Le Lézard
Classé dans : Santé

L'AERDPQ appuie la démarche du mouvement PHAS pour améliorer l'accessibilité aux services spécialisés de réadaptation



MONTREAL, le 6 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 6 juin /CNW Telbec/ - L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec (AERDPQ) appuie la démarche du Mouvement PHAS qui déposait la déclaration des personnes handicapées et des familles pour l'accès aux services sociaux et de santé à l'Assemblée nationale hier.

L'AERDPQ confirme que le problème d'accessibilité est réel. Présentement 8500 personnes ayant une déficience physique attendent pour accéder à un premier service spécialisé de réadaptation au Québec. Parmi ces personnes, 3000 sont des enfants dont 2000 qui sont en attente depuis plus de trois mois : un délai inacceptable! Il est établi qu'au-delà de trois mois d'attente, le développement peut être compromis et le potentiel de récupération fonctionnelle peut être irrémédiable chez ces enfants de moins de 12 ans.

En milieu scolaire, cela implique souvent des services spécialisés qui auraient pu être évités ou tout au moins réduits en raison des apprentissages perturbés faute d'avoir eu accès aux services spécialisés de réadaptation en temps requis pour ces enfants qui ont des limitations fonctionnelles découlant d'une déficience motrice, visuelle, auditive ou du langage.

D'ailleurs dans le cadre de la commission parlementaire sur le document de consultation Garantir l'accès : un défi d'équité, d'efficience et de qualité (l'Arrêt Chaoulli), l'AERDPQ déposait un mémoire conjoint le 30 mai dernier dans lequel elle réclame un élargissement de la garantie d'accès aux services sociaux et de réadaptation spécialisée, de manière à diminuer les délais d'attente pour les clientèles vulnérables. Ce mémoire ainsi que son annexe intitulée Un Québec responsable de ses personnes vulnérables sont disponibles sur le site : www.aerdpq.org.

L'AERDPQ regroupe une vingtaine de CRDP. Quelques 6500 professionnels y travaillent en équipes multidisciplinaires dans le but de réduire et de compenser les incapacités de ces personnes pour qu'elles aient une qualité de vie optimale et qu'elles mènent une vie active en tant que citoyens et citoyennes à part entière. Environ 70 000 personnes présentant une déficience physique y sont desservies annuellement.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:03
Medtronic Canada, une filiale de Medtronic plc , a annoncé aujourd'hui avoir reçu l'homologation de Santé Canada pour le système GuardianMC Connect, un système autonome de surveillance du glucose en continu (SGC) conçu pour les personnes qui ont...

à 07:00
Le règlement d'une action collective intentée contre Johnson & Johnson, Inc. et DePuy Orthopaedics, Inc. alléguant que les Prothèses ASR sont défectueuses, a été approuvé par la Cour supérieure du...

à 07:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, procédera à l'inauguration officielle du pavillon...

à 07:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et...

à 06:33
Clementia Pharmaceuticals Inc. , une société biopharmaceutique au stade...

à 06:00
Le Comité d'experts sur l'approvisionnement en produits d'immunoglobuline et ses répercussions au Canada publiera son rapport définitif le 23 mai 2018. La Dre Penny Ballem, présidente du Comité d'experts, et des représentants de Santé Canada...




Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 10:36 et diffusé par :