Le Lézard

Le ministre des Affaires indiennes s'engage à trouver une solution à long terme pour Kashechewan - Le ministre nomme un représentant spécial pour Kashechewan



OTTAWA, le 6 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 6 juin /CNW Telbec/ - L'honorable Jim Prentice, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a aujourd'hui nommé un représentant spécial du gouvernement fédéral en la personne d'Alan Pope. Chargé d'élaborer un plan proposant une solution durable à la collectivité de Kashechewan, cet ancien ministre du Cabinet de l'Ontario compte une vaste expérience de travail auprès des Premières nations du Nord de la province.

"La situation à Kashechewan est inadmissible, et le gouvernement entend trouver une solution à long terme pour la collectivité, a déclaré le ministre Prentice. La solution s'étend au-delà de la géographie; nous devons nous employer à ménager le meilleur avenir qui soit aux familles et aux enfants de Kashechewan. Le représentant spécial du gouvernement fédéral collaborera avec la collectivité, le gouvernement provincial et toutes les personnes concernées à la recherche d'une solution durable qui sera assortie d'un solide plan d'action."

Située sur la côte de la baie James, dans le Nord de l'Ontario, Kashechewan est une collectivité crie d'environ 1 500 résidants qu'il a fallu évacuer trois fois au cours des 15 derniers mois, en raison d'une inondation, du refoulement des égouts et de problèmes d'eau potable. À l'heure actuelle, ses membres sont temporairement relogés dans plusieurs villes, en attendant que leurs habitations et leurs infrastructures soient réparées.

M. Pope consultera les résidants de Kashechewan, d'autres collectivités des Premières nations environnantes, des ministères fédéraux et provinciaux, des enseignants, des infirmières et d'autres personnes touchées ou impliquées dans la collectivité. Il élaborera des options afin de trouver une solution à long terme, en examinant d'autres emplacements possibles et en se penchant sur les problèmes de santé et d'éducation. M. Pope travaillera tout l'été et produira un rapport à l'automne 2006.

Le ministre Prentice a réitéré son engagement à trouver une solution à long terme et, entre-temps, il veille à répondre aux besoins pressants de la collectivité.

"Pendant que l'étude suit son cours, nous ferons les investissements nécessaires afin de protéger la santé et les biens des membres de la collectivité, d'ajouter le ministre. Il est inacceptable de maintenir ces gens à l'extérieur plus longtemps qu'il ne le faut; nous ferons donc tout notre possible pour les ramener chez eux au plus vite."

Ce communiqué est également accessible en ligne à http://www.inac.gc.ca.

DOCUMENT D'INFORMATION

Alan Pope

Ayant décroché un baccalauréat en droit à la Osgoode Hall Law School, Alan Pope a été admis au Barreau en 1972. Il est avocat principal chez Racicot, Maisonneuve, Labelle et Gosselin (RMLG) de Timmins, en Ontario, depuis 2002.

M. Pope possède une vaste expérience juridique et politique. Tout au long de l'exercice de ses fonctions de député provincial, de 1977 à 1990, il a occupé divers postes au sein du Cabinet, dont ceux de ministre de la Santé, ministre des Richesses naturelles, procureur général et ministre responsable des services en langue française. Son expérience des comités du Cabinet porte sur les affaires autochtones, la mise en valeur des ressources, les affaires sociales, l'administration de la justice et les comptes publics. En tant qu'avocat, il se démarque par son expertise en droit corporatif, commercial, immobilier, autochtone et successoral.

À l'heure actuelle, il se plaît à conseiller les clients du cabinet pour lequel il travaille sur des sujets tels que les conflits entre actionnaires, la restructuration d'entreprise, le développement économique des Autochtones et l'exploitation des ressources naturelles.

Pour plus d'information au sujet de l'annonce d'aujourd'hui, veuillez consulter le site Web d'AINC à l'adresse suivante :             http://www.ainc-inac.gc.ca.


Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 14:50 et diffusé par :