Le Lézard

Les jeunes péquistes appuient la vision libérale de l'éducation primaire et secondaire



MONTRÉAL, le 2 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 2 juin /CNW Telbec/ - Le président de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec, Simon Bégin, s'est réjoui aujourd'hui de l'appui inattendu que le Comité national des jeunes du Parti Québécois compte donner à la vision libérale de l'éducation primaire et secondaire lors du prochain congrès du PQ.

Des réalisations libérales populaires

Les jeunes du PQ proposeront que les écoles primaires et secondaires soient ouvertes plus longtemps pour les jeunes du Québec. Ce principe est en droite ligne avec les engagements libéraux en matière d'éducation. Ce que les jeunes péquistes proposent, ce sont les engagements que le Parti libéral du Québec a réalisés. En effet, sous l'impulsion de la Commission-Jeunesse du PLQ, le gouvernement libéral de Jean Charest a instauré des programmes d'aide aux devoirs dans les écoles et a augmenté le temps d'enseignement d'une heure et demie "La proposition des jeunes péquistes est conforme aux idées originales des jeunes libéraux qui ont été réalisées par le gouvernement qui consistent à offrir plus de temps d'enseignement et plus d'aide aux devoirs" a déclaré Simon Bégin.

Du mur à mur typiquement péquiste

Les jeunes libéraux du Québec déplorent par contre que cette idée s'inspire de la méthode typiquement péquiste qui consiste à appliquer du mur à mur partout au Québec. En effet, la proposition des jeunes péquistes ne tient pas compte du fait que plusieurs écoles ouvrent déjà leurs portes plus longtemps aux élèves, comme c'est souvent le cas pour les régions ou pour les écoles communautaires. Les jeunes libéraux croient qu'il ne faut pas faire de l'école une garderie, mais plutôt une institution qui répond aux besoins des enfants et des parents qui peuvent varier d'un endroit à l'autre.

La Commission-Jeunesse salue néanmoins le ralliement des jeunes du PQ à cette idée. Il faut se réjouir des effets bénéfiques de cette mesure libérale populaire "Je propose que le Québec soit un endroit où l'on donne la possibilité à toutes les familles de reprendre leurs enfants, sur la base de leurs besoins, après le travail avec les devoirs faits, sur place, dans l'établissement scolaire. Ainsi, je veux que l'on pense aux familles qui ont tant de mal à concilier vie familiale et vie professionnelle et qui s'inquiètent de savoir leurs enfants seuls à la sortie de l'école." a conclu Simon Bégin

Rappelons que le Parti libéral du Québec est le parti qui prépare l'avenir parce que c'est le parti qui accueille l'avenir. En effet, la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec détient le tiers des voix au sein de son parti, ce qui, au Canada, en fait l'aile jeunesse ayant le plus de pouvoir. Elle existe depuis maintenant trente-cinq ans.


Communiqué envoyé le 2 juin 2006 à 17:27 et diffusé par :