Le Lézard

Un avenir prometteur pour les Jardins botaniques royaux



BURLINGTON, ON, le 6 juin /CNW/ -- BURLINGTON, ON, le 6 juin /CNW/ - Un investissement de 3,85 millions de dollars dans les Jardins botaniques royaux qui permettra de leur assurer un avenir plus stable et d'attirer davantage de visiteurs a été annoncé aujourd'hui par Caroline Di Cocco, ministre de la Culture, Joyce Savoline, présidente de la région de Halton et Larry Di Ianni, maire de Hamilton.

Le ministère de la Culture (MCL) investira deux tiers de 3,85 millions de dollars, soit 2,57 millions de dollars, à compter de maintenant, et jusqu'à la fin de l'année 2008. La région de Halton et la ville de Hamilton investiront le 1,28 million de dollars restant sur une période de trois ans.

Le financement unique permettra de soutenir la transformation des Jardins botaniques royaux dans des domaines clés, notamment le marketing, le développement de partenariats et la sensibilisation du public, l'éducation et la recherche, de même que l'horticulture et la conservation.

"Nous sommes du côté des familles de l'Ontario qui apprécient les Jardins botaniques royaux en tant que centre culturel et éducatif d'importance, a déclaré Mme Di Cocco. Nous sommes heureux d'accorder le financement recommandé par le comité d'examen des Jardins botaniques royaux, puisque ceux-ci prennent maintenant des mesures à la suite des recommandations du comité. Notre partenariat avec la région de Halton et la ville de Hamilton insufflera une nouvelle vie à cette attraction clé."

"Au nom du conseil régional de Halton, j'ai le plaisir d'annoncer que nous soutenons les efforts de transition des Jardins botaniques royaux en nous engageant à offrir un financement unique de 677 000 $ au cours des trois prochaines années, a ajouté Mme Savoline. Les Jardins botaniques royaux sont une source de fierté pour les résidants de Halton, et nous sommes persuadés que ces efforts de renouvellement et de transformation permettront de maintenir leur importance en tant que jardin botanique de classe mondiale."

"Ceci illustre parfaitement ce que nous pouvons accomplir lorsque nous unissons nos efforts, a précisé M. Di Ianni. J'espère que cette injection de fonds est ce dont les Jardins botaniques royaux ont besoin pour aller de l'avant. Je suis reconnaissant à la province de l'Ontario qui a reconnu l'importance des Jardins botaniques royaux pour nos communautés."

"Les membres des Jardins botaniques royaux, le conseil d'administration, la direction, le personnel, les bénévoles, et surtout nos futurs visiteurs, souhaitent remercier nos bailleurs de fonds pour cet investissement dans leur avenir", a ajouté Terry Yates, président des Jardins botaniques royaux. "Ces fonds nous permettent d'avancer, par étapes soigneusement planifiées, vers la réalisation de notre mandat de jardin botanique contemporain."

Le comité d'examen des Jardins botaniques royaux a recommandé qu'un financement transitoire de 3,85 millions de dollars soit accordé sur une période de trois à quatre ans afin de soutenir les changements et améliorations à apporter dans des domaines clés, notamment la gestion et l'organisation, et d'assurer la stabilité financière des Jardins botaniques. Le gouvernement a créé le comité d'examen pour superviser les réformes requises sur le plan financier afin de garantir que les Jardins botaniques disposent d'un plan viable à long terme.

Les Jardins botaniques royaux ont soumis un plan de transition au gouvernement de l'Ontario, à la région de Halton et à la ville de Hamilton en février 2006 à la suite des recommandations contenues dans le rapport du comité d'examen soumis en avril 2005. Les partenaires de financement ont examiné le plan de transition des Jardins botaniques et sont sûrs qu'il aidera ceux-ci à créer une nouvelle image qui se traduira par une augmentation du nombre de visiteurs et par des revenus d'autofinancement.

MCL a accordé 400 000 $ de sa part en mars 2006 afin de contribuer au financement de l'élaboration du plan d'immobilisations des Jardins botaniques et d'apporter des améliorations à la section Hendrie Park. Le gouvernement remettra la part des fonds restante de 2,17 millions de dollars au cours des trois prochaines années. Celle-ci s'ajoute au financement annuel de MCL de 1,9 million de dollars pour les Jardins botaniques.

En septembre 2004, le gouvernement de l'Ontario a soutenu les Jardins en accordant un financement à court terme de 1,87 million de dollars, à la condition que ceux-ci apportent des améliorations substantielles à leurs systèmes et contrôles financiers.

"Il s'agit d'une période intéressante pour les Jardins botaniques royaux, conclut Mme Di Cocco. Nous sommes persuadés qu'ils connaîtront une croissance et une expansion saines au cours des trois prochaines années."

    Available in English

                            www.culture.gov.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                        LES JARDINS BOTANIQUES ROYAUX


Les Jardins botaniques royaux ont été établis en vertu de la Royal Botanical Gardens Act, 1941. Ils constituent l'attraction la plus importante entre Toronto et Niagara.

Les Jardins botaniques gèrent 2 700 acres de terres naturelles et cultivées. La propriété s'étend sur deux municipalités, la région de Halton et la ville de Hamilton. De par leurs activités scientifiques et celles liées à la conservation et à l'horticulture, les Jardins botaniques jouent un rôle important aux niveaux local, provincial et international.

Ils ont pour mission d'être un musée vivant qui dessert les communautés locale, régionale et internationale tout en développant et en favorisant la compréhension du public en ce qui a trait à la relation entre le monde des plantes, l'humanité et le reste de la nature.

Les Jardins botaniques entretiennent et documentent des collections vivantes de plantes et d'animaux; entretiennent des réserves naturelles; protègent les plantes et les animaux présentant une valeur particulière ou en danger; exposent des collections naturelles et cultivées destinées au public; effectuent de la recherche dans les domaines de la botanique, de l'horticulture et de la biologie; font office de centre d'information en sciences naturelles et végétales; et offrent des programmes éducatifs.

Ils proposent des programmes à l'intention des jardiniers tels que des cours d'initiation à l'aménagement paysager et à la culture d'herbes, de même que des cours sur l'énergie solaire et éolienne pour les propriétaires de maisons.

Les Jardins botaniques royaux reçoivent un financement annuel de la province d'Ontario, de la ville de Hamilton et de la municipalité régionale de Halton.

En septembre 2004, le gouvernement de l'Ontario a nommé Robert Wade, ancien maire de Hamilton, et David Carter, expert en planification régionale, à la tête du comité d'examen des Jardins botaniques royaux afin qu'ils examinent le rôle et le mandat des Jardins botaniques et identifient les possibilités et les partenaires susceptibles d'assurer leur viabilité à long terme. Le comité a tenu des consultations publiques au début de 2005 afin de garantir que le public puisse faire des suggestions au sujet de l'avenir des Jardins botaniques royaux.

En avril 2005, le comité d'examen a recommandé qu'un financement transitoire de 3,85 millions de dollars soit accordé aux Jardins botaniques sur une période de trois à quatre ans pour soutenir les changements et améliorations à apporter dans les domaines organisationnels clés suivants : le leadership et la gestion, les jardins, les terres naturelles et la science ainsi que le marketing, les communications et le développement.

Available in English

                            www.culture.gov.on.ca



Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 10:53 et diffusé par :