Le Lézard
Classé dans : Santé, Le virus Ebola

Le personnel infirmier est inquiet et pense que le plan de préparation de l'Agence de la santé publique au virus Ebola ne va pas assez loin



OTTAWA, le 20 oct. 2014 /CNW/ - Après une rencontre avec l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) sur la préparation au virus Ebola, la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers est inquiète et pense que l'ASPC continue de remettre en question les données scientifiques plutôt que protéger les travailleurs de la santé et le public. Depuis l'élaboration, le mois dernier, de directives provisoires et insuffisantes relatives au virus Ebola, le personnel infirmier a sonné l'alarme par rapport à l'état de préparation du Canada au virus Ebola. Il n'a reçu aucune réponse à sa demande de lignes directrices plus rigides. La FCSII est préoccupée par le fait que l'ASPC ne tient pas compte des données sur la transmission potentielle par aérosols et, ainsi, manque à son obligation de protéger le personnel infirmier et d'assurer une dotation adéquate en personnel infirmier. 

Selon Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers : « Toute mesure préventive et tout plan de préparation doivent s'appuyer sur le principe de précaution et l'engagement à assurer la sécurité avant tout. Étant donné le risque élevé de transmission du virus Ebola, il est essentiel de fournir aux infirmières de première ligne les bons équipements de protection afin d'éviter la propagation de l'infection. Ces directives mises à jour par l'ASPC ne respectent pas les normes pour protéger les travailleurs de la santé. »

« Nous allons continuer à faire pression sur le gouvernement fédéral pour faire les changements nécessaires et améliorer les directives, mais nous allons aussi mettre l'accent sur les gouvernements provinciaux et territoriaux pour qu'ils mettent en place des lignes directrices qui ressemblent, au moins, à celles de l'Ontario. Les infirmières et les infirmiers feront tout pour que la sécurité des travailleurs de première ligne et du public ne soit pas compromise », ajoute Silas.

Les points saillants de la directive de la FCSII sont (le document complet est affiché à https://nursesunions.ca/) :

 

La Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers (FCSII) représente près de 200 000 infirmières et infirmiers de première ligne. La FCSII est engagée à travailler avec les agences de la santé publique du Canada et avec les employeurs afin d'assurer la protection de la santé des travailleurs de la santé et du public, et à sensibiliser davantage au sujet de la propagation de la maladie.

 

SOURCE Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:09
MediaTek Inc. a dévoilé aujourd'hui MediaTek Sensiotm, le premier module à biocapteurs 6-en-1 pour téléphones intelligents. MediaTek Sensio, une puissante solution avancée de surveillance santé, facilite le suivi d'informations sur la fréquence...

à 19:08
Santé Canada avise les Canadiens que les produits suivants peuvent présenter de graves risques pour la santé. Pour en savoir plus, y compris sur ce que les Canadiens devraient faire, consultez l'avis de sécurité en ligne....

à 18:37
Mise à jour Le présent avis a été mis à jour pour inclure deux autres provinces, l'Ontario et la Nouvelle?Écosse, où des cas de maladie liée à cette éclosion ont été rapportés. Depuis la publication de l'avis initial, neuf nouveaux cas d'E. coli ont...

à 17:11
Les représentants des médias sont priés de noter que la porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, d'accessibilité aux soins et de soutien à domicile, Diane Lamarre, tiendra un point de presse le vendredi 15 décembre, à 9 h, à...

à 16:51
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, madame...

à 15:56
Les 148 travailleuses et travailleurs ont mis fin à la grève et aux moyens de pression la semaine dernière suite à une entente de principe qui est intervenue entre l'employeur et le comité de négociation du Syndicat québécois des employées et...




Communiqué envoyé le 20 octobre 2014 à 15:13 et diffusé par :