Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé

Les questions éthiques de l'intégration de la génomique dans la société, au centre des discussions des plus grands experts internationaux - La 4e Conférence internationale sur l'échantillonnage de l'ADN aura lieu à Montréal, du 4 au 7 juin prochain



MONTRÉAL, le 2 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 2 juin /CNW Telbec/ - "Lorsque la génomique s'intègre dans la société, elle crée autant des responsabilités que des droits pour les citoyens, les chercheurs et les décideurs" affirme madame Bartha-Maria Knoppers, professeur titulaire à la Faculté de droit de l'Université de Montréal et spécialiste mondialement reconnue en droit.

Les plus grands spécialistes internationaux des questions relatives à la recherche en génomique, se réuniront à Montréal, du 4 au 7 juin prochain. Ils partageront leurs réflexions, leurs espoirs et leurs mises en garde sous le thème de La génomique et la santé publique. Dans le contexte des avancées de la biologie humaine, l'intégration de la génétique dans la société sera au centre des discussions.

La 4e Conférence internationale sur l'échantillonnage de l'ADN regroupera plusieurs conférenciers spécialistes en santé publique, en médecine et en droit, de même que des scientifiques, des chercheurs et des représentants de citoyens provenant de l'Europe, des États-Unis et du Canada. Organisée par le Centre de recherche en droit public (CRDP) de l'Université de Montréal, le Centers for Disease Control (Atlanta, USA), le Public Health Genetics Unit (Cambridge, Grande-Bretagne) et le Public Health Agency of Canada, la conférence abordera des thèmes cruciaux reliés à la recherche et à son application en santé publique, comme les méthodes de dépistage et d'échantillonnage, la médecine génomique, le droit à la vie privée, le rôle et les responsabilités des citoyens, des autorités publiques et des entreprises privées dans le cadre de l'analyse du génome humain.

Dans la foulée du projet HapMap (premier catalogue complet des variations génétiques humaines) réalisé l'automne dernier par un consortium international, Mme Knoppers accueillera les participants à cette conférence et fera part de ses réflexions sur les droits et responsabilités des chercheurs. Mme Knoppers, qui a co-présidé l'équipe internationale en éthique du projet HapMap, mettra notamment en relief le défi que pose la perception des citoyens du monde entier face à l'application de la recherche en génomique dans notre système de santé publique.

Les divers forums citoyens sur lesquels s'appuient les experts pour formuler leur vision des droits et responsabilités des chercheurs auront également voix au chapitre puisqu'une session complète sera réservée aux implications d'une participation citoyenne. "Les citoyens deviennent partenaires égaux dans le débat public lorsque les résultats de la recherche sont diffusés d'une façon qui les respecte en tant qu'individus, familles ou communautés avec leurs différentes visions du monde", de souligner madame Knoppers.

Outre M. Francis S. Collins, généticien mondialement reconnu pour ses découvertes majeures relatives aux maladies génétiques et son leadership au sein du Projet de génome humain, divers spécialistes interviendront lors de la conférence et partageront leurs propres découvertes et leur vision de l'évolution de la génomique. Soulignons entre autres la participation de Mme Marie-Hélène Mouneyrat, secrétaire générale du comité consultatif national en éthique (France), de M. Alastair Kent, directeur du Genetic Interest Group (Grande-Bretagne) et de M. Muin Khoury, directeur du CDC's Office of Genomics and Disease Prevention (USA).

À propos :

Le Centre de recherche en droit public de l'Université de Montréal constitue le plus important centre de recherche en droit au Canada. Il regroupe 15 chercheurs réguliers et près de 60 chercheurs associés et collaborateurs ?uvrant au Québec et partout dans le monde. Le CRDP est affilié à une quinzaine d'autres centres et réseaux de recherche impliqués dans les mêmes domaines d'expertise : le droit des technologies de communication et de l'information, le droit des biotechnologies médicales et environnementales, le droit et les nouveaux rapports sociaux.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 sep 2018
Mères de jeunes adultes autistes résidant dans les milieux résidentiels du CIUSSS de la Capitale Nationale, Marie-Josée Dutil, membre du CA de l'Association québécoise des comités des usagers en DI-TSA et Marie-Josée Lapointe, présidente d'Autisme...

22 sep 2018
Les professionnelles en soins du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) marcheront symboliquement vers l'Ontario pour dénoncer le mépris de l'employeur dans le cadre des présentes négociations locales. Par cette...

21 sep 2018
S'il était approuvé, le mogamulizumab deviendrait le premier agent biologique ciblant le récepteur CCR4 à être offert aux patients en Europe  Kyowa Hakko Kirin Co., Ltd., (Kyowa Kirin) annonce aujourd'hui que le Comité des médicaments à usage humain...

21 sep 2018
L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé aujourd'hui qu'elle ouvre une enquête afin de déterminer si certaines capsules de nitisinone en provenance de Suède sont vendues à des prix inéquitables au Canada. L'enquête découle d'une...

21 sep 2018
Taconic Biosciences, un leader mondial dans la fourniture de solutions de modèles de rongeurs génétiquement modifiés, annonce une nouvelle relation avec Government Scientific Source (GSS). GSS est un important distributeur spécialisé d'équipements...

21 sep 2018
Après plusieurs mois de négociation, la FIQ-Syndicat interprofessionnel de la santé de Lanaudière (FIQ-SIL) et le CISSS de Lanaudière ont conclu une entente de principe dans le cadre des négociations locales concernant le renouvellement de la...




Communiqué envoyé le 2 juin 2006 à 07:00 et diffusé par :