Le Lézard

Nouveau programme - INVESTISSEMENTS DE PRÈS DE DEUX MILLIONS DE DOLLARS POUR L'INNOVATION ET LA TRANSFORMATION DES PRODUITS DU BOIS



QUÉBEC, le 6 juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 6 juin /CNW Telbec/ - Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Pierre Corbeil, le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M. Raymond Bachand, et la présidente-directrice générale du Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies (FQRNT), madame Sylvie Dillard, annoncent aujourd'hui la mise en ?uvre d'un nouveau programme, le Programme de recherche en partenariat sur la transformation des produits du bois. Cette initiative est le fruit d'une collaboration entre le Fonds Nature et Technologies, qui assurera la gestion du programme, et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF). Cette entente permet l'attribution de 1,9 million de dollars dans ce domaine de recherche prioritaire dont les impacts socio-économiques sont importants pour le Québec.

L'industrie de la transformation du bois (première, deuxième et troisième transformation du bois) contribue directement au maintien de plus de 50 000 emplois tout en étant une des principales activités manufacturières en région. Cette industrie traverse actuellement une période difficile. En réponse à cette situation, les entreprises doivent donc améliorer leurs procédés de fabrication et développer de nouveaux produits de façon à accroître leur productivité et leur rendement.

Le Programme de recherche en partenariat sur la transformation des produits du bois vise, entre autres, à améliorer et à développer les procédés et les produits en bois d'apparence et structuraux. Il a aussi comme but de trouver de nouvelles utilisations pour le bois d'?uvre de faible résistance mécanique ainsi que pour les feuillus durs de faible qualité. Finalement, il devrait permettre de développer des systèmes de récupération et de transport de la biomasse laissée sur les parterres forestiers. Ces travaux de recherche permettront d'améliorer la rentabilité et la compétitivité des entreprises de ce secteur tout en innovant.

"Par ce programme, nous voulons mobiliser les chercheurs québécois autour des défis prioritaires de l'industrie" a déclaré Madame Dillard. "Il s'agit d'un modèle de recherche en partenariat unique au Canada puisque les équipes qui seront financées regroupent des chercheurs universitaires et de collèges, mais aussi des chercheurs provenant de centres gouvernementaux et d'instituts de recherche spécialisés tels le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), l'Institut canadien de recherches en génie forestier (FERIC), l'Institut de recherche sur les produits du bois du Canada (FORINTEK), ainsi que des entreprises forestières intéressées", d'ajouter la p.-d.g. du Fonds Nature et Technologies.

"Je suis heureux que le ministère des Ressources naturelles et de la Faune fournisse un financement substantiel pour la réalisation de ce nouveau programme parce que celui-ci s'inscrit directement dans l'esprit des recommandations du rapport de la commission Coulombe, dont l'une demandait le développement de technologies et de nouveaux produits. L'optimisation de l'utilisation de la ressource ligneuse est un élément important de la modernisation de la gestion forestière entreprise depuis 2005 par notre gouvernement. Cela permettra d'assurer, sur une base durable, l'activité économique forestière au Québec", a précisé pour sa part le ministre Corbeil.

"La diffusion des connaissances est essentielle à l'avancement d'une société basée sur le savoir. Je salue la mise en oeuvre de ce programme dans le secteur forestier qui saura contribuer au développement économique du Québec", a conclu le ministre Bachand.

Rappelons que le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies est un organisme public qui relève du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation. Il a pour mission de promouvoir la recherche, la formation et la diffusion des connaissances dans le domaine des sciences naturelles, des sciences mathématiques et du génie, et d'établir à cet effet tous les partenariats nécessaires avec les universités, les collèges, l'industrie et les organismes publics.

-%SU: TAX

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 15:13 et diffusé par :