Le Lézard
Classé dans : Les affaires

L'Industrie des assurances de personnes répond au document de consultation du Québec sur les soins de santé



MONTRÉAL, le 7 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 7 juin /CNW/ - Dans le mémoire qu'elle a présenté au comité parlementaire chargé des audiences publiques au sujet des propositions récentes du Québec sur la réforme du système de santé, l'industrie des assurances de personnes félicite le gouvernement d'avoir adopté une approche fortement axée sur la consultation dans le cadre de l'élaboration de son projet de réforme, qui accroît dans une certaine mesure les possibilités en matière de prestation et de financement des services par le secteur privé dans le but de répondre aux besoins des Québécois. Une délégation de l'industrie a exposé aujourd'hui les vues de l'industrie au comité parlementaire.

"Pour être réaliste, toutefois, il faut dire que les Québécois ne devraient pas s'attendre à un rôle considérablement accru de l'assurance privée en réponse à ces propositions", de mettre en garde Yves Millette, vice-président principal, Affaires québécoises, à l'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes (ACCAP). "Les propositions élargissent de façon très restreinte la portée de l'assurance privée", a-t-il ajouté.

Comme moyen d'élargir le rôle de l'assurance privée, le mémoire suggère que celle-ci soit permise pour les services dispensés par les médecins désengagés sans que ceux-ci aient à établir des cliniques entièrement privées. En outre, l'assurance privée devrait être autorisée non seulement à l'égard des services électifs visés par la garantie d'accès mais aussi d'autres services électifs dispensés pas des médecins désengagés.

En ce qui a trait à l'assurance contre la perte d'autonomie et à la nécessité de faire face à l'enjeu de l'équité intergénérationnelle, les assureurs de personnes offrent déjà des produits d'assurances maladies graves et soins de longue durée qui peuvent grandement contribuer à répondre à ces besoins. L'industrie exhorte le gouvernement à définir plus clairement la portée de la protection d'État dans ce domaine pour permettre aux Québécois de planifier à long terme pour leurs vieux jours, en fonction d'une répartition privé-public adéquate.

"L'industrie des assurances de personnes maintient son engagement à travailler en partenariat avec le gouvernement du Québec pour réduire les pressions financières qui s'exercent sur le système de santé", a dit M. Millette. Depuis de nombreuses années, les régimes privés d'assurance maladie que fournit l'industrie jouent un rôle crucial pour ce qui est de répondre aux besoins en soins de santé de 5 millions de Québécois. La plupart de ces produits sont des régimes collectifs traditionnels d'assurance maladie complémentaire, mais de nouveaux produits comme les assurances maladies graves et soins de longue durée voient le jour rapidement.

En 2004, 2,8 milliards de dollars ont été versés au titre des régimes privés d'assurance maladie en remboursement de services non couverts par le régime public d'assurance maladie du Québec. Ce montant comprend, entre autres, 190 millions de dollars versés aux hôpitaux du Québec, 220 millions de dollars pour des services comme des soins de longue durée et des soins paramédicaux, et 1,5 milliard de dollars aux Québécois à l'égard des frais engagés pour des médicaments sur ordonnance, dans le cadre du partenariat entre l'industrie et le gouvernement provincial pour la prestation du régime d'assurance médicaments universel.

Établie en 1894, l'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes représente des sociétés qui, ensemble, détiennent 99 p. 100 des assurances vie et maladie en vigueur au Canada.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:15
La rencontre hivernale de la National Governors Association (NGA), à laquelle assiste plus d'une quarantaine de gouverneurs et de chefs de gouvernement, a présentement lieu à Washington D.C. Le premier ministre du Québec a profité de cette occasion...

à 19:18
Aujourd'hui, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean?Yves Duclos, et la ministre de la Santé, l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ont annoncé la nomination d'une nouvelle présidente et de quatre nouveaux...

à 18:13
La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, au nom de la ministre du Développement durable, de...

à 17:56
Dans le cadre de son voyage à Toronto, l'honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien et ministre responsable du Multiculturalisme, a annoncé que plus de 390 000 dollars ont été accordés, par l'entremise du programme Inter-Action, à...

à 17:48
H&D Wireless, le fournisseur suédois de solutions de plateformes Cloud pour l'IDO et le RTLS (système de localisation en temps réel), récemment coté sur le Nasdaq First North, a fait l'objet d'une évaluation et d'une approbation dans le cadre d'un...

à 17:13
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Groundstar Resources Limited Symbole à la Bourse de croissance TSX : GSA Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 16 h 57...




Communiqué envoyé le 7 juin 2006 à 15:10 et diffusé par :