Le Lézard

Avis aux médias - Le personnel de la Colline : toujours sans protection après 20 ans



OTTAWA, le 2 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 2 juin /CNW Telbec/ - Brian Mulroney était premier ministre du Canada en 1986, au moment de l'adoption du projet de loi C-45, la Loi sur les relations de travail au Parlement. La Partie III de cette loi prévoit des mesures de protection en matière de santé et sécurité pour les travailleuses et travailleurs de la Colline. Pourtant, Brian Mulroney, Kim Campbell, Jean Chrétien et Paul Martin n'ont pas réussi à faire adopter cette partie de la loi. Vingt ans plus tard, les employés de la Colline demeurent seuls au Canada à ne pas bénéficier d'une protection minimale en santé et sécurité au travail.

À Stephen Harper maintenant de faire ses preuves. Offrira-t-il aux employés de la Colline les mêmes conditions que celles dont bénéficient les autres travailleuses et travailleurs au Canada?

Une conférence de presse aura lieu le mardi 6 juin 2006 sur la Colline du Parlement. À cette occasion, des porte-parole de l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), de la Fédération du travail de l'Ontario, du NPD, du Bloc Québécois, du Parti libéral et du Parti conservateur rappelleront au premier ministre l'échec de ses prédécesseurs dans ce dossier. Voici les détails :

    <<
    Objet :         L'absence de mesures de protection accordée au personnel
                    de la Colline du Parlement en matière de santé et
                    sécurité

    Date et heure : Le mardi 6 juin à 11 h

    Porte-parole :  Ed Cashman, vice-président exécutif régional - RCN, AFPC
                    Wayne Samuelson, président de la FTO
                    Paul Dewar, député néodémocrate, Ottawa-Centre
                    Carole Lavallée, députée bloquiste, St-Bruno-St-Hubert
                    Denis Coderre, député libéral, Bourassa
                    Pierre Poilievre, député conservateur, Nepean-Carleton

    Lieu :          Salle Charles-Lynch, pièce 130-S
                    Édifice du Centre, Chambre des Communes
    >>



Communiqué envoyé le 2 juin 2006 à 16:01 et diffusé par :