Le Lézard

La construction résidentielle au Québec : Résultats stables en mai



MONTRÉAL, le 8 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 8 juin /CNW Telbec/ - Selon les résultats de l'enquête menée en mai par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le volume de mises en chantier enregistré le mois dernier est sensiblement le même que celui signalé en mai 2005. En effet, on estime à 3 748 le nombre de mises en chantier dans les centres urbains d'au moins 10 000 habitants, ce qui équivaut à cinq logements de plus qu'à pareille époque en 2005. Cette stabilité cache toutefois des tendances différentes selon les catégories de logements.

Ainsi, les mises en chantier de logements collectifs ont augmenté de 16 % en mai comparativement au même mois de 2005. "Cependant, le haut volume d'activité dans le segment des collectifs s'explique en grande partie par la construction de deux résidences pour personnes âgées, une dans la région de Montréal et l'autre à Shawinigan", souligne Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL. "N'eût été de ces deux ensembles, on aurait plutôt observé un repli de 7 % pour ce type d'habitations", précise-t-il.

À l'inverse, le segment des maisons individuelles a enregistré un recul en mai (de 14 % par rapport à mai 2005), confirmant la tendance à la baisse amorcée il y a quelques mois déjà. Cette diminution s'est d'ailleurs manifestée dans toutes les régions métropolitaines ainsi que dans certaines agglomérations, telles que Drummondville et Granby.

"Comme prévu, le rythme de la construction résidentielle réagit à la conjoncture moins vigoureuse, à la plus grande disponibilité de logements de revente ainsi qu'à une récente stabilisation de la migration. Cela dit, certains secteurs (Gatineau et Trois-Rivières) et certains créneaux (dont les résidences pour personnes âgées) échappent pour l'instant à la tendance baissière", note M. Hughes.

Le cumul des mises en chantier après cinq mois en 2006 accuse une baisse de 5 % par rapport aux résultats de la même période l'an dernier et il se situe maintenant à 15 431. Le recul a été davantage marqué dans la catégorie des maisons individuelles que dans celle des collectifs.

Une analyse plus détaillée (par type d'habitation) montre que les parts de marché de chacun des segments ont évolué ces dernières années. En effet, les maisons individuelles représentaient 55 % des mises en chantier dans les centres urbains il y a cinq ans, comparativement à seulement 40 % actuellement. L'inverse s'est donc produit dans le segment des collectifs, qui a vu sa part de marché augmenter grâce aux copropriétés et aux logements locatifs. Ce dernier type d'habitations gagne du terrain surtout en raison de la construction de résidences pour personnes âgées.

Une analyse semblable montre que la part de plusieurs régions dans l'activité provinciale reste relativement stable depuis 5 ans. C'est le cas notamment de Montréal (60 et 61 %) et de Sherbrooke (2,0 et 2,9 %). Par contre, Québec a vu sa part monter de 11,6 à 16,2 %, alors que celle de Saguenay est passée de 1,5 % à 0,8 %.

Ailleurs au pays, la situation diffère selon les régions. L'Ontario et Terre-Neuve ont également enregistré une baisse de leurs mises en chantier, tandis que les autres provinces ont affiché des hausses allant jusqu'à 26 %.

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme national responsable de l'habitation au Canada, et ce, depuis plus de 60 ans. Elle contribue à améliorer les conditions de vie et le bien-être des Canadiens par l'entremise de quatre secteurs d'activité : le financement de l'habitation, l'aide au logement, la recherche et la diffusion de l'information, et la promotion des exportations. La SCHL veille à ce que les Canadiens aient accès à un large éventail de logements de qualité, à coût abordable, et elle favorise la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1 800 668-2642.

    <<
    Résultats provisoires tirés du relevé mensuel des mises en chantier
                                  au Québec
                    (centres de 10 000 habitants et plus)

                                     Mai

                        Maisons             Logements
                     individuelles          collectifs            Total
                  2005    2006    %    2005    2006    %    2005    2006    %
                  -----------------    -----------------    -----------------
    Centres de
    100 000
    et plus

    GATINEAU       122     101  -17      12      55  xxx     134     156   16
    MONTRÉAL       919     893   -3   1,283   1,101  -14   2,202   1,994   -9
    QUÉBEC         345     213  -38     221     358   62     566     571    1
    SAGUENAY        48      36  -25      25       6  -76      73      42  -42
    SHERBROOKE      86      76  -12      20      69  xxx     106     145   37
    TROIS-
     RIVIÈRES       46      38  -17      19      24   26      65      62   -5

    Sous-total
     (100 000
      et plus)   1,566   1,357  -13   1,580   1,613    2   3,146   2,970   -6

    Centres de
     50 000 à
     99 999

    DRUMMOND-
     VILLE          54      45  -17      24      12  -50      78      57  -27
    GRANBY          41      33  -20      64      36  -44     105      69  -34
    SHAWINIGAN      12      14   17       6     227  xxx      18     241  xxx
    SAINT-JEAN-
    SUR-RICHELIEU   59      59    0       4      22  xxx      63      81   29

    Sous-total
     (50 000 à
      99 999)      166     151   -9      98     297  xxx     264     448   70

    Québec
     (estimation
      10 000
      et +)      1,962   1,680  -14   1,781   2,068   16   3,743   3,748    0


                                Janvier à mai

                        Maisons
                     individuelles         Collectifs            Total
                  2005    2006    %    2005    2006    %    2005    2006    %
                  -----------------    -----------------    -----------------
    Centres de
    100 000 et plus

    GATINEAU       421     422    0     200     458  xxx     621     880   42
    MONTRÉAL     3,808   3,500   -8   6,204   5,419  -13  10,012   8,919  -11
    QUÉBEC       1,137     998  -12   1,693   1,437  -15   2,830   2,435  -14
    SAGUENAY        94      82  -13      65      47  -28     159     129  -19
    SHERBROOKE     201     189   -6     180     188    4     381     377   -1
    TROIS-
     RIVIÈRES      122     131    7     141     236   67     263     367   40

    Sous-total
     (100 000
      et plus)   5,783   5,322   -8   8,483   7,785   -8  14,266  13,107   -8

    Centres de
     50 000 à
     99 999

    DRUMMOND-
     VILLE         128     133    4      63     101   60     191     234   23
    GRANBY          90     101   12     161     142  -12     251     243   -3
    SHAWINIGAN      33      40   21      10     253  xxx      43     293  xxx
    SAINT-JEAN-SUR-
     RICHELIEU     250     230   -8      46      90   96     296     320    8

    Sous-total
     (50 000 à
      99 999)      501     504    1     280     586  xxx     781   1,090   40

    Québec
     (estimation
      10 000
      et +)      6,932   6,324   -9   9,243   9,107   -1  16,175  15,431   -5

    (xxx)  Valeur absolue supérieure à 100 %
    >>



Communiqué envoyé le 8 juin 2006 à 08:15 et diffusé par :