Le Lézard
Classé dans : L'environnement

De nouveaux sentiers au parc écoforestier de Johnville grâce à la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement



COOKSHIRE-EATON, le 6 juin /CNW/ -- COOKSHIRE-EATON, le 6 juin /CNW Telbec/ - La Corporation de conservation du boisé de Johnville (CCBJ) inaugure aujourd'hui de nouveaux sentiers au parc écoforestier de Johnville. Ces aménagements ont été rendus possibles par des investissements totalisant 140 925 $, dont 50 000 $ provenant de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement (FHQE) et 50 000 $ de la Ville de Sherbrooke. La CCBJ a également bénéficié de subventions de 30 925 $ du Pacte rural de la MRC du Haut-Saint-François et de 10 000 $ de Mountain Equipment Coop Environment Fund.

Le parc écoforestier de Johnville, une aire protégée de 180 hectares, appartient à la Ville de Sherbrooke et a été créé afin d'assurer la conservation du patrimoine exceptionnel que constituent la tourbière ombrotrophe et les boisés l'entourant. Il est ouvert au public depuis juin 2003 et il a reçu à ce jour plusieurs milliers de visiteurs. La CCBJ est responsable de sa gestion et de la réalisation des aménagements dévoilés aujourd'hui. Comme l'a rappelé Colette Ansseau, présidente de la CCBJ, "l'objectif du projet était d'aménager des infrastructures permettant de conjuguer activités humaines et utilisation respectueuse des attraits naturels du territoire".

Pour ce faire, la CCBJ a réalisé la deuxième et dernière phase d'aménagement des sentiers. Le parc offre donc maintenant 4 kilomètres de sentiers pédestres, où des panneaux d'interprétation ont été ajoutés, et plus de 6 kilomètres de sentier pour le ski de fond et la raquette. Ces sentiers permettront aux visiteurs de découvrir de nouveaux paysages, dont une jeune pessière à sphaignes, les abords d'un esker et le petit lac Jenckes, formé dans une marmite glaciaire. Ils canaliseront le flot des visiteurs afin de minimiser l'impact de leur passage et d'assurer la protection à long terme d'écosystèmes fragiles.

Selon Douglas MacAuley, président de l'arrondissement de Lennoxville, "les efforts conjugués de tous les partenaires et acteurs de ce projet permettront aux visiteurs de découvrir de nouvelles facettes de notre parc".

En 2002, la FHQE a financé une première phase d'aménagement de sentiers. Rappelant cette contribution antérieure, Catherine Leconte, directrice générale de la FHQE, a déclaré : "Nous sommes heureux d'avoir été associés de nouveau aux efforts de la CCBJ qui, en plus de mettre en valeur les caractéristiques naturelles du parc, sensibilise les usagers à la richesse et au rôle essentiel des milieux humides."

Pour sa part, Marie Ferdais, de la direction régionale - Richelieu d'Hydro-Québec, a souligné que "cette nouvelle phase du projet contribue à assurer la pérennité des actions de protection, de réhabilitation et de mise en valeur déjà entreprises par la CCBJ et la Ville de Sherbrooke".

La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement

La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement est un organisme à but non lucratif qui contribue à l'amélioration et à la protection à long terme des milieux naturels en soutenant financièrement des initiatives réalisées en partenariat avec les communautés locales, dans un esprit de conservation et de développement durable. De 2001 à 2005, la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement a participé, à hauteur de 4,1 millions de dollars, au financement de 70 projets dans 16 régions administratives du Québec. Pour en savoir plus sur les différents projets auxquels elle a contribué, sa mission, ses objectifs et ses modalités de fonctionnement, visitez le site : www.hydroquebec.com/fondation_environnement

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, invite les représentants des médias à une conférence de presse où elle procédera à une annonce sur l'encadrement et la...

16 fév 2018
Choisir l'électricité propre aide à protéger la santé des Canadiens, à réduire la pollution par le carbone et à créer des possibilités pour la classe moyenne. La transition vers l'énergie propre s'accélère partout dans le monde, et le Canada fait...

16 fév 2018
Réduire la dépendance au diesel dans les collectivités rurales et éloignées du pays contribuera à diminuer l'empreinte carbone du Canada, à favoriser l'adaptation aux changements climatiques, à améliorer la santé des collectivités et à fournir de...

16 fév 2018
À l'occasion de l'ouverture officielle de la deuxième édition du World Sustainable Development Summit (WSDS), à New Delhi, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a rencontré le premier ministre de...

16 fév 2018
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, invite les représentants des médias à une conférence de presse où elle procèdera, en compagnie du ministre de...

15 fév 2018
Lors de sa première journée à New Delhi, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a été invitée par l'Institut Mahatma Gandhi d'éducation pour la paix et le développement durable (MGIEP), premier institut...




Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 15:57 et diffusé par :