Le Lézard

AAC : Un nouveau service national d'information sur les terres et les eaux



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 2 juin 2006) - L'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé aujourd'hui que les Canadiens ont maintenant à leur disposition des cartes, des données, des outils de prise de décision et un service d'expertise liés à l'environnement et à l'agriculture, par le biais d'un nouveau portail Web développé par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC).

"La fourniture de ces outils et service témoigne de la détermination du nouveau gouvernement du Canada à travailler à l'obtention d'une durabilité agroenvironnementale dont bénéficieront le secteur agricole et tous les Canadiens, explique le ministre Strahl. Le Service aidera les propriétaires fonciers, les planificateurs, les groupes communautaires, le secteur agricole et les administrations fédérale, provinciales, territoriales et municipales à comprendre et à appliquer l'information géographique afin que les décisions se prennent de façon responsable."

Ce portail de services pourra appuyer des décisions concernant notamment la protection des eaux de surface et des eaux souterraines, l'adoption de saines pratiques de gestion des sols, l'analyse des coûts pour la construction de clôtures appropriées autour des zones riveraines, la planification appropriée du développement agricole et rural, la surveillance et les rapports environnementaux et l'intervention d'urgence.

Le Service national d'information sur les terres et les eaux est basé sur la formation de partenariats et la collaboration avec les ministères fédéraux, les administrations provinciales, territoriales et municipales, ainsi qu'avec les organismes non gouvernementaux et le secteur privé. Il permet l'accès à des données géospatiales, c'est-à-dire de l'information liée à un lieu géographique. Des groupes de travail provinciaux sont à circonscrire les domaines d'intérêt commun et à aider à cerner les exigences opérationnelles sans cesse changeantes et les occasions de collaboration.

Par le portail Web bilingue, point d'entrée reconnu, les utilisateurs ont à leur disposition les données géospatiales et les outils d'aide à la décision dont se sert actuellement AAC. Bon nombre d'applications ont été développées de concert avec d'autres organismes qui ont contribué par la fourniture d'une expertise et de données. En 2009, quand la mise en place sera achevée, le portail devrait être reconnu comme la source première au pays pour ce qui est de l'obtention d'une information, d'analyses et d'interprétations de données agroenvironnementales sur l'utilisation des terres, les sols, les eaux, le climat et la biodiversité. On trouvera de l'information supplémentaire à l'adresse www.agr.gc.ca/nlwis-snite.

AAC travaille, de concert avec des partenaires des provinces, des territoires et de l'industrie, à l'élaboration de programmes et à la promotion de saines pratiques de gestion agricole qui contribueront à la création d'un environnement plus propre et plus sain pour tous les Canadiens et à l'amélioration de la qualité et de la salubrité des aliments destinés à l'alimentation humaine. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et les services environnementaux d'AAC, il suffit de visiter le site d'AAC (www.agr.ca) ou de composer le numéro sans frais 1 800 667-8567.

DOCUMENT D'INFORMATION

Vue d'ensemble du Service national d'information sur les terres et les eaux

Le Service national d'information sur les terres et les eaux est un service Internet qui sera mis au point au cours des quatre prochaines années afin d'offrir un accès en ligne à des données agroenvironnementales et d'aider ainsi les Canadiens et Canadiennes à prendre des décisions responsables en matière d'utilisation des terres. Le gouvernement fédéral investit 100,1 millions de dollars dans la mise en place du nouveau service.

La première étape de la mise en application du projet a commencé en mai 2005. Une fois le projet terminé en 2009, le Service national d'information sur les terres et les eaux fournira une source canadienne reconnue d'information, d'analyse et d'interprétation de données agroenvironnementales sur l'utilisation des terres, les sols, les eaux, le climat et la biodiversité afin d'aider ceux et celles qui décident de l'utilisation des terres. Ces décideurs comprennent des propriétaires fonciers et des planificateurs, des associations communautaires, des représentants de l'industrie agricole et de différents paliers de gouvernement.

Une démarche axée sur la collaboration

Le Service national d'information sur les terres et les eaux sera fondé sur les partenariats et la collaboration. Ce projet est piloté par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Le succès du service sera tributaire d'une collaboration étroite avec d'autres ministères fédéraux, des gouvernements provinciaux et territoriaux, des administrations municipales, des organisations non gouvernementales, des groupes de producteurs et de représentants de l'industrie ainsi que des établissements d'enseignement. Le Service national d'information sur les terres et les eaux regroupera les données agroenvironnementales provenant de toutes ces sources et les rendra accessibles par la voie d'un point d'entrée reconnu sur Internet.

