Le Lézard

Le gouvernement McGuinty investit dans des emplois bien rémunérés et hautement spécialisés



QUEEN'S PARK', le 2 juin /CNW/ -- Un nouveau programme pour élaborer des technologies, susciter la

prospérité et créer des emplois

QUEEN'S PARK, le 2 juin /CNW/ - Le gouvernement McGuinty aide des entreprises innovatrices à mettre au point des technologies de pointe qui renforceront l'avantage économique de la province et permettront de créer de bons emplois.

"Nous sommes du côté des familles ontariennes qui souhaitent des emplois bien rémunérés et hautement spécialisés pour leurs enfants", a déclaré le premier ministre Dalton McGuinty, qui est également ministre de la Recherche et de l'Innovation. "La réussite économique survient lorsque les gens disposent du soutien requis pour transformer de bonnes idées en produits et services innovants. En édifiant une province capable de mettre à profit les talents et compétences de ses citoyennes et citoyens, nous créons la prospérité et améliorons la qualité de vie pour l'ensemble de la population."

Le Fonds pour les projets pilotes d'innovation, qui a un budget de 24 millions de dollars et une durée de quatre ans, aide les entreprises à mettre au point de nouvelles technologies prometteuses en finançant les projets en phase d'essai ou de démonstration. Le Fonds privilégie les nouveaux produits d'origine biologique (fabriqués à partir de matériaux biologiques ou renouvelables) et les technologies axées l'environnement et les énergies de remplacement. Le but est de créer de bons emplois et la prospérité économique et d'améliorer la qualité de vie des familles ontariennes.

Ce programme vise les technologies qui ont déjà été testées en laboratoire et doivent faire l'objet d'essais pilotes ou de démonstrations afin de déterminer si elles ont la capacité d'être compétitives une fois lancées sur le marché. Par exemple, pour faire les essais, il faut acheter du matériel ou engager des spécialistes. Et si les essais sont concluants, la technologie a beaucoup plus de chance de réussir que si elle en était encore au stade d'idée.

Le Fonds pour les projets pilotes d'innovation n'est qu'un élément de la Stratégie de commercialisation des idées innovatrices de 160 millions de dollars annoncée par le gouvernement McGuinty dans le budget 2006. Cette stratégie aidera les entreprises à transformer leurs idées et la recherche en de nouveaux produits et services commerciaux.

Cet investissement est la dernière initiative mise en oeuvre par le gouvernement McGuinty pour aider les entreprises qui contribuent à la prospérité de la province.

    <<
    Le gouvernement a :

    -   favorisé la création d'emplois, ayant contribué à créer près de 230
        000 nouveaux postes au cours des deux dernières années;
    -   lancé la Stratégie ontarienne d'investissement dans le secteur de
        fabrication de pointe stratégie, au budget de 500 millions de
        dollars, afin d'aider le secteur à soutenir la concurrence;
    -   instauré un crédit d'impôt pour la formation en apprentissage;
    -   commencé à éliminer graduellement l'impôt sur le capital, qui impose
        les investissements et non les profits, en instaurant une réduction
        de cinq pour cent de l'impôt à partir de janvier 2007 - deux ans plus
        tôt que prévu.

    "En encourageant et en appuyant l'esprit d'innovation chez les
entrepreneurs ontariens, nous investissons dans notre avenir économique, a
déclaré le premier ministre. En aidant les technologies émergentes à arriver
sur le marché plus rapidement, nous créons de nouveaux emplois, instaurons la
prospérité et faisons en sorte que l'Ontario soit un endroit où il fera bon
vivre pendant de nombreuses années à venir."
    Les lignes directrices et les modalités et conditions relatives à la
participation au programme sont affichées sur le site Web du ministère de la
Recherche et de l'Innovation à : www.ontario.ca/innovation.

    Also available in English

                           www.ontario.ca/premier
                          www.ontario.ca/innovation


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                 FONDS POUR LES PROJETS PILOTES D'INNOVATION
                 -------------------------------------------
    >>


Le gouvernement McGuinty vise à aider les entreprises novatrices à développer des technologies à la fine pointe qui contribueront à renforcer l'avantage économique de l'Ontario et à créer des emplois de grande valeur en vue de l'avenir.

