Le Lézard
Classé dans : Santé

Association des jeunes médecins du Québec - L'offre du MSSS aux omnipraticiens : toujours pas plus d'accès à un médecin de famille au Québec



MONTREAL, le 8 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 8 juin /CNW Telbec/ - Malgré les sommes réservées au suivi de la clientèle vulnérable en cabinet, l'offre déposée par le Ministère de la santé et des services sociaux à la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec n'est pas avantageuse pour la population. Pire, elle continue de restreindre indûment la prise en charge de patients par les jeunes médecins de famille, tout en pénalisant une partie de ceux qui travaillent auprès des clientèles vulnérables hospitalisées.

Depuis plusieurs années, les médecins de vingt ans et moins de pratique sont assujettis à des activités médicales prioritaires (AMP) dans les établissements de santé. Bien que le nombre minimal d'heures hebdomadaires soit de 12, en pratique l'organisation des services et les demandes des établissements amènent les jeunes médecins à y consacrer jusqu'à 80% de leur temps clinique. Plutôt que d'assouplir l'application des AMP et de les faire assumer par l'ensemble des médecins, l'offre continue de maintenir les jeunes médecins à l'écart du bureau, privant ainsi de médecin de famille le quart de la population québécoise. Dans le reste du Canada, où les AMP sont assumées par TOUS les médecins et où il y a 12% moins de médecins qu'au Québec, seulement 10% de la population n'a pas accès à un médecin de famille.

Comme les nouveaux médecins sont toujours monopolisés par les AMP et que les médecins plus âgés ne prennent plus de nouveaux patients, tout porte à croire que cette éventuelle entente ne fera qu'augmenter la rémunération des médecins plus âgés déjà en bureau pour une clientèle déjà suivie. Plusieurs citoyens qui n'ont pas de médecin de famille risquent de devenir à moyen terme, à la suite de problèmes de santé qui auraient pu autrement être évités, des patients vulnérables, entraînant une hausse des dépenses en santé.

On se retrouve avec deux types d'activités qui sont considérées prioritaires par le gouvernement. L'une d'elle, les AMP, concerne la clientèle vulnérable hospitalisée, est obligatoire pour les jeunes médecins et nuit à la prise en charge de nouveaux patients par les nouveaux médecins. L'autre, la prise en charge de la clientèle vulnérable ambulatoire, est facultative, bonifiée quant à sa rémunération, et difficilement accessible pour les nouveaux médecins et les médecins de moins de 20 ans de pratique.

L'Association des jeunes médecins du Québec s'oppose donc catégoriquement à cette entente qui entraîne une baisse de la rémunération pour les activités lourdes rémunérées à tarif horaire (gériatrie, réadaptation, soins de longue durée) au profit des cabinets privés, perpétue les clauses orphelin, ne respecte pas les engagements passés sur le rattrapage salarial des médecins de famille québécois en fonction de la moyenne canadienne et n'offre rien de plus à la population en ce qui concerne l'accès à un médecin de famille.

Depuis 1995, l'AJMQ a pour objectif de représenter toute la jeunesse médicale québécoise et d'assurer des soins de santé de qualité à l'ensemble de la population. Seul syndicat professionnel à adhésion volontaire, l'AJMQ compte plus de 900 membres dont des étudiants en médecine, des médecins résidents, des médecins de famille et des spécialistes.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:01
VANCOUVER, le 23 oct. 2017 /CNW/ - Plus de 2 500 experts en santé cardiaque des quatre coins du pays et du monde se réunissent une fois de plus aujourd'hui, à Vancouver, dans le cadre du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire (CCSC). Des...

22 oct 2017
MONTRÉAL, le 18 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Dans un geste inhabituel, l'Association médicale du Québec, l'Alliance des patients pour la santé, la Confédération des syndicats nationaux et l'Association des cadres supérieurs de la santé et des services...

22 oct 2017
MARIA, QC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le collectif Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs est heureux des récents développements pour l'implantation des services de sage-femme dans la région. « Après neuf années de travail ardu, notre collectif...

22 oct 2017
OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, prononcera une allocution à l'occasion du gala du Défi des p'tits chefs et présentera des prix aux gagnants d'un concours national de recettes. La ministre...

21 oct 2017
VANCOUVER, le 21 oct. 2017 /CNW/ - Les traumatismes ont des répercussions énormes sur la vie de nombreux Canadiens et jouent un rôle dans leur consommation problématique de substances. Le sexe et le genre sont également des facteurs déterminants dans...

21 oct 2017
VANCOUVER, le 20 oct. 2017 /CNW/ - L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, annoncera un appui additionnel au Centre of Excellence for Women's Health de la C.-B (Centre d'excellence pour la santé des femmes de la...




Communiqué envoyé le 8 juin 2006 à 06:00 et diffusé par :