Le Lézard

Près de 12 millions de visiteurs dans les institutions muséales du Québec



QUEBEC, le 5 juin /CNW/ -- QUEBEC, le 5 juin /CNW Telbec/ - En 2005, 11,9 millions d'entrées ont été enregistrées par les musées, les lieux d'interprétation et les centres d'exposition du Québec, ce qui indique une diminution de la fréquentation de près de 3 % par rapport à 2004. Ces résultats proviennent de l'Enquête sur la fréquentation des institutions muséales et sont diffusés par l'Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) de l'Institut de la statistique du Québec.

Cependant, il faut préciser que la clientèle générale reste stable à 10,6 millions de visiteurs et que près des deux tiers de la régression est attribuable à la baisse importante de la clientèle scolaire (- 217 300 entrées); l'autre tiers concerne les visiteurs hors murs. Au moment du boycottage des activités culturelles par les enseignants à l'automne 2005, la fréquentation scolaire dans les institutions muséales a baissé de 210 000 entrées par rapport à l'automne 2004.

Les musées d'histoire, d'ethnologie et d'archéologie et les musées de

sciences attirent 6,25 millions de visiteurs

Ce sont les musées d'histoire, d'ethnologie et d'archéologie qui ont attiré le plus de visiteurs en 2005, soit 3,16 millions d'entrées, suivis de près par les musées de sciences, qui en ont reçu 3,09 millions. Puis, les lieux d'interprétation en histoire, en ethnologie et en archéologie ont accueilli 2,34 millions de visiteurs, tandis que les lieux d'interprétation en sciences en ont reçu 1,39 million et les musées d'art, 1,35 million. Quant aux centres d'exposition, ils ont admis 530 000 visiteurs.

Seuls les musées d'art ont vu leur clientèle augmenter de façon notable par rapport à 2004. Les lieux d'interprétation en sciences ont maintenu leur clientèle, alors que les autres types d'institution ont connu des diminutions plus ou moins importantes.

Juillet et août, les deux mois les plus achalandés dans les institutions

muséales

Les quatre mois où les institutions muséales sont les plus achalandées sont, par ordre de décroissance, août, juillet, juin et mai. Au cours de ces quatre mois, en 2005, les musées, les lieux d'interprétation et les centres d'exposition reçoivent 57 % de leur clientèle annuelle. En août et en juillet, 391 institutions muséales enregistrent plus de 2 millions d'entrées par mois; ces deux mois d'été cumulent à eux seuls plus du tiers des entrées annuelles.

Haut et bas de l'achalandage scolaire

Le nombre d'élèves dans les institutions muséales atteint son apogée en juin, mois au cours duquel l'achalandage franchit la barre des 292 000 visiteurs scolaires, ce qui constitue près de 28 % de la clientèle des institutions muséales durant ce mois. Un taux similaire de 24 % a été atteint en mai, soit plus de 256 000 visites d'élèves du primaire et du secondaire.

Par contre, les trois derniers mois de l'année 2005 révèlent une situation dramatique pour les institutions muséales en ce qui concerne la fréquentation du milieu scolaire qui n'atteint que 87 700 visiteurs au cours de tout le trimestre comparativement à 297 600 en 2004. Cette chute de la fréquentation scolaire se fait lourdement ressentir tout particulièrement dans les musées de sciences, les lieux d'interprétation en sciences et les musées d'histoire, d'ethnologie et d'archéologie.

En juillet et en août, plus de 50 % des visites ont lieu à l'extérieur

des régions de Montréal et de la Capitale-Nationale

Au mois de juillet, les institutions muséales des 15 régions administratives hors de Montréal et de la Capitale-Nationale ont compté 1,16 million d'entrées, alors que 959 400 visiteurs se sont présentés dans les institutions muséales des deux régions au coeur du réseau; la même situation se répète au mois d'août mais l'écart est moins grand. Ces données soulignent l'importance de la fréquentation des institutions muséales en région pendant l'été.

Autres résultats

Des résultats plus complets, notamment des données relatives aux six types d'institutions selon la discipline (musées d'histoire, d'ethnologie et d'archéologie - musées de sciences - musées d'art - lieux d'interprétation en histoire, en ethnologie et en archéologie - lieux d'interprétation en sciences - centres d'exposition) sont publiés dans Statistiques en bref, le bulletin statistique de l'OCCQ qui paraît aujourd'hui.

-------------------------------------------------------------------------

L'Institut de la statistique du Québec produit et diffuse une information statistique pertinente, fiable et actuelle sur l'évolution socioéconomique du Québec et de la société québécoise. Il constitue le lieu privilégié de production et de diffusion de l'information statistique officielle pour les ministères et organismes du gouvernement, et il est responsable de toutes les enquêtes d'intérêt général.

Données sur Internet

Nous invitons les lecteurs à consulter les données de l'Enquête sur la fréquentation des institutions muséales sur le site Web de l'Institut de la statistique du Québec, à l'adresse suivante : http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/societe/culture_comnc/musees/index.htm.

Des données annuelles sont également consultables pour chacune des régions administratives dans les Profils des régions et des MRC sur le site Web de l'Institut de la statistique du Québec, à l'adresse suivante : http://www.stat.gouv.qc.ca/regions/profils/region_00/region_00.htm.


    Sources :      Marie-Thérèse H. Thibault, chargée de projet
                   Observatoire de la culture et des communications du Québec
                   Institut de la statistique du Québec
                   Tél. : (418) 691-2414, poste 3047

                   Centre d'information et de documentation
                   Tél. : (418) 691-2401
                   ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada
                   et aux Etats-Unis)
    -%SU: CLT
    -%RE: 01



Communiqué envoyé le 5 juin 2006 à 10:15 et diffusé par :