Le Lézard

Services ambulanciers - "C'EST AU MINISTRE PHILIPPE COUILLARD DE VOIR À CE QUE LES SERVICES AMBULANCIERS SOIENT ADÉQUATS" - Jean-Pierre Charbonneau



QUÉBEC, le 11 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 11 mai /CNW Telbec/ - Le député de Borduas et porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, Jean-Pierre Charbonneau, dénonce l'attitude intransigeante et fermée du ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard, à l'égard des difficultés vécues en région dans les services ambulanciers.

"J'ai demandé cette semaine au ministre Couillard de faire travailler ses fonctionnaires sur des solutions novatrices pour diminuer les délais de réponse dans les milieux semi-ruraux et ruraux qui ne sont pas toujours adéquatement desservis. À tous les jours, nous entendons des histoires angoissantes de personnes qui ont dû attendre une ambulance trop longtemps. Il existe des solutions, mais le ministre refuse visiblement de les entendre", a déclaré M. Charbonneau.

En effet, dans le cadre de l'étude des crédits du Ministère, le porte-parole a interrogé le ministre Couillard sur ses intentions à l'égard de la modification des horaires de faction dans les services préhospitaliers d'urgence. Les délais qu'engendre cette pratique pourraient être réduits par un déploiement différent des ressources ambulancières sur le territoire. Les ambulanciers font d'ailleurs des interventions publiques en ce sens dans plusieurs régions. Selon eux, il serait possible d'organiser autrement les services, pour des coûts très inférieurs à ce que soutiennent les autorités du Ministère et des agences régionales.

"Le ministre Couillard résume cette problématique à un enjeu syndical, à l'égard duquel il n'offre que très peu de considération, une attitude généralement adoptée par les membres du gouvernement Charest. Mais dans ce cas-ci, il n'est pas question de conditions de travail ou d'enjeu salarial, mais bien de services à la population. C'est définitivement le rôle du ministre de s'assurer que ceux-ci soient adéquats, ce qu'il a repoussé du revers de la main lorsque je l'ai interrogé sur cette question", a ajouté M. Charbonneau.

Les documents déposés par le ministre démontrent par ailleurs que la moyenne des temps de réponse par région s'est détériorée en deux ans. De plus, alors que la position réitérée du ministre Couillard est d'améliorer les services de premiers répondants dans les municipalités, on constate qu'il n'offre pas de collaboration à celles-ci pour les améliorer. "Le MSSS n'a mis que 25 000$ au total dans deux régions en deux ans à cet effet. Comment prendre le ministre au sérieux dans son intention d'offrir de meilleurs services de premiers répondants?", a conclu le député.

-%SU: SAN

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 11 mai 2006 à 14:42 et diffusé par :