Le Lézard

Financement public de groupes de pression - Appui au président du Conseil du patronat du Québec



MONTRÉAL, le 2 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 2 juin /CNW Telbec/ - Au cours d'une réunion cette semaine, le comité exécutif du Conseil du patronat du Québec (CPQ) a confirmé son appui au président de l'organisme, Michel Kelly-Gagnon, pour avoir questionné ouvertement la pertinence de financer à même les fonds publics des groupes de pression politiques qui, la plupart du temps, s'opposent aux décisions gouvernementales et contribuent à paralyser le développement économique du Québec et le lancement de grands projets.

"Le Comité exécutif du CPQ endosse la position de Michel Kelly-Gagnon et applaudit à la pertinence de ce questionnement. Il est grand temps que le Québec débatte en profondeur de vrais enjeux qui ont des répercussions majeures sur le développement économique", a déclaré M. Guy Dufresne, président du conseil d'administration du CPQ.

Au cours des dernières semaines, les sorties publiques de M. Kelly-Gagnon ont généré une avalanche de réactions positives de tous les horizons. Plusieurs voix se sont élevées pour appuyer la position du président du CPQ. De grands bâtisseurs tels Guy Laliberté, Gilbert Rozon, Jacques Parisien et Alain Simard ont notamment insisté sur le fait qu'à Montréal en particulier et au Québec en général, il devenait trop difficile de mettre de l'avant des projets de développement économique.

"M. Kelly-Gagnon jouit de l'appui total du CPQ dans ce dossier. Le fait notamment qu'il ait réussi à lancer un débat important au sein de la société québécoise et ce, quelques semaines seulement après son entrée en fonction, démontre de manière probante sa très grande capacité à faire entendre la voix patronale", de conclure M. Dufresne.

Le CPQ est une confédération regroupant des entreprises établies au Québec parmi les plus grandes, ainsi que la grande majorité des associations patronales sectorielles. Il représente les employeurs de plus de 70% de la main-d'?uvre québécoise, ce qui lui confère une force d'intervention incontournable. Le CPQ sert de canal par lequel les gouvernements sont sensibilisés aux besoins des entreprises québécoises, appelées à évoluer dans un contexte de mondialisation.


Communiqué envoyé le 2 juin 2006 à 10:00 et diffusé par :