de 75 % ou plus de l'indice d'activité et de gravité du psoriasis (psoriasis area and severity index (PASI))(1), qui permet de mesurer la gravité des symptômes du psoriasis et leurs répercussions sur la qualité de vie. Une amélioration de 50 % est un résultat clinique significatif lors de l'évaluation du psoriasis(2).

D'après l'énoncé de consensus canadien paru dans le Journal of Cutaneous Medicine and Surgery, le psoriasis modéré à grave altère considérablement la qualité de vie, indépendamment de la surface corporelle couverte de lésions(3). Parmi les symptômes de la maladie, on compte une altération fonctionnelle des mains ou des pieds, un prurit intense (démangeaisons) et un inconfort, ou des lésions qui, vu leur emplacement sur le corps, peuvent miner l'estime de soi(4).

"Les dermatologues doivent considérer la qualité de vie du patient et l'impact du psoriasis lors du traitement de cette maladie", affirme le Dr Yves Poulin, dermatologue et professeur adjoint de clinique au service de dermatologie de l'Hôtel-Dieu de Québec et investigateur dans les études cliniques EXPRESS et EXPRESS II. "Les sondages démontrent que les patients ne sont pas très satisfaits de l'efficacité des traitements disponibles actuellement. La majorité des patients souhaitent une thérapie plus efficace. Les traitements avec les nouvelles molécules biologiques sont intéressants à plusieurs égards. Le haut niveau de rendement de Remicade, par exemple, est une nouvelle option pour les patients dont la qualité de vie est très affectée. J'ai traité avec Remicade plusieurs patients qui ont connu une rapide et profonde amélioration de leur psoriasis."

Le psoriasis - qu'il soit léger, modéré ou grave - touche plus d'un million d'adultes au Canada(5, 6). Sa forme la plus répandue, le psoriasis en plaques, est présente chez quelque 80 à 90 % des patients psoriasiques.

Selon un sondage mené par la National Psoriasis Foundation des États-Unis, la stigmatisation pousse de nombreux patients psoriasiques à éviter les activités ou les interactions sociales, de crainte que leurs lésions n'attirent l'attention ou des commentaires désobligeants, et ce, même si le psoriasis n'est pas contagieux. Dix pour cent des patients interrogés ont admis avoir envisagé le suicide à cause de leur maladie(7).

Remicade a été homologué par Santé Canada pour le traitement des adultes atteints de formes modérées à graves de psoriasis en plaques chronique qui sont candidats au traitement général et pour qui la photothérapie s'est révélée inefficace ou inappropriée(8).

Remicade est bénéfique pour les patients aux prises avec l'arthrite

psoriasique, une affection déformante et destructrice.

L'emploi de Remicade a également été autorisé par Santé Canada pour la réduction des signes et des symptômes, l'induction d'une importante réponse clinique, le freinage de l'atteinte structurale associée à l'arthrite évolutive et l'amélioration de la capacité physique chez les patients atteints d'arthrite psoriasique(9).

L'arthrite psoriasique (AP) est une maladie inflammatoire qui provoque une douleur et un gonflement articulaires, la tuméfaction des doigts et des orteils "en saucisse" (dactylite) ainsi qu'une inflammation du muscle ou du tendon qui s'insère sur l'os (enthésiopathie). Elle se caractérise aussi par l'éruption de placards ou d'autres lésions sur la peau. L'inflammation de la peau et des articulations notée dans les cas de AP résulte d'un seul processus pathologique. Jusqu'à 30 % des patients psoriasiques au Canada seront victimes de AP(10). Bien que le psoriasis se déclare sans égard à l'âge, la composante rhumatismale se manifeste généralement chez les personnes de 20 à 50 ans(11).

Bon nombre de personnes atteintes de AP peuvent mener une vie productive, mais pour 20 % d'entre elles, l'affection est déformante et destructrice(12). Il est important d'établir un diagnostic précoce pour prévenir les dommages durables, car on estime que la moitié des gens aux prises avec l'AP ont déjà subi une grave atteinte articulaire (entre autres, une perte osseuse) au moment où le diagnostic est posé(13).

