Le Lézard

Un balcon s'effondre entraînant la chute d'un travailleur : la CSST dépose son rapport d'enquête



MONTRÉAL, le 6 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 6 juin /CNW Telbec/ - La Commission de la santé et de la sécurité du travail dévoile aujourd'hui les conclusions de son enquête sur l'accident qui a entraîné le décès de M. Lionel Landry, concierge dans un immeuble à logement situé dans l'arrondissement de Rosemont-La petite-Patrie, à Montréal. M. Landry chute à partir d'un balcon à une hauteur d'environ 7,5 mètres. Souffrant de graves blessures, il est transporté par ambulance à l'hôpital où il décède trois semaines plus tard.

Rappel de l'évènement

Le 1er octobre 2005, M. Lionel Landry entreprend la rénovation d'un plancher de balcon d'un immeuble à logement. Durant la journée, il enlève les anciennes planches et scie, en partie, la solive murale qui soutient le plancher du balcon. Ensuite, il dépose un certain nombre de planches neuves sur les solives. Les planches ne sont ni fixées aux solives, ni fixées entre elles.

À la fin de la journée, M. Landry se dirige vers le balcon et marche sur le plancher; celui-ci s'effondre aussitôt en entraînant le travailleur.

Constatation de la CSST

    <<
    L'enquête a permis à la CSST de retenir les causes suivantes pour
expliquer l'accident :

       - la méthode de travail utilisée pour la réfection du plancher du
         balcon est dangereuse;

       - le travailleur s'engage sur un plancher inachevé, instable et
         fragile.
    >>


La CSST considère que les propriétaires de l'immeuble ont agi de façon à compromettre la sécurité de leur travailleur. En conséquence, un constat d'infraction leur a été délivré.

Exigence de la CSST

À la suite de l'accident, la CSST a exigé que les portes des balcons soient sécurisées pour empêcher les occupants des logements d'accéder aux balcons dont les balustrades sont absentes. Les propriétaires se sont conformés à cette exigence.

Par la suite, une entreprise spécialisée en construction a complété la rénovation du balcon en utilisant un appareil de levage approprié pour ce type de travaux.

-%SU: SAN

-%RE: 40


Communiqué envoyé le 6 juin 2006 à 07:30 et diffusé par :