Le Lézard
Classé dans : Santé

L'AERDPQ est favorable à l'adoption du règlement sur les aides auditives



MONTRÉAL, le 1er juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 1er juin /CNW Telbec/ - L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec (AERDPQ) accueille favorablement l'adoption du Projet de Règlement modifiant le Règlement sur les aides auditives assurées en vertu de la Loi sur l'assurance maladie élaboré par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

L'AERDPQ considère que le règlement modifié contient plusieurs améliorations substantielles, notamment en matière d'accessibilité aux aides auditives numériques pour toutes les personnes ayant une déficience auditive, une mesure souhaitée depuis longtemps. De plus, à compter d'avril 2007, le règlement reconnaîtra la nécessité d'une évaluation globale par l'audiologiste des déficiences, des incapacités, des limitations fonctionnelles et des besoins pour les personnes âgées entre 65 et 74 ans. L'élargissement de l'accès à une telle évaluation - autrefois limitée aux personnes de 0 à 18 ans et de 75 ans et plus - permettra une meilleure adéquation entre les aides attribuées et les besoins des personnes, ainsi qu'une meilleure prise en compte de l'ensemble de leur situation. Il sera ainsi possible de mieux desservir les personnes ayant une déficience auditive tout en optimisant l'investissement des fonds publics dans ce secteur.

Selon la directrice générale de l'Association, madame Anne Lauzon, "les établissements spécialisés de réadaptation en déficience physique sont confiants que la mise en application du règlement se fera de façon harmonieuse. Les professionnels des centres de réadaptation en déficience physique (CRDP) sont mobilisés en ce sens car ils considèrent qu'il s'agit d'une mesure qui favorisera une participation optimale des personnes vivant avec une déficience auditive."

L'AERDPQ regroupe une vingtaine de CRDP. Quelques 6 500 professionnels y travaillent en équipes multidisciplinaires dans le but de réduire et de compenser les incapacités de ces personnes pour qu'elles aient une qualité de vie optimale et qu'elles mènent une vie active en tant que citoyens et citoyennes à part entière. Environ 70 000 personnes présentant une déficience physique y sont desservies annuellement.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Les candidats et candidates sont invités à préciser leur position sur l'avenir du site du plus ancien hôpital d'Amérique du Nord lors d'une rencontre publique.   Quand : le jeudi 20 septembre à 18 h 30 - 20 h 30 Lieu : Hôtel-Dieu de Montréal,...

à 06:00
Le SCFP lève le voile sur de graves problèmes vécus dans les Centres de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l'autisme (CRDITSA). Depuis l'implantation de la réforme Barrette en 2015, il constate une nette dégradation de...

à 03:00
La société dérivée de l'université d'Oxford publie un rapport d'étude clinique dans Lancet Psychiatry, nomme son PDG, et établit son siège à Oxford et son centre de développement à Londres   Oxford VR, société dérivée de l'université d'Oxford, a...

19 sep 2018
Dans le cadre d'un effort humanitaire, PULSUS Group -- en collaboration avec Anbu Kochi -- réagit à la récente catastrophe qui a touché l'État indien du Kerala, soit des inondations sans précédent, en versant des contributions afin de soutenir les...

19 sep 2018
Selon un nouveau rapport du Nicholas Hall Group, les consommateurs de certains des plus grands marchés de la santé mondiaux se tournent de plus en plus vers des médicaments et des suppléments naturels et à base de plantes, provoquant un pic des...

19 sep 2018
Assignées à des heures supplémentaires obligatoires depuis des mois, les professionnelles en soins du CISSS de Lanaudière manifestent leur colère et leur épuisement devant l'Hôpital Pierre-Le Gardeur. « Nos membres n'en peuvent plus, elles sont à...




Communiqué envoyé le 1 juin 2006 à 17:07 et diffusé par :