Le Lézard
Classé dans : Santé

Le Groupe pour la promotion de la prévention en santé (GP2S) interpelle les milieux d'affaires - Les coûts des problèmes de santé des employés peuvent représenter de 15 à 20 % de la masse salariale globale des entreprises



MONTREAL, le 7 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 7 juin /CNW Telbec/ - "Les coûts directs et indirects associés aux problèmes de santé des employés représentent un handicap majeur pour la productivité et la croissance de notre économie" affirme Roger Bertrand, économiste et président du Groupe pour la promotion de la prévention en santé (GP2S), un organisme à but non lucratif créé à l'initiative d'un regroupement de leaders du milieu des affaires.

Plusieurs études -notamment les enquêtes Au travail! de Watson Wyatt- indiquent que le coût assumé par les entreprises peut représenter 20 % de la masse salariale globale, soit une proportion alarmante. "La plupart du temps, les entreprises sous-estiment leurs coûts indirects, à défaut de pouvoir les mesurer efficacement. Les coûts indirects -perte de productivité, coûts de remplacement des travailleurs- peuvent être trois fois plus élevés que les coûts directs", explique Roger Bertrand.

Il cite en exemple le phénomène du présentéisme, soit celui de la présence non productive au travail. Il est connu qu'un employé en congé de travail en raison d'épuisement professionnel travaillait vraisemblablement avec une efficacité décroissante depuis plusieurs mois avant de recevoir ce diagnostic associé à un congé de longue durée.

Outre la nature difficilement décelable de phénomènes tels le présentéisme, M. Bertrand cite la croyance généralisée voulant que les coûts de la santé soient entièrement assumés par les gouvernements: "c'est un mythe pervers car il nous empêche de prendre conscience de tous les impacts des problème de santé sur les milieux de travail".

    Le GP2S a entrepris de sensibiliser les entreprises à ce danger :

    -Le GP2S diffusera une information complète sur ces questions via son
     site Internet en ligne à compter du 7 juin prochain www.gp2s.net ;
    -Le GP2S travaille avec le Bureau des normes à la mise au point d'un
     outil qui permettra aux entreprises de maximiser l'efficacité de leurs
     programmes destinés à améliorer la santé et le mieux-être de leurs
     employés;
    -Le GP2S a initié une campagne de sensibilisation des principales
     chambres de commerce du Québec à cet enjeu socio-économique fondamental
     pour les employés, pour leurs familles, pour les entreprises et pour la
     prospérité de l'ensemble de nos sociétés.


"Heureusement, il est possible pour les entreprises de réduire rapidement et efficacement ces pertes de capital-santé en créant des programmes de santé globale et de mieux-être au travail" insiste Roger Bertrand. Plusieurs études américaines démontrent que l'implantation de tels programmes se traduit par des économies représentant entre 400 % et 800 % du montant investi. La mise en place de ces programmes s'apparente à maints égards à celle des programmes de qualité pour lesquels nos entreprises ont développé une expertise certaine.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 mai 2018
Des membres de la section Crimes graves et Crime organisé du Détachement régional de Hamilton-Niagara de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), avec l'aide de Santé Canada et de l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario, ont effectué des perquisitions...

22 mai 2018
L'approche actuelle en matière de cannabis ne fonctionne pas. Les taux de consommation de cannabis au Canada, surtout chez les jeunes et les jeunes adultes, sont parmi les plus élevés au monde. C'est pourquoi le gouvernement du Canada a déposé le...

22 mai 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, procédera à l'inauguration officielle du pavillon...

22 mai 2018
Le gouvernement du Québec versera une aide de 1,5 million de dollars sur 5 ans au Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) de Rimouski pour appuyer la réalisation de ses projets de recherche et développement (R-D) ainsi que ses...

22 mai 2018
Le Comité d'experts sur l'approvisionnement en produits d'immunoglobuline et ses répercussions au Canada publiera son rapport définitif le 23 mai 2018. La Dre Penny Ballem, présidente du Comité d'experts, et des représentants de Santé Canada...

22 mai 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et...




Communiqué envoyé le 7 juin 2006 à 13:00 et diffusé par :