Le Fonds pour les projets pilotes d'innovation, à hauteur de vingt-quatre millions de dollars sur quatre ans, est destiné à aider les entreprises à élaborer de nouvelles technologies prometteuses en les appuyant à l'étape du projet pilote ou de démonstration. Le fonds est axé sur les nouvelles technologies associées à la biologie (faites de matériaux biologiques ou renouvelables), à l'environnement et aux énergies de remplacement. Cette initiative vise à créer des emplois de valeur élevée, à assurer une prospérité économique future et une qualité de vie accrue pour les familles ontariennes.

Ce programme cible les technologies qui ont réussi les premiers essais au banc, mais qui doivent encore passer l'étape du projet pilote ou de démonstration afin de tester la compétitivité de la technologie sur le marché. Par exemple, il sera peut-être nécessaire d'acheter du matériel spécialisé pour mettre la technologie à l'épreuve ou d'engager d'autres spécialistes. La mise en place réussie du projet pilote signifie que ces technologies ont de beaucoup plus grandes chances de succès que celles qui ne sont qu'à l'étape "idéation".

Le Fonds pour les projets pilotes d'innovation procurera un soutien financier initial à des entreprises prometteuses qui n'ont pas accès aux sources conventionnelles de financement en vue d'un projet pilote ou de démonstration. Les dépenses associées à tous ces projets seront partagées entre le ministère de la Recherche et de l'Innovation et les demandeurs dont les propositions auront été acceptées. L'aide financière accordée pour les projets admissibles pourrait atteindre un plafond de 2 millions de dollars par année, par projet, mais ne pourra excéder 4 millions de dollars en tout.

Les investissements seront axés sur des technologies à un stade précoce porteuses d'un grand potentiel de réussite. La priorité sera accordée aux projets ayant le potentiel d'engendrer des entreprises de taille mondiale.

    <<
    Parmi d'autres conditions régissant les investissements, notons les
    suivantes :

    -   L'entreprise a besoin d'un investissement pour permettre à la
        technologie de "prendre de l'essor".
    -   Il est fort probable que l'entreprise sera en mesure de susciter des
        investissements ultérieurs d'autres sources d'ici un à deux ans.
    -   L'entreprise est engagée à exploiter des activités importantes et à
        long terme en Ontario.

    Le Fonds pour les projets pilotes d'innovation n'est qu'un des éléments de
la Stratégie de commercialisation des innovations à hauteur de 160 millions de
dollars du gouvernement McGuinty annoncée à l'occasion du discours du budget
2006. Cette stratégie vise à aider les entreprises à transformer la recherche
et les idées en nouveaux produits et services qui pourront être lancés sur le
marché.

    La création d'emplois hautement techniques et rémunérateurs est un élément
clé de la prospérité économique future de l'Ontario. Le Fonds pour les projets
pilotes d'innovation représente la première étape d'une stratégie visant à
accroître les nouvelles technologies et à contribuer à en propulser les plus
novatrices sur le marché.
    Les directives ainsi que les modalités et conditions pour la soumission
d'une demande de financement au titre du Fonds pour les projets pilotes
d'innovation sont publiées dans le site Web du Ministère de la Recherche et de
l'Innovation, au : www.ontario.ca/innovation.

    Available in English

                           www.ontario.ca/premier
                          www.ontario.ca/innovation


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

               STRATÉGIE DE COMMERCIALISATION DES INNOVATIONS
               ----------------------------------------------
    >>


Au moyen de sa Stratégie de commercialisation des innovations, le gouvernement McGuinty vise à aider les entreprises novatrices à développer des technologies à la fine pointe qui contribueront à renforcer l'avantage économique de l'Ontario et à créer des emplois de grande valeur en vue de l'avenir.

Le gouvernement reconnaît qu'il faudra plus que des investissements en recherche et en développement du savoir afin de promouvoir une culture fondée sur l'innovation. En fait, il faudra aussi investir dans la transformation de ces recherches et connaissances en produits et services qui enrichiront l'existence de la population.

La Stratégie de commercialisation des innovations à hauteur de 160 millions de dollars du gouvernement McGuinty annoncée à l'occasion du discours du budget 2006 aidera les entreprises à transformer la recherche et les idées en nouveaux produits et services qui pourront être lancés sur le marché.

