Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujet : Environnement

Lutte contre l'agrile du frêne : Beaconsfield mettra sur pied une vaste opération pour protéger sa forêt urbaine



BEACONSFIELD, QUEBEC--(Marketwired - 15 sept. 2014) - Fidèle à sa mission de préserver la qualité de vie et la sécurité de ses citoyens, la Ville de Beaconsfield entreprendra une vaste opération, sur plusieurs années, pour protéger sa forêt urbaine, l'un des aspects les plus distinctifs de Beaconsfield et qui contribue autant à la valeur économique du territoire qu'à son cachet urbain.

"La journée portes ouvertes et la soirée d'information d'aujourd'hui permettront aux citoyens de bien comprendre l'ampleur de la menace et des efforts à déployer contre l'agrile du frêne", explique le maire de Beaconsfield, Georges Bourelle.

L'agrile du frêne est un insecte arrivé d'Asie en 2002 et qui a fait des ravages partout où il s'est installé, en détruisant des millions de frênes aux Etats-Unis et au Canada. Les frênes constituent 20 % de la forêt urbaine de Beaconsfield, soit 11 500 de 57 500 arbres.

"L'agrile du frêne est maintenant à nos portes. A défaut d'une intervention importante, les frênes seront infestés rapidement et, en moins de six ans, devraient tous être abattus. Comme notre forêt est mature, cela aurait une conséquence désastreuse sur notre environnement, notre qualité de vie et la valeur de nos propriétés", précise M. Bourelle.

Beaconsfield a choisi d'agir. Les arbres constituent l'un des principaux cachets de notre municipalité. Ils sont importants pour la qualité de l'air, la réduction des îlots de chaleur, la rétention des eaux pluviales et pour contrer l'érosion des sols. Ils contribuent aussi à la beauté de notre environnement et comptent jusqu'à 30 % de la valeur de nos propriétés.

"Nous les considérons au même titre que les infrastructures publiques. Il y aura des coûts importants pour sauvegarder nos frênes et des bénéfices tout aussi grands pour l'ensemble de la communauté. Nous avons déployé d'importants efforts pour connaître, comprendre et agir de la manière la plus efficace contre cette menace de destruction du cinquième de notre forêt urbaine" explique le maire de Beaconsfield.

Le plan d'action comprendra une double intervention, autant auprès des frênes publics que privés. La municipalité obtiendra un prix corporatif réduit qui sera offert à l'ensemble des citoyens pour qu'ils puissent faire traiter leurs arbres aux deux ans afin d'éviter d'avoir à payer jusqu'à dix fois ce montant pour faire abattre leurs arbres et les remplacer.

Tout au cours de la journée du 15 septembre, les citoyens obtiendront toutes les informations nécessaires concernant la lutte de l'agrile du frêne. Ils pourront rencontrer les spécialistes les plus renommés, d'ici comme d'ailleurs au Canada, ainsi que les moyens et les mesures mises de l'avant à Beaconsfield.

Toutes les informations et la documentation utilisée seront ajoutées sur le site Web de la municipalité, dans une section spécialement dédiée à la lutte contre l'agrile du frêne.

Coordonnées:
Bureau du Maire
514 428-4410

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 jan 2018
La Stratégie européenne sur le plastique, publiée mardi par la Commission européenne, établit des objectifs clairs pour réduire les déchets plastiques, accroître l'efficacité de l'utilisation des ressources et générer une croissance des emplois en...

18 jan 2018
La décision de suspendre les activités d'une unité flottante de production, stockage et déchargement en mer (FPSO) après l'évitement d'une collision avec un iceberg l'année dernière transmet le bon message, selon Unifor qui représente les...

18 jan 2018
Les Canadiens reconnaissent la valeur d'un environnement propre et sécuritaire. Les agents de l'autorité d'Environnement et Changement climatique Canada travaillent avec acharnement tous les jours pour s'assurer que les particuliers et les...

18 jan 2018
Pierre-Olivier Pineau, fellow CIRANO et professeur titulaire à HEC Montréal, propose dans un nouveau rapport de recherche publié au CIRANO, une comparaison des approches québécoise et canadienne pour réduire les GES, soit le système de plafonnement...

18 jan 2018
Lors d'une conférence de presse présentée pendant la journée des médias du Salon international de l'auto de Montréal de cette année, Toyota Canada va faire une annonce importante au Québec qui mettra plus d'options à la disposition des automobilistes...

17 jan 2018
Mazda Motor Corporation a annoncé que le Rapport des tendances en économie de carburant pour véhicules légers1 (en anglais), publié par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) le 12 janvier 2018, a classé la société en tête de...




Communiqué envoyé le 15 septembre 2014 à 11:30 et diffusé par :