Le Lézard

L'exposition d'envergure nationale, Clarence Gagnon - Rêver le paysage, au Musée national des beaux-arts du Québec du 7 juin au 10 septembre 2006



QUÉBEC, le 6 juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 6 juin /CNW Telbec/ - Peintre, graveur, et illustrateur de réputation internationale, mais aussi grand voyageur et homme du monde, Clarence Gagnon (1881-1942) est sans contredit l'un des plus grands peintres paysagistes de l'histoire de l'art québécois et canadien. Pourtant, même s'il a partagé sa carrière entre la France et le Canada, et même si ses ?uvres ont fait l'objet de nombreuses expositions en Amérique du Nord et en Europe, aucune n'avait été organisée depuis celle - commémorative - présentée juste après son décès en 1942. Aujourd'hui, l'exposition Clarence Gagnon. Rêver le paysage, présentée au Musée national des beaux-arts du Québec du 7 juin au 10 septembre 2006, offre le parcours d'exception de l'artiste à travers plus de 200 peintures, gravures et illustrations, tout en offrant enfin au public une première rétrospective d'envergure nationale, manifestation initiée par John R. Porter, directeur général du Musée. De la côte de Beaupré au fil des saisons, des paysages européens aux vues de villages québécois, des scènes de plages au romantisme laurentien, sans oublier l'illustration de livres comme le fameux Maria Chapdelaine de Louis Hémon, ou encore ses admirables eaux-fortes - alors et toujours les plus convoitées au pays -, la superbe exposition permet de mesurer pleinement l'apport de l'artiste à l'art de son temps : un peintre et un graveur dont la réputation déborda largement nos frontières. Comme le souligne M. Porter : "Aujourd'hui comme hier, l'art de Clarence Gagnon se distingue par sa fraîcheur, par la finesse de ses compositions, par ses coloris lumineux, par son pouvoir évocateur et par le caractère authentique de ses représentations. Qu'il embrasse des horizons grandioses, qu'il peigne la rue principale d'un village d'autrefois, qu'il traduise les activités à la ferme ou dans les bois, il témoigne d'un profond attachement pour la vie traditionnelle et pour le patrimoine d'un coin de pays enchanté."

Le catalogue d'exposition

Le remarquable livre d'art qui accompagne l'exposition Clarence Gagnon, 1881-1942. Rêver le paysage propose des textes des commissaires Hélène Sicotte et Michèle Grandbois, avec la collaboration de Rosemarie L. Tovell pour le catalogue raisonné des gravures en creux, de même qu'une préface de John R. Porter intitulée Clarence Gagnon en pleine lumière. Madame Sicotte signe la première partie du livre avec sept textes sur la peinture de l'artiste dont De Montréal à Beaupré : aux sources du pays et L'affirmation du paysage laurentien. Quant à madame Grandbois, elle jette un éclairage sur la gravure avec neuf textes dont Paris, un milieu vivant pour la gravure, 1904 et Connivences rembranesques, 1906-1907. Dans leurs essais respectifs, Hélène Sicotte et Michèle Grandbois interrogent la démarche de Clarence Gagnon comme peintre paysagiste, illustrateur et graveur. En documentant à fond la vie et la carrière de l'artiste, elles mettent à jour l'état des connaissances et nous révèlent des aspects jusqu'ici demeurés obscurs ou carrément méconnus. La présente publication est donc le résultat d'une recherche menée sur environ deux ans et demi et aborde toutes les facettes de l'?uvre de Clarence Gagnon - peinture, gravure, illustration, artisanat, et retrace le déroulement chronologique de la carrière de l'artiste, en situant les grandes étapes de sa production artistique et les moments forts de sa carrière. À cela, s'ajoutent le catalogue des ?uvres exposées, une chronologie de la vie de l'artiste, une liste choisie de ses expositions, une bibliographie sélective ainsi que le catalogue raisonné des gravures en creux. Publié conjointement par les Éditions de l'Homme et le Musée national des beaux-arts du Québec, le livre d'art est disponible, dans les versions française et anglaise, à la Boutique du Musée national des beaux-arts du Québec (69,95 $), ainsi que dans la plupart des librairies (79,95 $).

Les crédits

Présentée par la Financière Sun Life, l'exposition Clarence Gagnon, 1881-1942. Rêver le paysage a été conçue et organisée par le Musée national des beaux-arts du Québec. Elle sera présentée au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, du 6 octobre 2006 au 7 janvier 2007 et à la Collection McMichael d'art canadien, à Kleinburg (Ontario), du 2 juin au 19 août 2007. Direction du projet : Line Ouellet, directrice des expositions et de l'éducation. Commissariat : Hélène Sicotte, historienne de l'art, et Michèle Grandbois (pour la section des gravures en creux), conservatrice de l'art moderne (1900-1950). Coordination du projet : Michèle Grandbois. Coordination des opérations  : André Sylvain. Design : Denis Allison. Graphisme : Paquebot Design.

-%SU: SPT,CLT

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 10:00 et diffusé par :