"Lorsqu'on m'a dit que j'étais atteint d'arthrite psoriasique - à 20 ans -, j'en ai eu le souffle coupé", confie Rick Roussell, un Torontois de 30 ans. "Je pouvais à peine bouger à cause de la douleur et de la raideur causées par l'arthrite, et mon corps était couvert de plaques de psoriasis, ce qui rendait mes mouvements encore plus douloureux. Mes symptômes sont devenus si graves que j'ai dû cesser de travailler pendant deux ans. Remicade m'a redonné vie. Après une seule perfusion, mes symptômes ont commencé à disparaître. Le lendemain de mon premier traitement, j'ai pu littéralement bondir du lit, alors qu'auparavant il m'était très pénible de me coucher et de me lever. Je suis très heureux que d'autres personnes souffrant de cette maladie puissent maintenant profiter d'une meilleure qualité de vie grâce à ce traitement."

"L'objectif premier dans le traitement de l'arthrite psoriasique est de réduire la douleur et d'améliorer le fonctionnement des patients. Le contrôle de l'atteinte cutanée est un bénéfice secondaire plus qu'appréciable pour nombre d'entre eux. Le but ultime est d'arrêter la progression de la destruction des articulations", affirme le Dr Denis Choquette, rhumatologue à l'Hôpital Notre-Dame du CHUM et à l'Institut de rhumatologie de Montréal. "Remicade, maintenant approuvé pour le traitement de l'arthrite psoriasique, est une thérapie efficace qui traite entièrement la maladie, en en permettant un contrôle plus global et entier. De plus, Remicade a prouvé qu'il pouvait arrêter la progression des dégâts structurels et améliorer la fonction physique des patients souffrant de cette maladie dévastatrice. C'est une option de traitement essentielle pour mes patients souffrant de cette maladie."

Les travaux de recherche indiquent que 64 % des personnes atteintes d'arthrite psoriasique et traitées par Remicade ont obtenu une amélioration d'au moins 75 % du PASI; or, une telle amélioration ne s'est produite que chez 2 % des personnes recevant un placebo(14).

Avec la toute dernière homologation de Santé Canada - pour le traitement du psoriasis et de l'arthrite psoriasique -, Remicade compte maintenant neuf indications. Cet agent biologique sert au traitement des troubles inflammatoires à médiation immunitaire, groupe de maladies qui découlent de l'attaque des tissus sains par le système immunitaire. Remicade est le seul médicament au Canada dont l'emploi est approuvé pour toutes les indications suivantes : traitement d'induction de la rémission dans la maladie de Crohn (MC), traitement d'entretien dans la MC avec fistulisation, traitement de la colite ulcéreuse, traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR), traitement de la spondylarthrite ankylosante, traitement de l'atteinte structurale occasionnée par la PR, traitement des premiers stades de la PR, traitement du psoriasis et traitement de l'arthrite psoriasique.

Homologation

Psoriasis

---------

L'homologation pour le traitement des formes modérées à graves du psoriasis s'appuie sur des données issues des essais EXPRESS et EXPRESS II, lors desquels Remicade s'est révélé efficace en schéma posologique d'induction et d'entretien. Il a produit une amélioration rapide, substantielle, soutenue et cliniquement significative des indices d'évaluation de l'atteinte cutanée et de la qualité de vie générale chez les patients psoriasiques, et les résultats maximaux obtenus ont été une élimination de toute trace de la maladie.

