Le Lézard

Étudiante de halifax, récipiendaire du prix de la lieutenante gouverneure, "Ready to Write! Prêt à écrire!"



HALIFAX, le 6 juin /CNW/ -- HALIFAX, le 6 juin /CNW/ - Victoria Sullivan, une élève en huitième année, a été accordé le prix de la lieutenante-gouverneure 2006, "Ready to Write! Prêt à écrire!", en parternariat avec Canadian Parents for French-Nova Scotia lors d'une cérémonie qui a prit place à l'Hôtel du gouvernement. Mademoiselle Sullivan est une élève dans le programme d'immersion français à Gorsebrook Junior High School, Halifax, Nouvelle-Écosse. Auparavant, Mademoiselle Sullivan a gagné le Concours d'art oratoire régional et provincial en cinquième année. Adam mertens, un élève en septième année, a aussi été reconnu à l'Hotel du gouvernement avec une mention honorable pour son essai. Monsieur Mertens est un étudiant dans le programme de français commun à New Germany Rural High School qui fait partie de South Shore Regional School Board.

Les élèves du français comme première langue étrangère de la septième année jusqu'à la neuvième année à travers la province ont soumi leur travail écrit et celui de Mademoiselle Sullivan fut choisi selon les critères de l'originalité, la créativité, le style d'écriture, l'organisation des idées, le contenu et la maîtrise de la langue.

Le thème choisi par la lieutenante-gouverneure en 2006 était le suivant: "Quelle est votre plus grande source de fierté d'être Néo-Écossais et Canadien?". L'essai de Mademoiselle Sullivan s'est concentrée sur comment les jeunes de la Nouvelle-Écosse devraient être fiers de leurs pays et sur les aspects positifs d'être un citoyen canadien. La rédaction de Monsieur Mertens s'est concentré sur l'hockey, un passe-temps canadien unique qui lui a donné un sens de fierté d'être Néo-Écossais et Canadien.

La lieutenante-gouverneure Myra A. Freeman a affirmé: "Le prix de la lieutenante-gouverneure 2006, 'Ready to Write! Prêt à écrire!', renforce la valeur de l'education du français comme langue secondaire et instille plus de confiance et de motivation dans les étudiants néo-écossais afin de continuer à apprendre le français à l'extérieure de la salle de classe.".

Chaque étudiant était fier de son propre accomplissement dans sa deuxième langue. Monsieur Mertens a reconnu son professeur pour avoir eu réussit a faire la langue française facile à apprendre. Son Honneur a remercié les professeurs, les directeurs, les représentants d'éducation, et les représentants de l'Université-Ste-Anne, qui ont assisté à l'évenement, de leur encouragement et engagement à la programmation du français comme première langue étrangère.

Le prix de la lieutenante-gouverneure, "Ready to Write! Prêt à écrire!", est associé avec Canadian Parents for French-Nova Scotia parrainé par l'Université-Ste-Anne. L'Université-Ste-Anne a un lien de longue date avec Canadian Parents for French-Nova Scotia et, depuis de nombreuses années, supporte les initiatives publicitaires du français en Nouvelle-Écosse.

Canadian Parents for French (CPF) est un réseau national de bénévoles qui estime que le français fait partie intégrante du Canada, et qui se consacre à promouvoir et à créer des occasions d'apprentissage du français comme langue secondaire pour les jeunes Canadiens et Canadiennes.


Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 11:10 et diffusé par :