Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

TransCanada dépose une demande d'ordre réglementaire visant le Projet d'oléoduc Keystone



CALGARY, ALBERTA--(CCNMatthews - 6 juin 2006) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd'hui le dépôt par ses filiales en propriété exclusive, TransCanada PipeLines Limited (TCPL) et TransCanada Keystone Pipeline GP Ltd. (Keystone), d'une demande auprès de l'Office national de l'énergie (ONE). La demande sollicite l'approbation du transfert d'une partie des installations de transport de gaz naturel du Réseau principal au Canada de TransCanada au Projet d'oléoduc Keystone destiné au transport du pétrole brut depuis l'Alberta aux centres de raffinage du Midwest américain.

Monsieur Hal Kvisle, chef de la direction, a déclaré : " Le Projet d'oléoduc Keystone est une proposition novatrice et économique visant le transport d'une grande quantité de pétrole brut canadien nouveau aux marchés américains clés vers la fin de 2009. Les expéditeurs de pétrole brut ont reconnu la valeur de notre proposition en s'engageant à des contrats de transport à long terme. La conversion d'une petite partie de notre vaste réseau pipelinier de gaz naturel pour le transport du pétrole brut maximise l'utilisation d'un élément d'actif existant tout en maintenant la capacité suffisante dans notre Réseau principal pour répondre à la demande prévue de transport de gaz. "

Le Projet d'oléoduc Keystone est une proposition visant la construction d'un pipeline de 2 960 kilomètres (1 830 milles) qui aura la capacité nominale de transporter environ 435 000 barils par jour de pétrole brut depuis Hardisty, en Alberta, aux marchés du Midwest américain, à Wood River et à Patoka, en Illinois. La capacité du pipeline pourra être portée à la capacité nominale de 590 000 barils par jour, au moyen de stations de pompage additionnelles. La partie du projet en territoire canadien comporte la construction d'environ 370 kilomètres (230 milles) de pipeline nouveau et la conversion d'environ 860 kilomètres (530 milles) d'installations pipelinières du Réseau principal au Canada de TransCanada, depuis le service de transport de gaz naturel au service de transport de pétrole brut. La partie du projet en territoire américain comprend la construction d'environ 1 730 kilomètres (1 070 milles) de pipeline nouveau.

En janvier 2006, TransCanada a annoncé l'obtention d'engagements à long terme fermes garantis d'expéditeurs, visant le transport de 340 000 barils de pétrole brut par jour, d'une durée moyenne de dix-huit ans. Les expéditeurs ont également exprimé un vif intérêt en rapport avec un projet de prolongement de l'oléoduc Keystone, vers le sud, au centre de raffinage de Cushing, en Oklahoma. Un Appel de soumissions liant les parties sera fait en rapport avec le prolongement Cushing plus tard en 2006.

Dans le cadre de la demande de transfert, TCPL sollicite aussi l'approbation de l'abaissement de la base tarifaire du Réseau principal au Canada, selon la valeur comptable nette (VCN) des installations transférées, et Keystone demande l'autorisation d'ajouter la VCN des installations à la base tarifaire de l'oléoduc Keystone. La demande de transfert est la première de deux demandes importantes d'ordre réglementaire nécessaires à l'obtention des autorisations requises pour la construction de la partie de l'oléoduc Keystone en territoire canadien. Keystone demandera à l'ONE un certificat d'utilité publique visant la construction des nouvelles installations requises plus tard cette année, lorsque les travaux d'évaluation environnementale auront été terminés, au cours de l'été 2006.

Plus tôt cette année, TransCanada a déposé auprès du Département d'Etat des Etats-Unis une demande visant l'obtention d'un Permis présidentiel, autorisant la construction, l'exploitation et l'entretien des installations transfrontalières associées au projet d'oléoduc Keystone. L'oléoduc devra également être autorisé par divers organismes des Etats-Unis, au niveau de l'Etat et au niveau local.

La consultation des parties prenantes et du public, les évaluations environnementales et les études sur le terrain ainsi que les travaux techniques détaillés se poursuivront tout au long de 2006. La construction devrait être entreprise à la fin de 2007 et l'exploitation commerciale devrait commencer vers le quatrième trimestre de 2009.

Pour voir une carte du tracé du pipeline proposé et obtenir plus de précisions sur l'oléoduc Keystone, se reporter à la page web du projet au www.transcanada.com/keystone.

TransCanada est un leader de la mise en valeur responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord. Le réseau pipelinier de TransCanada de plus de 41 000 kilomètres (25 600 milles) transporte la majeure partie de la production de gaz naturel de l'ouest du Canada aux marchés clés du Canada et des Etats-Unis. Un producteur d'énergie indépendant en expansion, TransCanada possède environ 6 700 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux Etats-Unis, ou en détient des intérêts. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York.

ENONCES PROSPECTIFS

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse ont un caractère prospectif et sont exposés à des incertitudes et à des risques importants. Les résultats ou les événements anticipés dans ces renseignements peuvent différer des événements ou des résultats réels. Les facteurs susceptibles de faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent concrètement des prévisions comprennent notamment la capacité de TransCanada de mettre en ouvre avec succès ses initiatives stratégiques et la réalisation des avantages attendus de ces initiatives stratégiques, la disponibilité et le prix des produits énergétiques, les décisions d'ordre réglementaire, les facteurs associés à la concurrence dans le secteur de l'industrie pipelinière et énergétique, et le contexte économique prévalant en Amérique du Nord. Pour obtenir des renseignements additionnels sur ces facteurs et sur d'autres sujets, consultez les rapports déposés par TransCanada auprès des autorités canadiennes de réglementation du commerce des valeurs mobilières et auprès de la Commission des valeurs mobilières des Etats-Unis (la United States Securities and Exchange Commission). TransCanada décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective, à la suite de nouveaux renseignements, d'événements éventuels ou d'autres facteurs.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 aoû 2017
MONTRÉAL, le 18 août 2017 /CNW Telbec/ - « La pétrolière Junex n'a finalement pas pu détruire Anticosti avec la fracturation hydraulique. Mais qu'à cela ne tienne! Le ciel est bleu et les oiseaux chantent toujours pour les pétrolières! Avec l'argent...

17 aoû 2017
QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 17 août 2017) - Junex inc. (la « Société » ou « Junex ») (TSX CROISSANCE:JNX) annonce qu'elle a octroyé un total de 900 000 options d'achat d'actions à des administrateurs et dirigeants, chacun à un prix d'exercice de...

17 aoû 2017
BRAMPTON, ON, le 16 août 2017 /CNW/ -  Ramesh Sangha, député de Brampton Centre, fera une annonce au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Jim Carr, à propos d'infrastructures pour véhicules électriques, à Brampton, en...

16 aoû 2017
HOUSTON, 16 août 2017 /CNW/ - Les nouvelles infrastructures d'électricité des bâtiments et de l'ensemble du réseau gagnent en « intelligence ». Elles permettent de réduire davantage les coûts et d'augmenter encore plus l'efficacité, la fiabilité et...

16 aoû 2017
BRAMPTON, ON, le 16 août 2017 /CNW/ -  Ramesh Sangha, député de Brampton Centre, fera une annonce au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Jim Carr, à propos d'infrastructures pour véhicules électriques, à Brampton, en...

16 aoû 2017
ALBANY, New York, 16 août 2017 /CNW/ -- XOS a annoncé le lancement mondial de Petra MAXtm, un nouvel analyseur D4294 pourvu d'une analyse combinée de 13 éléments allant de phosphore au zinc. Petra MAX permet une analyse de soufre de haute précision...




Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 09:05 et diffusé par :