Le Lézard

Fonds pour le développement du sport et de l'activité physique - L'UMQ applaudit la bonne nouvelle - "Un objectif qui va dans le sens des préoccupations des municipalités" - Jean Perrault



MONTRÉAL, le 11 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 11 mai /CNW Telbec/ - L'Union des municipalités du Québec (UMQ) se réjouit du dépôt hier par le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, M. Jean-Marc Fournier, du projet de loi instituant le Fonds pour le développement du sport et de l'activité physique. Il s'agit d'une bonne nouvelle qui permettra d'investir dans la construction de nouveaux équipements et l'organisation de grands événements sportifs par les municipalités québécoises.

Par sa présence à l'Assemblée nationale, le président de l'UMQ et maire de Sherbrooke, M. Jean Perrault, a tenu à souligner l'initiative gouvernementale. "L'activité physique est un sujet qui me tient à coeur. J'ai eu l'honneur de présider un comité qui s'est penché sur des phénomènes comme l'obésité et les habitudes de vie de nos jeunes. Or, les solutions nous ramènent directement à la municipalité, où l'on aménage des parcs, des terrains de jeux, des piscines, des pistes cyclables... C'est en investissant dans l'aménagement d'infrastructures sportives sécuritaires et modernes que nous encouragerons nos jeunes et leurs parents à redécouvrir le plaisir du sport et de l'activité physique", a déclaré monsieur Perrault.

Ce fonds, dont la création a été annoncée par le ministre des Finances, M. Michel Audet, lors du dernier discours sur le budget, sera doté d'une enveloppe budgétaire annuelle de 30 millions $, alimentée par une partie des revenus de la taxe sur le tabac actuellement versée au Fonds spécial olympique. De cette somme, 24 millions $ permettront de soutenir financièrement la construction, la rénovation, l'aménagement et la mise aux normes d'installations sportives et récréatives. Le soutien à l'organisation d'événements sportifs internationaux ou pancanadiens bénéficiera d'un montant annuel de 6 millions $.

"Au-delà de l'exercice des responsabilités et des pouvoirs qui leur incombent comme ordre de gouvernement le plus près des citoyennes et des citoyens, les municipalités sont directement interpellées par les nouveaux défis contemporains de notre société. L'amélioration de la santé de nos collectivités est un de ceux-là", a ajouté le président de l'UMQ.

L'UMQ, dont la structure est centrée sur les besoins du milieu municipal québécois, s'affirme par ses réalisations comme le partenaire le plus crédible, le plus pertinent et le plus sollicité pour concerter les efforts et répondre aux attentes des municipalités du Québec de toutes tailles et de toutes les régions. Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ prend part à tous les débats et joue un rôle de premier plan dans la défense des municipalités et de leurs citoyens. Par son action, elle favorise la reconnaissance réelle de l'autonomie politique et financière des municipalités québécoises.


Communiqué envoyé le 11 mai 2006 à 13:12 et diffusé par :