Le Lézard

De passage à Montréal le directeur général de l'UNESCO remet au maire le certificat de "ville de design"



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 6 juin 2006) - Dans le cadre d'une cérémonie officielle à l'hôtel de ville, le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, M. Koïchiro Matsuura, a remis aujourd'hui au maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, un certificat désignant officiellement Montréal "Ville UNESCO de design" au sein du Réseau des villes créatives de l'Alliance globale pour la diversité culturelle de l'UNESCO.

"C'est pour moi un grand honneur de décerner le titre de "Ville UNESCO de design" à Montréal car votre ville a déjà démontré sa capacité à stimuler les synergies entre les acteurs publics et privés dans le cadre du programme de la Capitale mondiale du livre, titre qu'elle a porté durant une année jusqu'en avril 2006. Aujourd'hui, ce nouveau titre fera sans nul doute de Montréal un modèle exemplaire de ville inspirée par le design, démontrant le fort potentiel créatif, social et économique du design et ce, dans le monde entier", a déclaré M. Matsuura.

"Cette désignation de l'UNESCO représente une reconnaissance internationale majeure pour Montréal. Je crois que tous les créateurs et les acteurs des milieux du design à Montréal peuvent être fiers d'eux et de l'excellence de leur travail. Je souhaite que notre adhésion au Réseau des villes créatives de l'UNESCO se traduise rapidement par des collaborations pour le milieu du design. Nous préparons dès maintenant un premier projet qui réunira des designers des trois Villes UNESCO de design, Berlin, Buenos Aires et Montréal. Ils seront invités à enrichir le programme de réaménagement de la place d'Armes du Vieux-Montréal. Leur travail commun nous aidera à porter un regard neuf sur les devenirs possibles de cette place emblématique", a déclaré le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay.

"Le design est aussi notre patrimoine d'aujourd'hui et de demain. Ce titre de ville de design, les Montréalaises et les Montréalais doivent se l'approprier. C'est pourquoi, à l'automne prochain, le bureau Design Montréal lancera des journées Portes ouvertes sur le design et l'architecture afin que les citoyens découvrent ou redécouvrent les talents et les réalisations qui, un peu partout dans Montréal, illustrent cette force créatrice reconnue par l'UNESCO. Je n'ai aucun doute que, dans peu de temps, ces journées connaîtront la même popularité et le même succès que celles des Musées ou de la Culture. Je tiens à remercier plus particulièrement le Bureau Design Montréal et M. Benoit Labonté, responsable du design, de la culture et du patrimoine au comité exécutif, pour le leadership dont ils ont fait preuve dans la production du dossier de candidature de Montréal", a conclu M. Tremblay.

Ces deux activités se dérouleront dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications.

Avec cette désignation, Montréal devient la première ville d'Amérique du Nord à intégrer le récent réseau de Villes UNESCO de design après Buenos Aires (août 2005) et Berlin (novembre 2005). L'UNESCO reconnaît l'effort et la motivation des secteurs public, privé et de la société civile montréalaise, ainsi que le potentiel de développement économique et social de la Ville de Montréal dans le domaine du design. Cette distinction par l'UNESCO servira d'ailleurs de levier incitatif pour accélérer la mise en oeuvre du récent plan d'action Montréal, Design de ville | Ville de design, lancé en septembre 2005. La Ville de Montréal considère que la force du design, de l'architecture et de l'aménagement contribue directement à la qualité de la vie à Montréal, à la fierté d'en être citoyen, au plaisir de la visiter et à l'intérêt d'y investir.

Montréal est à la fois une ville où le design et les designers, qu'ils soient dans les domaines du design d'intérieur, industriel, graphique, de mode ou d'architecture, représentent une force dynamique de la vie culturelle et économique. Selon les dernières données statistiques, le domaine du design représente 20 356 emplois dans la région métropolitaine de Montréal et des retombées économiques de plus de 750 M$. De plus, 65,3 % des travailleurs du design au Québec résident dans la région métropolitaine. Montréal est la seule ville d'Amérique du Nord à avoir mis en place, dès 1991, un commissariat au design exclusivement consacré au développement et à la promotion du design dans la métropole. On doit à ce commissariat d'importantes réalisations, dont le concours Commerce Design Montréal, qui a contribué à l'émergence de Montréal comme ville de design.

Montréal s'inscrit clairement dans les réseaux des villes de savoir en design avec quatre universités qui donnent des formations en design, en architecture et en planification urbaine et cinq chaires de recherche universitaires reliées à ces champs d'études. Montréal dispose aussi d'un riche réseau d'institutions de haut niveau vouées à la promotion et à la diffusion du design : le Centre Canadien d'Architecture, le Centre de design de l'UQAM et le Musée des Beaux-Arts de Montréal avec sa collection en arts décoratifs. Enfin, Montréal est le théâtre de nombreux événements liés au design, dont plusieurs se déroulent durant le mois de mai, baptisé Mois du design, tels que le Salon international du design d'intérieur de Montréal (SIDIM) et le Gala des Prix de l'Institut de Design Montréal.

Comme le mentionne le directeur général de l'UNESCO, M. Matsuura : " Cette distinction inscrit Montréal dans un Réseau qui vise à stimuler et à faire partager au plus grand nombre de villes du monde l'expérience réussie du design dans la ville. J'espère vivement qu'elle saura motiver de nouvelles vocations et inspirer de nombreuses autres expériences analogues".




Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 11:05 et diffusé par :