Le Lézard

1488 entrepreneurs montréalais ont utilisé les services du SAJE Montréal Métro au cours de la dernière année



MONTREAL, le 5 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - Le Service d'Aide aux Jeunes Entrepreneurs (SAJE) Montréal Métro est fier de présenter ses résultats pour l'année 2005-2006, résultats qui témoignent de la nécessité à laquelle répond ses services. Seulement pour la dernière année, le SAJE Montréal Métro a accompagné 1488 entrepreneurs dans les étapes de la gestion de la croissance de leur entreprise. De ce nombre, 466 ont été accompagnés dans le démarrage de leur entreprise, 433 autres ont été coachés pour la gestion de la croissance de leur entreprise et 589 ont suivi au moins une des formations offertes par le SAJE Montréal Métro.

"Il est important de rappeler que nous contribuons au démarrage des nouvelles entreprises montréalaises pendant leurs cinq premières années d'opération, par de la formation et du coaching. Notre équipe et nos partenaires mettent leur expertise aux services des nouveaux entrepreneurs, afin d'offrir les meilleurs outils pour assurer leur croissance et leur succès" souligne Michel Fortin, directeur général du SAJE Montréal Métro.

Ainsi, plus de 60 000 heures de formation et de services-conseils ont été offerts par le SAJE Montréal Métro pour la période du 1er avril 2005 au 31 mars 2006. Ces résultats sont d'autant plus appréciables lorsqu'on sait que les entreprises suivies par le SAJE Montréal Métro ont un taux de survie de 74% après quatre ans d'opération, comparativement au taux de survie des petites entreprises au Québec qui est de 39,8%(1) .

A PROPOS DU SAJE MONTREAL METRO

Depuis 20 ans, le SAJE Montréal Métro contribue à la réussite en affaires des nouveaux entrepreneurs montréalais. Sa clientèle est composée majoritairement d'hommes (63%), elle oeuvre principalement dans le secteur des services (69,5%) et a complété un diplôme d'étude universitaire (41%).

Rappelons que le SAJE Montréal Métro est soutenu financièrement, entre autres, par Emploi-Québec, le ville de Montréal, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, la Commission scolaire de la Pointe-de-l'île, les Centres locaux de développement (CLD) ainsi que les Corporations de développement économique et communautaire (CDEC) de Montréal, mandataires CLD.

(1) Source : fichier du programme d'analyse longitudinale des

entreprises et de l'emploi de Statistiques-Canada, étude faite par

la Direction de l'analyse économique du MIC et publiée en mars

2001.


Communiqué envoyé le 5 juin 2006 à 09:46 et diffusé par :