Le Lézard

Les Métallos applaudissent à l'appui unanime, par le comité de l'industrie, quant à un examen complet de la soumission de Xstrata PLC



TORONTO, ON, le 6 juin /CNW/ -- TORONTO, ON, le 6 juin /CNW/ - Wayne Fraser, directeur des Métallos pour le district de l'Ontario et du Canada atlantique, a affirmé lundi que le syndicat est d'accord avec la décision qu'a prise, la semaine dernière, le comité de l'industrie de la Chambre des communes en se prononçant à l'unanimité en faveur d'une prorogation de l'examen par Investissement Canada de la soumission de Xstrata PLC pour Falconbridge Ltd.

"Ce vote unanime de tous les partis envoie un message important au ministre de l'Industrie Maxime Bernier", a affirmé M. Fraser. "Le président du comité a affirmé que le comité veut des conditions semblables pour tous afin que l'examen canadien ne soit pas terminé avant l'examen européen. Nous sommes d'accord. Nous voulons que le gouvernement étudie en profondeur les nombreuses inquiétudes liées à Xstrata. Il s'agit d'un premier pas dans la bonne direction. Pour nous, ce qui est important, c'est que le gouvernement mette un frein à la soumission de Xstrata."

Depuis décembre 2005, les Métallos appuient sans réserve la soumission d'Inco Ltd. pour Falconbridge. A Sudbury, les membres de la section locale 6500 des Métallos ont récemment conclu une convention collective avec Inco qui stipule qu'aucun congédiement d'employé n'aura lieu si la soumission d'Inco pour Falconbridge était couronnée de succès.

"Nous clamons haut et fort à Sudbury et à Ottawa que Xstrata est un mauvais choix pour les travailleurs, les collectivités et le Canada", a poursuivi M. Fraser. "Cette ressource ne devrait pas être contrôlée par une société suisse."

Voici les principaux motifs de l'opposition des Métallos à l'égard de Xstrata :

    - la supériorité de la fusion Inco-Falconbridge pour le pouvoir de
      négociation des employés des mines;
    - la supériorité de la fusion Inco-Falconbridge pour la sécurité d'emploi
      et de retraite des employés des mines à Sudbury;
    - le piètre dossier de Xstrata en matière de relations de travail et
      communautaires, ainsi qu'à l'égard de l'environnement. Le Syndicat des
      Métallos représente plus de 7 500 employés d'Inco et de Falconbridge
      membres de 13 unités de négociation à l'échelle du Canada.



Communiqué envoyé le 5 juin 2006 à 14:45 et diffusé par :