Des groupes de travail provinciaux ont été établis pour aider à déterminer les exigences et les priorités opérationnelles, donner des conseils et communiquer les activités prévues. Le projet est basé sur la technologie du Système d'information géographique (SIG), qui respecte les normes et spécifications nationales ainsi que les politiques et pratiques fédérales en matière de géomatique, afin d'adopter une approche qui répondra aux besoins des clients en coordination avec la communauté canadienne des services d'information géographique.

Objectifs agroenvironnementaux

En fournissant des données géospatiales et des outils d'aide à la décision et en améliorant la collecte, l'analyse et la communication des données à l'échelle nationale, le Service national d'information sur les terres et les eaux appuiera certains programmes environnementaux du Cadre stratégique pour l'agriculture. Ces programmes comprennent les Plans environnementaux à la ferme et les études d'impact environnemental, le Programme de couverture végétale, le Programme national de gérance agroenvironnementale, le Programme national d'approvisionnement en eau, le Programme de surveillance de la qualité de l'eau et le Programme de protection du couvert végétal. Le service bénéficiera au secteur agricole et à toute la population canadienne en contribuant à l'élaboration de meilleures politiques agroenvironnementales, en sensibilisant le public à la relation entre l'agriculture et l'environnement, et en améliorant la prise de décisions et la gestion des risques en matière d'utilisation des terres.

Avantages potentiels

Le Service national d'information sur les terres et les eaux fournira un accès en ligne à des données agroenvironnementales pertinentes et à jour à l'échelle locale, régionale et nationale. Les décisions appuyées concerneront notamment la protection des eaux souterraines et de surface, l'adoption de saines pratiques de gestion du sol et l'analyse des coûts de l'érection de clôtures appropriées autour des zones riveraines.

Un des avantages potentiels du service est l'utilisation plus efficace de la technologie cartographique SIG pour la planification agroenvironnementale dans les municipalités rurales. Par exemple, l'analyse de données géospatiales détaillées sur les types de sols, la couverture végétale, le drainage du sol et les distances de retrait par rapport aux installations d'entreposage du fumier devrait encourager des choix environnementaux responsables. Une fois pleinement opérationnel en 2009, le Service national d'information sur les terres et les eaux donnera accès à ce genre de capacité par la voie de son site Web et offrira une expertise afin d'aider ceux et celles qui décident de l'utilisation des terres à interpréter l'information.

Etapes de la mise en oeuvre

Le Service national d'information sur les terres et les eaux sera mis en oeuvre en quatre étapes échelonnées sur quatre ans, chaque étape prévoyant des niveaux de service et des avantages accrus pour les utilisateurs :

- Dans la phase 1, qui a été terminée le 31 mars 2006, des applications, des données et des outils se trouvant sur diverses pages Web du site AAC en direct ont été regroupés de manière à être accessibles par l'intermédiaire d'un nouveau portail Internet qui rendra leur utilisation beaucoup plus facile (www.agr.gc.ca/nlwis-snite). Plusieurs nouvelles applications, dont le Visualiseur de ressources terrestres, ont été créées et rendues accessibles en ligne dans les deux langues officielles.

- Dans la phase 2, qui sera complétée en 2007, la plateforme de technologie de l'information sera construite pour le nouveau service, et on établira des mécanismes pour gérer et héberger les données géospatiales agroenvironnementales sur Internet conformément aux normes et politiques nationales.

- Dans la phase 3, qui sera complétée en 2008, le Service national d'information sur les terres et les eaux offrira de nouveaux services et de nouvelles applications SIG aux utilisateurs de partout au Canada. Il donnera un accès direct aux données, cartes et outils géospatiaux, et améliorera les services Web. Les utilisateurs pourront accéder à l'information et aux données dans les deux langues officielles et dans des formats standards.

- Dans la phase 4, qui sera complétée en 2009, le service enrichira l'accès et les liens aux données fournies par d'autres organismes et lancera de nouvelles versions des produits, accroissant ainsi sa capacité à offrir des informations et une expertise à valeur ajoutée à l'appui de la prise de décisions en matière d'utilisation des terres.

Ce grand projet de l'Etat représente un investissement dans la durabilité agroenvironnementale. Une fois pleinement opérationnel, le nouveau service aidera à transformer le processus de prise de décisions sur l'utilisation des terres au Canada.




Communiqué envoyé le 2 juin 2006 à 19:20 et diffusé par :