Au cours de l'essai EXPRESS, essai multicentrique de phase III mené à double insu(15), 378 patients atteints de psoriasis en plaques modéré à grave ont été recrutés dans 32 centres d'Europe et du Canada. Les signes cutanés et unguéaux du psoriasis ont été évalués au moyen du PASI et de l'indice de gravité du psoriasis unguéal (nail psoriasis severity index (NAPSI)). Au bout de 10 semaines, 80 % des patients traités à l'infliximab ont obtenu une amélioration d'au moins 75 % de ces indices, et 57 % ont obtenu une amélioration d'au moins 90 %, par rapport à la situation de départ, alors que ces valeurs se chiffraient respectivement à 3 % et à 1 % dans le groupe placebo (p (less than) 0,0001). Au bout de 24 semaines, les améliorations précédentes ont été maintenues - chez 82 % des patients traités à l'infliximab et 4 % des patients du groupe placebo pour la cote PASI 75 ainsi que chez 58 % et 1 % respectivement des patients pour la cote PASI 90 (p (less than)0,0001). À la semaine 50, 61 % des patients avaient une cote PASI 75 et 45 % des patients, une cote PASI 90, dans le groupe traité à l'infliximab.

L'essai EXPRESS(16) a permis d'évaluer les répercussions d'un traitement d'entretien prolongé à l'infliximab sur la qualité de vie liée à la santé (QVLS) des patients psoriasiques. On a demandé aux patients de répondre au questionnaire sur l'indice dermatologique de la qualité de vie (Dermatology Life Quality Index (DLQI)) et au questionnaire abrégé en 36 questions sur la qualité de vie (SF-36). À la semaine 10, les cotes DLQI s'étaient significativement plus améliorées chez les patients traités à l'infliximab (p (less than) 0,001), tout comme les cotes sommaires des composantes physique et mentale du SF-36 (p (less than) 0,001), comparativement aux patients du groupe placebo. Une amélioration significative (p (less than) 0,001) a également été constatée dans les huit sous-échelles du SF-36, et elle était plus marquée pour les composantes "douleur corporelle" et "fonctionnement social". L'amélioration significative de la QVLS a persisté grâce au traitement d'entretien à l'infliximab jusqu'à la semaine 24 (p (less than) 0,001), les patients qui ont obtenu une cote PASI de 0 ayant bénéficié d'un effet maximal. L'amélioration de la QVLS associée au traitement est demeurée substantielle jusqu'à la semaine 50.

Arthrite psoriasique

--------------------

L'homologation de Remicade pour le traitement de l'arthrite psoriasique s'appuie sur les résultats de l'essai de phase III IMPACT 2(17), réalisé à double insu auprès de 200 patients atteints d'arthrite psoriasique évolutif réfractaire à un traitement antérieur. Remicade a produit une résorption significative de l'arthrite psoriasique, y compris la dactylite et l'enthésiopathie, ainsi que du psoriasis connexe. La réponse clinique a été évaluée principalement au moyen de la cote ACR20. On a également utilisé, entre autres, les critères de réponse de l'arthrite psoriasique (Psoriatic Arthritis Response Criteria (PsARC)), le PASI, et l'évaluation de la dactylite et de l'enthésiopathie comme outils de mesure. À la semaine 14, 58 % des patients recevant l'infliximab et 11 % de ceux qui recevaient le placebo ont obtenu une cote ACR20 - donc, une réponse; par ailleurs, chez 77 % des patients traités à l'infliximab et 27 % des patients du groupe placebo, on observait les PsARC (p (less than) 0,001 pour les deux mesures). Chez 85 % des patients, les lésions psoriasiques couvraient au moins 3 % de la surface corporelle. Au total, 64 % de ces patients traités à l'infliximab ont connu une amélioration d'au moins 75 % du PASI, comparativement à 2 % des patients du groupe placebo (p (less than) 0,001) à la semaine 14. Ces effets thérapeutiques ont persisté jusqu'à la dernière évaluation (semaine 24). La dactylite était moins fréquente chez les patients traités à l'infliximab que dans le groupe placebo, et ce, à la semaine 14 (18 % vs 30 %; p = 0,025) et à la semaine 24 (12 % vs 34 %; p (less than) 0,001). Aux mêmes intervalles de mesure, l'enthésiopathie évolutive était moins fréquente chez les patients traités à l'infliximab que dans le groupe placebo (semaine 14 : 22 % et 34 %; p = 0,016; semaine 24 : 20 % et 37 %; p = 0,002).

