Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Première québécoise pour un parc urbain d'entreprises : le Technopôle Angus offrira tous les modes de transport alternatif comme solution à l'auto-solo



MONTREAL, le 5 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - En cette Journée mondiale de l'environnement, M. Christian Yaccarini, président et directeur général du Technopôle Angus, a dévoilé le Plan de transport durable du site. Grâce à de nombreux partenariats novateurs conclus avec la Société de transport de Montréal (STM), l'Agence métropolitaine de transport (AMT), Communauto, Voyagez Futé Montréal, le Conseil régional de l'environnement de Montréal et Equiterre, le Technopôle Angus devient le premier parc urbain d'entreprises au Québec à offrir l'éventail complet des modes de transport alternatif comme solution à l'auto-solo, soit le transport en commun, le covoiturage, l'auto-partage et les vélos en libre service.

"Tous nos partenaires ont accepté de sortir de leur cadre afin de répondre aux besoins des travailleurs du Technopôle Angus. Il s'agit d'un engagement qui non seulement garantit le succès de notre Plan de transport durable, mais le rend d'autant plus unique", a déclaré M. Yaccarini. Le maire de l'arrondissement de Rosemont - La Petite-Patrie, M. André Lavallée, appuie les initiatives mises de l'avant dans le Plan de transport durable du Technopôle Angus : "J'ai pour objectif d'augmenter significativement le pourcentage de personnes qui se déplacent à l'aide du transport en commun et du transport actif à Montréal ainsi que sur le territoire de l'arrondissement. C'est pour cette raison que je me suis associé dès le début aux démarches entreprises par le Technopole Angus pour mettre en oeuvre une approche intelligente qui interpelle de façon simultanée plusieurs façons de faire", a-t-il affirmé.

Le partenariat avec la STM est véritablement exclusif et audacieux. Tout d'abord, la STM crée la ligne 25 - Angus pour desservir spécifiquement le territoire du Technopôle Angus. Les quelque 1 000 travailleurs qui convergent vers le site quotidiennement pourront donc emprunter cet autobus de la station de métro Sherbrooke pour se rendre vers l'un des sept édifices du site; le trajet peut être complété en moins de 15 minutes. Pour sa part, le Technopôle Angus s'engage à offrir un certain nombre de cartes autobus-métro (CAM) aux entreprises du site. Cette dernière mesure "verte" est destinée à promouvoir le transport en commun et à appuyer la politique de stationnement responsable mise en avant par le Technopôle Angus, politique qui vise à réduire de moitié le nombre de places de stationnement de ses nouveaux édifices écologiques.

De plus, le Technopôle Angus devient le premier partenaire de l'AMT à implanter un programme Allégo de covoiturage interentreprises. Ce programme bénéficiera immédiatement aux travailleurs des 32 entreprises implantées sur le site.

Communauto conclut également sa première entente interentreprises alors qu'elle assurera la mise en place d'un service d'auto-partage au Technopôle Angus. Quatre voitures de Communauto seront mises à la disposition des entreprises et des travailleurs en permanence sur le site. Depuis le 1er juin 2005, une initiative conjointe du Technopôle Angus et de Voyagez Futé Montréal permet par ailleurs aux travailleurs du site d'avoir à leur disposition neuf vélos en libre service.

En collaboration avec Equiterre, le Technopôle Angus entreprendra bientôt une vaste campagne d'information et de sensibilisation auprès des travailleurs du site afin de les inciter à changer leurs habitudes de transport pour leurs déplacements domicile-travail et de leur faire part des impacts positifs du Plan. Dans son ensemble et à terme, le Plan de transport durable du Technopôle Angus générera une réduction des émissions de GES de quelque 700 tonnes annuellement, en plus de contribuer à la qualité de l'air, à la diminution du nombre d'accidents de la route et à l'amélioration de la qualité de vie générale des résidents de l'Est de Montréal. Le Technopôle Angus salue le leadership du Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal) qui a permis l'élaboration et la concrétisation de ce Plan de transport durable.

Le Technopôle Angus : où l'on aime travailler

Le Technopôle Angus est un parc urbain d'entreprises innovateur dont la mission est d'offrir une grande qualité de vie au travail en milieu urbain à ses locataires, de hausser la valeur du site en misant sur l'accessibilité et le souci de l'environnement, et de générer des emplois de qualité. A ce jour, près de 1 000 emplois ont été créés au Technopôle Angus.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 aoû 2017
OTTAWA, le 23 août 2017 /CNW/ - L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a prononcé la déclaration suivante concernant la fuite de saumon de l'Atlantique d'une installation aquacole, dans l'État...

23 aoû 2017
VANCOUVER, le 23 août 2017 /CNW/ - Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, annoncera une aide financière qui aidera les collectivités de l'ensemble du Canada...

23 aoû 2017
*Photos OPITCIWAN, QC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - La compagnie Rémabec et ses filiales doivent arrêter immédiatement toutes leurs opérations forestières menées sur le territoire de la famille Weizineau et des Atikamekw d'Opitciwan et le...

23 aoû 2017
VANCOUVER, le 23 août 2017 /CNW/ - Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, participera à une table ronde sur les changements climatiques et la croissance...

23 aoû 2017
MONTRÉAL, le 23 août 2017 /CNW/ - Les opérations de la Garde côtière canadienne dans l'Arctique pour la saison 2017 approchent de la mi-saison. Les opérations de déglaçage en aide au réapprovisionnement de l'industrie dans les communautés dans le...

23 aoû 2017
MONTRÉAL, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - Aéroports de Montréal a procédé aujourd'hui au tirage de 350 permis de taxis pour desservir l'aéroport Montréal-Trudeau. Il s'agit d'une augmentation de 50 permis ce qui permettra de réduire le temps d'attente...




Communiqué envoyé le 5 juin 2006 à 10:45 et diffusé par :