Le Lézard

6 juin - Journée nationale contre la faim - 600 000 personnes ont besoin d'aide alimentaire au Québec



MONTREAL, le 5 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - La malnutrition et la sous- alimentation ne prennent malheureusement pas de vacances. Beau temps, mauvais temps, elles sont le lot à longueur d'année de quelques 600 000 personnes vivant au Québec.

Plusieurs d'entre elles travaillent mais leur revenu ne leur permet pas de se procurer les denrées alimentaires essentielles. De peine et de misère, elles réussiront ce mois-ci à acheter des aliments leur permettant de tenir le coup, en moyenne, pendant 23 ou 24 jours. Lorsque l'on dit que les fins de mois ne sont pas les mêmes pour tous, ce n'est pas seulement un petit bout de phrase. L'Association québécoise des banques alimentaires et des moissons sera là pour ceux et celles qui auront le réflexe de se tourner vers un de ses membres. Même si 115 tonnes de nourriture entrent quotidiennement dans les locaux des Moissons du Québec, ce ne sera pas suffisant. "Malgré la meilleure volonté au monde, notre réseau ne réussira ce mois-ci à combler que la moitié des besoins prônés par le guide alimentaire canadien" de souligner Clément Bergeron, directeur général de l'AQBAM.

Voilà pourquoi, à travers le Canada aujourd'hui, de nombreuses manifestations se tiendront. Des hommes et des femmes voudront alors rappeler à nos dirigeants politiques qu'il est grandement temps d'en arriver à un plan concerté de sollicitation et de récupération des surplus alimentaires. D'importants membres de l'industrie sont déjà sensibilisés à la cause mais plusieurs autres se doivent de rallier les rangs si on veut établir une certaine équité.

Les dons en denrées alimentaires de la population dans son ensemble, il va de soi, sont les bienvenus 12 mois par année. "Nous sommes présents dans chacune des régions à chaque jour. Plus d'un millier de groupes locaux d'aide alimentaire (soupes populaires, maisons d'hébergement, cuisines collectives, comptoirs alimentaires) sont approvisionnés par notre réseau. Et ces organismes peuvent compter sur le dévouement de plus de 10 000 bénévoles. C'est donc dire, qu'ensemble, nous pouvons faire la différence." de dire Clément Bergeron.

    Quelques chiffres :

    En 2005 : en moyenne 315 000 personnes par mois ont fait appel au réseau
    de l'AQBAM
    Chaque jour c'est 115 000 kilos qui sont distribués au Québec
    L'AQBAM distribue 79 kg par personne annuellement alors que les besoins
    sont évalués à 162 kg
    Dans les 600 000 personnes ayant besoin d'aide alimentaire, on retrouve
      - 500 000 personnes qui dépendent de la sécurité du revenu ;
      - 100 000 personnes qui vivent seules et qui sont sous le seuil de la
        pauvreté :
               les personnes qui travaillent au salaire minimum et qui vivent
               seules;
               les personnes âgées qui vivent seules;
               les sans-abris de plus en plus nombreux (30 000 sur l'Ile de
               Montréal) dont un nombre ne reçoit aucune aide sociale



Communiqué envoyé le 5 juin 2006 à 11:55 et diffusé par :