À propos de Remicade

Remicade est un anticorps monoclonal qui cible spécifiquement le facteur de nécrose tumorale alpha (TNFa) et s'y lie irréversiblement. Le TNFa joue un rôle incontestable dans la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn, la spondylarthrite ankylosante, le psoriasis et l'arthrite psoriasique. Il pourrait également être en cause dans de nombreuses autres maladies inflammatoires à médiation immunitaire.

Dans la plupart des cas, Remicade est administré toutes les 8 semaines après un schéma d'induction standard exigeant un traitement aux semaines 0, 2 et 6. Aucune dose de Remicade n'est requise entre les perfusions et les patients n'ont pas besoin de prendre de Remicade à la maison. L'innocuité et l'efficacité de Remicade ont été démontrées lors d'essais cliniques menés au cours des dix dernières années et en pratique clinique suivant la commercialisation, auprès de plus de 770 000 patients du monde entier.

Remicade est unique parmi les traitements biologiques anti-TNF. Du personnel infirmier ayant reçu une formation spéciale administre et surveille la perfusion de Remicade et donne du soutien aux patients pendant chaque traitement, en milieu clinique. Les points de service du Réseau de cliniques de perfusion de RemicadeMC sont situés dans des endroits faciles d'accès et les soins y sont offerts gratuitement par Schering.

Le Prix Belleau-Nickerson 2005, un prix canadien décerné par l'organisation des Prix Galien, a été attribué à Remicade. Cet honneur est rendu à un produit pharmaceutique qui se distingue par sa contribution exceptionnelle à la pharmacothérapie et par son impact économique et social. Le Prix Galien International avait également été attribué à Remicade en 2000.

À propos de Schering Canada inc.

Schering Canada est une exploitation canadienne de la société Schering-Plough, qui compte plus de 850 employés partout au Canada. Le site Web de Schering Canada peut être consulté à l'adresse www.schering.ca.

D'envergure mondiale, Schering-Plough est une entreprise de soins de santé à vocation scientifique, connue pour ses produits d'ordonnance et en vente libre à usage humain et pour ses produits de santé animale. Forte de ses propres travaux de recherche et de certains partenariats, Schering-Plough découvre, conçoit, fabrique et commercialise des traitements médicamenteux de pointe permettant de répondre à d'importants besoins médicaux. La vision de Schering-Plough consiste à gagner la confiance des médecins, des patients et des clients servis par plus de 32 000 employés répartis dans le monde. Établie à Kenilworth, dans le New Jersey, la société a également un site Web à l'adresse www.schering-plough.com.

REMARQUE : Des dermatologues, des rhumatologues et des patients seront disponibles pour donner des entrevues en français et en anglais.

Un rouleau B, des photographies à haute définition et des documents d'information détaillés sur la maladie pourront être obtenus en rapport avec ce communiqué.

Le rouleau B sera transmis par satellite le jeudi 8 juin 2006, de 14 h à 14 h 30, HNE.

Coordonnées :

Anik F2 C

Transponder 6B

Audio subcarrier 6.2 and 6.8

Downlink frequency 3940 vertical

Remicade, une marque déposée de Centocor Inc., est distribué au Canada sous licence par Schering Canada inc. Schering Canada inc. et Schering-Plough Corporation sont des marques déposées de Schering Canada inc.

-----------------------------------

(1) K. Reich et al. Infliximab induction and maintenance therapy for

moderate-to-severe psoriasis: a phase III, multicentre, double-

blind trial. Lancet 2005; 366: 1367-74

(2) Carlin, C.S., Feldman, S.R. Krueger J.G., et al. A 50% reduction

in the Psoriasis Area and Severity Index (PASI 50) is a clinically

significant endpoint in the assessment of psoriasis. J Am Acad

Dermatol. 2005 Sep:53(3):547-51

(3) Guenther, L., Langley, R., Shear, N. et al. Integrating Biologic

Agents into Management of Moderate-to-Severe Psoriasis: A

Consensus of the Canadian Psoriasis Expert Panel. J Cutan Med Surg

2004; 321-337

(4) Guenther, L., Langley, R., Shear, N. et al. Integrating Biologic

Agents into Management of Moderate-to-Severe Psoriasis: A

Consensus of the Canadian Psoriasis Expert Panel. J Cutan Med Surg

2004; 321-337

(5) Christophers E. Psoriasis-epidemiology and clinical spectrum. Clin

Exp Dermatol 2001; 26:314-320.