    <<
    La Stratégie de commercialisation des innovations comporte enveloppes
    budgétaires distinctes :

    -   Vingt-quatre millions de dollars seront investis sur une période de
        quatre ans pour aider les entreprises à élaborer de nouvelles
        technologies prometteuses en les appuyant à l'étape d'un projet
        pilote ou de démonstration. Le Fonds pour les projets pilotes
        d'innovation est axé sur les technologies associées à la biologie
        (faites de matériaux biologiques ou renouvelables), à l'environnement
        et aux énergies de remplacement.
    -   Quarante-six millions de dollars seront investis sur quatre ans afin
        d'aider les entreprises en démarrage à mieux se préparer pour
        transiger avec les investisseurs et à pousser des idées et des
        technologies révolutionnaires encore plus loin dans le processus de
        commercialisation (du laboratoire au marché).
    -   Quatre-vingt-dix millions de dollars seront investis dans des
        entreprises novatrices en démarrage en partenariat avec des fonds de
        capital de risque, des fonds de pension et le gouvernement fédéral.
    >>


Pourquoi une stratégie de commercialisation des innovations est-elle

--------------------------------------------------------------------

devenue nécessaire?

-------------------

La croissance d'entreprises novatrices est une composante clé de l'économie ontarienne. Cependant, les investissements au stade précoce de démarrage des entreprises à potentiel élevé s'étaient faits rarissimes en Ontario. C'est du moins la conclusion émise par un Groupe de travail sur le capital de risque mis sur pied par le gouvernement de l'Ontario, ainsi que dans divers rapports portant sur le capital de risque et plusieurs autres traitant de commercialisation.(1)

De plus, une étude menée par MacDonald and Associates en 2004 a permis de conclure que le Canada et l'Ontario étaient incapables de mobiliser le capital de risque nécessaire de la part du secteur privé afin d'aider les entreprises en démarrage à lancer leurs idées novatrices sur le marché.(2)

Le ministère de la Recherche et de l'Innovation a instauré le Groupe de travail sur le capital de risque afin de cerner les problèmes et de proposer des solutions relativement à ce qui faisait obstacle à la conception, au développement et à la mise en marché des innovations ontariennes. Les experts du groupe ont déterminé qu'il existait deux vides importants : Une pénurie de fonds de financement ainsi que d'individus compétents et avertis (gestionnaires et entrepreneurs).

Un manque de soutien financier initial et d'assistance aux entrepreneurs pour ces entreprises novatrices à un stade précoce empêche la croissance du nombre d'emplois hautement techniques et dont la rémunération est supérieure en Ontario. Les investissements à un stade précoce aident les entreprises ontariennes prometteuses à attirer des investissements à des étapes ultérieures. Cela permet à des entreprises novatrices "nées en Ontario" d'y rester, d'y créer des emplois, et de se montrer concurrentielles sur le marché mondial.

D'autres régions du monde, particulièrement aux États-Unis, investissent dans les entreprises technologiques dont le potentiel est élevé à l'étape précoce. Ce qui accentue le besoin pour l'Ontario d'aider ses meilleurs et plus brillants innovateurs à se montrer concurrentiels sur le marché mondial.

Les programmes mis de l'avant grâce à la Stratégie de commercialisation des innovations contribueront à remplir ce fossé aux stades précoces de l'évolution des technologies et à les propulser du laboratoire au marché.

    <<
    Available in English

                           www.ontario.ca/premier
                          www.ontario.ca/innovation

    (1) Les gens et l'excellence : au coeur du succès de la commercialisation
        - Rapport final du groupe d'experts en commercialisation, Industrie
        Canada, avril 2006; Rapport annuel sur l'innovation 2003: "Trading in
        the Global Ideas Market", rapport produit par Le Conference Board du
        Canada, novembre 2003; "Picking a Path to Prosperity: A Strategy for
        Global Best Commerce", groupe de discussion de chefs de file sur la
        commercialisation - Le Conference Board du Canada, avril 2006.
    (2) Trouver la clé : les investisseurs institutionnels canadiens et les
        capitaux propres, MacDonald & Associates, juin 2004
    >>



Communiqué envoyé le 2 juin 2006 à 12:23 et diffusé par :