Le Lézard

Simon Durivage devient chef d'antenne à RDI



MONTREAL, le 5 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - RDI, le Réseau de l'information de Radio-Canada, est fier d'annoncer que Simon Durivage deviendra son chef d'antenne de jour dès le lundi 28 août 2006.

"Je suis vraiment excité d'enfiler le chandail de RDI. J'ai toujours aimé travailler en coanimation. Et voilà que nous serons six coanimateurs; moi en studio, mes collègues sur le terrain, à raconter à nos téléspectateurs ce qui se passe ici comme ailleurs dans le monde. Cette nouvelle formule de jour nous donne une flexibilité sans précédent pour couvrir les événements là où ils se déroulent, au moment où ils se déroulent. A simondurivage.com, depuis deux ans, j'ai pu mesurer les préoccupations et les intérêts des gens. Et j'aurai constamment leurs mots en tête quand j'échangerai avec France, Marie-Josée, les deux Daniel et Marc André." Notons que Simon Durivage est un des artisans du tout début de RDI puisqu'il y animait une quotidienne lors des premières saisons du réseau.

Une équipe solide pour RDI EN DIRECT le jour

A compter du 28 août, la programmation de jour de RDI en semaine consistera en douze heures d'information continue, plus que jamais en direct sur l'actualité en développement, de 6 h à 18 h. Michel Viens sera le chef d'antenne du matin puis à 11 h, Simon Durivage prendra la relève. Ils seront appuyés par une solide équipe de co-animateurs répartis à travers le pays : Daniel Poirier (Atlantique), France Beaudoin (Québec et Est du Québec), Marie- Josée Bouchard (grande région de Montréal), Daniel Bouchard (Ontario) et Marc André Masson (Ouest). Michel Viens et Simon Durivage assureront le fil d'antenne du lundi au jeudi, tandis que les chefs d'antenne du week-end seront connus prochainement.

Catherine Cano, première directrice Contenus, nouvelles et actualités précise : "Les changements annoncés aujourd'hui sont le fruit d'une réflexion amorcée avec nos équipes depuis deux ans afin de développer une dynamique d'information continue collant davantage aux exigences de l'actualité. Cette évolution de notre offre de programmation permettra une cohérence éditoriale accrue et une flexibilité nous permettant d'intervenir plus rapidement et ce, au moment le plus opportun. On sera également en mesure d'utiliser de façon optimale nos ressources journalistiques réparties à travers le pays et le monde."

Pour le directeur du RDI, Robert Nadeau, la nouvelle dynamique en ondes augmentera l'impact de notre contenu régional : "Nos équipes partout au pays nous donnent une force incomparable et unique pour couvrir en direct l'actualité. La nouvelle souplesse de notre programmation permettra de faire partager davantage la perspective spécifique des régions sur les grands dossiers touchant tous les citoyens. D'une part parce que la plage horaire disponible pour le contenu régional est élargie mais surtout, parce que le succès de cette formule repose justement sur leur expertise de terrain."

Dans ce contexte, la participation régionale se déclinera le plus souvent selon les fuseaux horaires comme c'était le cas par le passé, mais la flexibilité inhérente à la nouvelle dynamique fera en sorte que cet apport sera plus intimement lié à l'évolution de l'actualité plutôt qu'à un horaire préétabli. C'est ainsi que, par exemple, si la nouvelle la plus importante en après-midi émane des Maritimes, on pourra désormais se tourner immédiatement de ce côté.

Le Réseau de l'information de Radio-Canada est la référence en information continue depuis sa création en 1995.


Communiqué envoyé le 5 juin 2006 à 11:07 et diffusé par :