Le Lézard

Un an après la publication de leur rapport - Certains membres du Groupe Bédard ont déjà commencé à bénéficier de la privatisation de Télé-Québec



MONTREAL, le 4 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 4 juin /CNW Telbec/ - "Un an après la publication de leur rapport recommandant la privatisation de Télé-Québec, certains membres du Groupe Bédard ont déjà commencé à profiter du transfert au secteur privé de la production d'émissions de télévision de la société d'Etat. Cela ne fait que confirmer l'objectivité douteuse des membres de ce groupe de travail, dont le rapport a servi de prétexte au gouvernement Charest pour enclencher le processus de privatisation de Télé-Québec."

Pour une deuxième fois, depuis le lancement de ses capsules d'information, dans le cadre de la campagne publique lancée pour sensibiliser la population du Québec aux véritables enjeux de la privatisation de Télé- Québec, le Syndicat des employés en radio-télédiffusion de Télé-Québec (SERT), affilié à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), questionne l'objectivité douteuse des membres du Groupe Bédard.

Un retour d'ascenseur pour des membres du Groupe Bédard

Cette fois-ci, le président du SERT, M. Philippe Ouimet, soutient que certains membres du groupe de travail n'ont pas perdu de temps, depuis le dépôt de leur rapport, pour se faire retourner l'ascenseur pour leur appui accordé au gouvernement Charest dans ses visées de privatisation.

"Au moins deux membres du Groupe Bédard ont obtenu le contrat de production de la nouvelle émission culturelle de Télé-Québec, Libre échange. Cela confirme que nous avions raison de questionner l'objectivité des membres du Groupe de travail qui avait été chargé de l'examen de Télé-Québec. En effet, ceux-ci avaient tout intérêt à recommander la privatisation de Télé- Québec puisqu'ils savaient très bien qu'ils étaient les personnes qui avaient le plus à gagner d'un tel virage", explique M. Ouimet.

Une nouvelle forme de convergence

Le président du SERT ajoute que la convergence de ces producteurs privés avec les libéraux ne s'arrête pas là puisque celui qui a obtenu la production de la nouvelle émission culturelle est également l'ancien président de l'aile Jeunesse du Parti libéral du Québec.

"On dénonce souvent la convergence des médias dans le secteur privé. Il y a une autre forme de convergence qui est en train de naître dans le dossier de Télé-Québec et elle met en scène les télédiffuseurs publics et les producteurs privés. En effet, en plus des liens politiques et des services rendus au gouvernement Charest, dans le cadre des travaux du Groupe Bédard, ce producteur est aussi très proche du monde de la télévision publique puisqu'il est l'ancien patron des directeurs de programmes des télédiffuseurs publics", rapporte M. Philippe Ouimet.

Des retombées lucratives qui ne font que commencer

Le président du SERT se dit convaincu que les membres du Groupe Bédard ne font que commencer à bénéficier des retombées lucratives de la privatisation de Télé-Québec.

"Libre échange n'est que la première d'une série d'émissions de télévision dont la production va échoir aux producteurs privés, comme ils le souhaitaient d'ailleurs et qu'ils l'ont clairement exprimé dans le rapport de leur groupe de travail. Le problème est que le gouvernement Charest et la ministre de la Culture et des Communications, Mme Line Beauchamp, donnent leur aval à cette mainmise des producteurs privés sur la télévision publique québécoise en se servant du rapport du Groupe Bédard pour donner une forme de légitimité à une manoeuvre qui reste inacceptable, si l'on prend en compte l'intérêt de la population québécoise", de conclure M. Philippe Ouimet.

Profil de la CSQ

La CSQ regroupe environ 180 000 membres, dont plus de 125 000 dans le secteur public. Elle est présente dans les secteurs de l'éducation, de la santé et des services sociaux, des services de garde, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications. Elle représente le Syndicat des employés en radio-télédiffusion de Télé-Québec et l'Association des réalisateurs et réalisatrices de Télé-Québec.


Communiqué envoyé le 4 juin 2006 à 10:00 et diffusé par :