Le Lézard

Les membres du Conseil d'administration du Musée canadien de la nature se réunissent à Regina pour le 100e anniversaire du Royal Saskatchewan Museum



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 7 juin 2006) - Du 7 au 9 juin, le Conseil d'administration du Musée canadien de la nature - le musée d'histoire et de sciences naturelles du Canada - se réunira à Regina. Les membres, qui viennent de partout au Canada et se rencontrent tous les trois mois, ont été invités en Saskatchewan par le sous-ministre de la culture, de la jeunesse et des loisirs pour souligner le 100e anniversaire du Royal Saskatchewan Museum.

"C'est un plaisir de présenter notre capitale et notre province à mes collègues, dit Anne Wallace, membre du Conseil du Musée canadien de la nature et avocate pratiquant à Saskatoon, récipiendaire de la médaille du jubilé de la reine. Nous sommes tous très fiers de nos communautés et d'avoir la chance de guider un musée national et d'assurer son service et sa valeur dans tout le Canada."

Le Musée canadien de la nature, une société d'Etat, célèbre aussi un événement important cette année - son 150e anniversaire. Le Musée est né après que la Commission géologique du Canada a reçu, en 1856, le mandat de créer un musée de géologie où l'on présenterait les collections acquises au cours de ses explorations partout au pays. Un édifice permanent à vocation muséale a été construit au début du XXe siècle et cet édifice majestueux, l'Edifice commémoratif Victoria, situé au centre ville d'Ottawa, continue d'accueillir le Musée canadien de la nature.

Ouvert depuis 1906, pour son centième anniversaire, le Royal Saskatchewan Museum présente des activités spéciales tout au long de l'année. La semaine du centenaire, du 15 au 22 juillet, sera soulignée par des sorties, une parade, des visionnements de films et des visites d'arrière-scène des galeries et de l'édifice.

"La présidente-directrice générale du Musée canadien de la nature, Joanne DiCosimo, et moi-même sommes heureux de pouvoir nous réunir à Regina. Avec les membres du Conseil qui viennent de partout au pays, cette activité est une excellente occasion pour nos membres d'explorer cette très belle région du Canada" déclare Ken Armstrong, président du Conseil d'administration du Musée canadien de la nature.

Le Musée canadien de la nature est gardien d'une collection de plus de 10 millions de spécimens. La flore et la faune de la Saskatchewan y sont bien représentées, avec plus de 14 000 spécimens catalogués. Ces spécimens comprennent environ 3 600 oiseaux, 440 poissons, 1 180 amphibiens et 3 900 spécimens de plantes conservés avec grand soin dans l'Herbier canadien. Certaines de ces plantes ont été récoltées par le premier botaniste du gouvernement canadien, John Macoun, alors qu'il arpentait le terrain pour le Canadien Pacifique et les Chemins de fer nationaux du Canada à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Les minéraux de la Saskatchewan comprennent un grand nombre d'échantillons de minerai d'uranium de Beaver Creek, des cristaux de sel de la région d'Esterhazy et des spécimens de quartz et de dolomite de la région de Rabbit Lake.

Le Musée conserve également des spécimens de fossiles exceptionnels, y compris un triceratops de Morgan Creek, qui sera exposé dans la nouvelle Galerie des fossiles du Musée dont l'ouverture est prévue pour octobre prochain. La galerie présentera aussi d'autres spécimens du passé de la Saskatchewan, comme des mammifères préhistoriques, une tortue, et même une reproduction de crotte de tyrannosaure de Eastend. La présence de la Saskatchewan dans la Galerie de fossiles sera remarquée dans un diorama très réaliste représentant la région des collines du Cyprès comme elle était il y a 35 millions d'années.

Au cours des décennies, le Musée canadien de la nature et le Royal Saskatchewan Museum ont collaboré à plusieurs projets. Depuis 1991, les paléontologues du Musée canadien de la nature ont travaillé avec leurs collègues du Royal Saskatchewan Museum à la collecte de fossiles de la région de Pasquia Hill, riche en sédiments marins du Bassin intérieur de l'ouest qui s'y trouvait il y a 80 millions d'années. Aussi, des experts des deux musées ont aidé à coordonner une étude de trois ans de la communauté de bassin versant de la rivière Frenchman dans le sud-ouest de la Saskatchewan. La dernière partie du travail sur le terrain a lieu cet été. Le Royal Saskatchewan Museum et le Musée canadien de la nature sont tous deux membres fondateurs de l'Alliance des musées d'histoire naturelle du Canada, un réseau établi il y a deux ans pour améliorer et augmenter les capacités des musées d'aider les Canadiennes et les Canadiens à comprendre et à apprécier leur environnement naturel.

En plus d'assister aux réunions régulières de comités et de leurs propres réunions, les membres du Conseil visiteront des centres culturels de Regina. Parmi les activités au calendrier, mentionnons une réception le jeudi et une visite commentée des galeries du Royal Saskatchewan Museum. Les membres visiteront également le Wascana Centre, le Palais du gouvernement, la MacKenzie Art Gallery, le Centre des sciences de la Saskatchewan ainsi que le Musée et le dépôt de la Gendarmerie royale du Canada (et la Parade du sergent-major). En plus de ces activités, ils attendent avec impatience de rencontrer des gens des milieux de l'éducation, des affaires et de la culture de la région.




Communiqué envoyé le 7 juin 2006 à 10:05 et diffusé par :