Le Lézard
Classé dans : Santé, Le virus Ebola
Sujet : Sécurité publique

Ebola : mesures de prévention et de contrôle - L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec offre sa collaboration à la Direction nationale de santé publique pour soutenir les infirmières et infirmiers dans leurs interventions auprès de la population



MONTRÉAL, le 16 oct. 2014 /CNW Telbec/ - Sensible aux préoccupations exprimées par la population et les infirmières et infirmiers à la suite de la contamination de travailleurs de la santé ayant été en contact avec un patient atteint de la maladie à virus Ebola aux États-Unis, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) offre sa pleine et entière collaboration aux autorités de santé publique quant aux actions à mener pour rassurer la population, ainsi que les infirmières et infirmiers.

« Depuis toujours, les infirmières et les infirmiers du Québec se sont mobilisés dans les situations de risque de propagation de maladies infectieuses, soutient Lucie Tremblay, présidente de l'OIIQ. Nous tenons toutefois à rappeler l'importance qui doit être accordée à l'appropriation des protocoles de soins par les infirmières et infirmiers, de même que la nécessité de mettre en place toutes les mesures nécessaires, comme cela a été fait lors de la pandémie de grippe H1N1. Il est primordial de véhiculer un message clair et cohérent à toutes les portes d'entrée du système de santé, tels les services des urgences (triage), les CLSC, les GMF, les cliniques médicales et les cliniques-réseau. »

L'OIIQ a confiance en l'expertise des autorités de santé publique du Québec, ainsi qu'envers les protocoles qu'elles ont élaborés concernant les mesures de prévention et de contrôle en présence d'un cas suspect de maladie à virus Ebola (MVE) dans les établissements de santé du Québec et les démarches d'ajustement qui pourraient être requises.

La participation et la concertation de tous les acteurs concernés, ainsi que des lignes de communication claires, sont indispensables dans de telles situations à risque. À ce propos, l'OIIQ indique que le soutien les directeurs de soins infirmiers des établissements (95), qui ont une responsabilité de sécurité des soins, ainsi que des infirmières et infirmiers, notamment ceux qui exercent en prévention et contrôle des infections (439), représente des atouts majeurs pour assurer une gestion serrée des mesures mises en place et d'autres qui pourraient devenir nécessaires.

En outre, l'OIIQ se préoccupe d'offrir aux infirmières et infirmiers du Québec toutes les conditions qu'ils requièrent pour mener leurs interventions tout en se protégeant et en protégeant la population. C'est pourquoi l'OIIQ a mis à la disposition des infirmières et infirmiers, sur son site Web, les protocoles élaborés par la Direction nationale de santé publique et s'engage à assurer pour ses membres une vigie rigoureuse afin de leur transmettre sans délai les informations les plus à jour que cette Direction émettra.

À propos de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
L'OIIQ est un ordre professionnel régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. Au 31 mars 2014, il comptait 73 145 membres et quelque 15 000 étudiants immatriculés. Sa principale mission est d'assurer la protection du public par la surveillance de l'exercice de la profession infirmière. L'OIIQ a également pour mandat de promouvoir une pratique infirmière de qualité et de contribuer au maintien des compétences des infirmières.

 

SOURCE Ordre des infirmières et infirmiers du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

25 mar 2018
Pour la première fois de leur histoire, les membres du Syndicat des professionnels et professionnelles du Laboratoire de santé publique du Québec (SPPLSPQ-CSQ) déclencheront une grève à compter de demain, pour une durée de trois jours, afin de...

20 mar 2018
En réponse à la flambée de fièvre hémorragique Ebola qui a fait plus de 10?000 morts en Afrique occidentale il y a quatre ans, le Canada et la Chine ont collaboré au développement d'un vaccin contre le virus Ebola. Le vaccin, mis au point par...

14 déc 2017
Merck & Co., Inc. , connue sous le nom de MSD à l'extérieur des États-Unis et du Canada, a annoncé aujourd'hui que PREVYMIStm (létermovir), qui a été approuvé récemment, devrait être offert au Canada d'ici la fin de décembre 2017. Le produit est...

8 déc 2017
Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, remettra des décorations pour service méritoire (division civile) à 42 récipiendaires de divers secteurs au pays le mardi 12 décembre 2017, à 10 h 30, durant une...

30 nov 2017
Le 29 novembre dernier à Toronto, Dr Gary Kobinger, microbiologiste, chercheur et directeur du Centre de recherche en infectiologie (CRI) du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, professeur à la Faculté de médecine de l'Université...

30 nov 2017
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, et la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique, ont fait aujourd'hui la déclaration commune qui suit pour féliciter les lauréats pour l'année 2017 du Prix principal de la...




Communiqué envoyé le 16 octobre 2014 à 09:54 et diffusé par :