Le Lézard
Classé dans : Les affaires

SCHL/Chambre immobilière du Grand Montréal : Un marché actif, mais plus équilibré



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 9 mai 2006) - Dans la région métropolitaine de Montréal, le marché de la revente a de nouveau été très actif au premier trimestre de 2006. En tout, 11 198 propriétés ont été vendues par l'entremise du réseau S.I.A(R)/M.L.S.(R) contre 10 852 durant les trois premiers mois de 2005, ce qui représente une augmentation de 3,2 %.

"Toutefois, bien que le nombre de ventes ait augmenté, la croissance du nombre d'inscriptions depuis deux ans a eu raison de la hausse fulgurante du prix des propriétés", explique David L'Heureux, analyste de marché à la SCHL. Par exemple, après avoir progressé de 14 % en 2004, le prix moyen des maisons unifamiliales a grimpé de 6 % au premier trimestre de 2006. Donc, le marché de la revente se desserre graduellement. Il est plus équilibré, mais demeure globalement toujours à l'avantage des vendeurs.

Au premier trimestre, le nombre de transactions se rapportant à des maisons unifamiliales, conclues dans la région métropolitaine de Montréal, s'est accru de 2 % par rapport à la même période l'année dernière. Le prix moyen des maisons unifamiliales a atteint 225 526 $, en hausse de 6 % par rapport au premier trimestre de 2005. Le nombre d'inscriptions en vigueur a poursuivi sa croissance (+ 10 %), et ce, pour un douzième trimestre consécutif. Ce segment du marché de la revente demeure à l'avantage des vendeurs.

Dans la région métropolitaine de Montréal, le marché des maisons unifamiliales présente des différences importantes selon les gammes de prix. En effet, sur l'île, le marché est à l'avantage des vendeurs pour les propriétés de moins de 300 000 $, tandis qu'il est à l'avantage des acheteurs pour les propriétés de plus de 500 000 $. En banlieue, le marché favorise les vendeurs pour les propriétés de moins de 250 000 $, à Laval et sur la Rive-Sud, et pour celles de moins de 200 000 $, sur la Rive-Nord. A l'opposé, le marché favorise les acheteurs pour les propriétés de plus de 250 000 $, à Laval et sur la Rive-Nord, et de plus 300 000 $, sur la Rive-Sud.

Le marché de la copropriété est maintenant équilibré avec un ratio inscriptions/vente de 8. C'est la croissance rapide des inscriptions depuis près de trois ans qui a permis à ce segment de se détendre. La tendance s'est poursuivie au premier trimestre puisque le nombre de copropriétés à vendre s'est accru de 28 %. La croissance du prix moyen (+ 3 %) a donc été plus faible qu'au premier trimestre de 2005 (+ 8 %). "Bien que le marché des copropriétés se soit détendu, la demande de ce type d'habitation est toujours forte, comme en témoigne l'augmentation de 10 % du nombre de transactions conclues.", affirme Michel Beauséjour, FCA, chef de la direction de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM).

Dans la région métropolitaine de Montréal, le marché des plex demeure à l'avantage des vendeurs, et la hausse du prix moyen est toujours importante (+ 9 %). Malgré une baisse des transactions de 7 %, ce segment de marché demeure plus serré en raison d'un nombre peu élevé d'inscriptions. Sur l'île, où la majorité des transactions relatives à des plex sont conclues, le prix moyen a augmenté de 8 % pour atteindre 319 238 $.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:01
C'est avec consternation que les membres de la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN), réunis en assemblée générale à Montréal lundi dernier, constatent que les parlementaires ont quitté l'Assemblée nationale sans...

à 11:00
Le gouvernement du Québec accorde, par l'entremise du programme Créativité Québec, un prêt de 1,1 million de dollars à l'entreprise Les systèmes FlyScan pour soutenir la réalisation d'un projet de développement technologique évalué à près de...

à 11:00
Une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience en vue de déterminer si elle devrait accepter l'entente de règlement conclue entre le personnel de l'OCRCVM, d'une...

à 10:48
Le député de Maskinongé et adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions, M. Marc H. Plante, se réjouit du soutien financier de 150 000 $ accordé au Centre de la Biodiversité du Québec de Bécancour. Cette subvention provient d'une aide...

à 10:46
Le gouvernement du Québec est fier de contribuer à l'implantation d'infrastructures d'eau potable à Rivière-Éternité et d'assurer ainsi la pérennité des services publics aux citoyens. Le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre...

à 10:37
Dans une ambiance résolument festive, Développement économique de l'agglomération de Longueuil (DEL) a procédé hier au dévoilement des lauréats de l'appel de projets en démarrage et de l'appel de projets à l'industrie 4.0. Ces deux appels de projets...




Communiqué envoyé le 9 mai 2006 à 14:21 et diffusé par :