(6) Nail L, Gulliver W, Charmley P, et al. Search for the psoriasis

susceptibility gene: the Newfoundland Study. Cutis 1999; 64:323-

329.

(7) National Psoriasis Foundation. About Psoriasis. Renseignements

disponibles à l'adresse suivante : www.psoriasis.org. Site visité

le 19 avril 2006.

(8) Remicade Product Monograph - Mars 2006

(9) Remicade Product Monograph - Mars 2006

(10) The Arthritis Society. Psoriatic Arthritis. Renseignements

disponibles à l'adresse suivante : www.arthritis.ca. Site visité

le 19 avril 2006.

(11) The Arthritis Society. Psoriatic Arthritis. Renseignements

disponibles à l'adresse suivante : www.arthritis.ca. Site visité

le 19 avril 2006.

(12) The Arthritis Foundation. Psoriatic Arthritis. Renseignements

disponibles à l'adresse suivante : www.arthritis.org. Site visité

le 19 avril 2006

(13) National Psoriasis Foundation: Psoriatic Arthritis Facts.

Renseignements disponibles à l'adresse suivante :

http://www.psoriasis.org/facts/psa. Site visité le 20 avril 2005

(14) Antoni, C., Krueger, G.G. et al. Infliximab improves signs and

symptoms of psoriatic arthritis: results of the IMPACT 2 trial.

Ann. Rheum. Dis. 2005;64;1150-1157

(15) K. Reich et al. Infliximab induction and maintenance therapy for

moderate-to-severe psoriasis: a phase III, multicentre, double-

blind trial. Lancet 2005; 366: 1367-74

(16) K. Reich et al. Infliximab maintains improved HRQoL in psoriasis.

Brit J Derm 2006; 1365-2133

(17) Antoni, C., Krueger, G.G. et al. Infliximab improves signs and

symptoms of psoriatic arthritis: results of the IMPACT 2 trial.

Ann. Rheum. Dis. 2005;64;1150-1157

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
QUÉBEC, le 20 août 2017 /CNW/ - L'honorable Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé, prononcera une allocution lors de la 150e Assemblée annuelle et Conseil général de l'Association médicale canadienne. La ministre tiendra un point de presse...

à 12:22
MONTRÉAL, le 20 août 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ s'associe, une fois de plus, aux célébrations Fierté Montréal en participant au défilé. Pour la FIQ, c'est l'occasion de réaffirmer l'importance...

à 09:00
QUÉBEC, le 20 août 2017 /CNW/ - Des leaders de la profession médicale se réuniront à Québec du 20 au 23 août afin de discuter de certains enjeux brulants d'actualité liés à la santé des Canadiens. Les principaux points à l'ordre du jour sont la...

19 aoû 2017
QUÉBEC, le 18 août 2017 /CNW/ - Le Secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, Joël Lightbound, prononcera une allocution de clôture dans le cadre de l'Expo paramédecine au Canada 2017. Les médias pourront obtenir leur accréditation 30...

18 aoû 2017
MONTRÉAL, le 18 août 2017 /CNW Telbec/ - LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec), se réjouit de l'annonce officielle du Québec à titre d'hôte de la 67e Assemblée générale d'août de l'International Federation of Medical Students'...

18 aoû 2017
QUÉBEC, le 18 août 2017 /CNW/ - Le Secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, Joël Lightbound, prononcera une allocution de clôture dans le cadre de l'Expo paramédecine au Canada 2017. Les médias pourront obtenir leur accréditation 30...




Communiqué envoyé le 8 juin 2006 à 12:08 et diffusé par :