Le Lézard

"Il faut trouver un nouvel équilibre et revitaliser le Canada" selon MM. Manning et Harris



OTTAWA, le 6 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 6 juin /CNW/ - MM. Preston Manning et Mike Harris, Senior Fellow de l'Institut Fraser, ont présenté aujourd'hui une série d'étapes visant à réduire le déficit démocratique du Canada et à faire en sorte que le pays devienne la fédération la mieux gouvernée au monde.

Les propositions énoncées dans leur troisième volume d'une série de documents de réflexion intitulés Pour un Canada fort et prospère comprennent des mesures visant à rendre les représentants du gouvernement légalement responsables lorsqu'ils abusent délibérément de la confiance du public, à accroître la participation démocratique, et à rééquilibrer les pouvoirs entre les gouvernements fédéral et provinciaux.

"Le Canada s'appuie sur une vision axée sur la paix, l'ordre et la bonne gouvernance. De nos jours, nous bénéficions dans une large mesure de la paix et nous pouvons être fiers du maintien de l'ordre, mais la bonne gouvernance demeure une exception et non la règle", a renchéri M. Harris.

"Le temps est venu d'innover, a ajouté M. Manning. Nous proposons des mesures simples, qui auraient dû être adoptées il y a longtemps et qui permettront de trouver un nouvel équilibre et de revitaliser notre mode de gouvernement."

    <<
    MM. Manning et Harris propose plus particulièrement :

    Une revitalisation du gouvernement par le truchement d'une transparence
    et d'une responsabilisation accrues

        -  Une version canadienne, pour les gouvernements, de la loi
           "Sarbanes-Oxley". Les représentants de sociétés qui abusent de la
           confiance des actionnaires sont passibles de sanctions
           rigoureuses; les représentants du gouvernement qui abusent de la
           confiance du public devraient maintenant comprendre qu'ils sont
           également assujettis à la loi.

        -  Élaborer et publier un Bulletin annuel évaluant la performance du
           gouvernement en regard de normes mesurables.

    Une revitalisation de la démocratie incluant une participation accrue et
    plus de votes libres

        -  Créer des assemblés de citoyens et des référendums afin de
           permettre au public de participer de façon directe au processus
           démocratique.

        -  Revitaliser notre démocratie en permettant plus de votes libres au
           Parlement et dans les assemblées législatives, de manière à ce que
           les représentants des citoyens soient en mesure de mieux
           représenter leurs commettants.

    Un rééquilibrage de la confédération favorisant une flexibilité et une
    efficacité accrues

        -  Le retrait complet du gouvernement fédéral des champs de
           compétences provinciales, particulièrement l'éducation, les soins
           de santé, l'aide sociale et les services de garde, et le transfert
           aux provinces de l'espace fiscal équivalent.

        -  Redonner une nouvelle vigueur au Conseil de la fédération à titre
           de lieu de rencontre servant à établir une coopération efficace et
           à élaborer des ententes solides entre les provinces.

    Un rééquilibrage des mécanismes régulateurs du gouvernement fédéral

        -  Tirer parti d'un Sénat démocratiquement élu et d'une structure de
           comité renouvelée au Parlement afin de surveiller de près le
           pouvoir exercé par le Cabinet.

        -  Réhabiliter la disposition de dérogation (clause nonobstant) de la
           Constitution canadienne afin que les citoyens et leurs
           représentants puissent contrer les excès de zèle des tribunaux.
    >>


Le document Pour un Canada fort et prospère est publié par l'Institut

Fraser en collaboration avec l'Institut économique de Montréal.

-------------------------------------------------------------------------

Établi en 1974, l'Institut Fraser est un organisme indépendant de

politique publique dont le siège est situé à Vancouver et qui possède des

bureaux à Calgary et à Toronto.

L'Institut économique de Montréal (IEDM) est un institut de recherche et

d'éducation économique indépendant, non-partisan et à but non lucratif.

Ce communiqué et le document intégral sont disponibles à l'adresse

www.fraserinstitute.ca.


Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 18:00 et diffusé par :