Le Lézard
Classé dans : Santé

L'AERDPQ est favorable à l'adoption du règlement sur les aides auditives



MONTRÉAL, le 1er juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 1er juin /CNW Telbec/ - L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec (AERDPQ) accueille favorablement l'adoption du Projet de Règlement modifiant le Règlement sur les aides auditives assurées en vertu de la Loi sur l'assurance maladie élaboré par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

L'AERDPQ considère que le règlement modifié contient plusieurs améliorations substantielles, notamment en matière d'accessibilité aux aides auditives numériques pour toutes les personnes ayant une déficience auditive, une mesure souhaitée depuis longtemps. De plus, à compter d'avril 2007, le règlement reconnaîtra la nécessité d'une évaluation globale par l'audiologiste des déficiences, des incapacités, des limitations fonctionnelles et des besoins pour les personnes âgées entre 65 et 74 ans. L'élargissement de l'accès à une telle évaluation - autrefois limitée aux personnes de 0 à 18 ans et de 75 ans et plus - permettra une meilleure adéquation entre les aides attribuées et les besoins des personnes, ainsi qu'une meilleure prise en compte de l'ensemble de leur situation. Il sera ainsi possible de mieux desservir les personnes ayant une déficience auditive tout en optimisant l'investissement des fonds publics dans ce secteur.

Selon la directrice générale de l'Association, madame Anne Lauzon, "les établissements spécialisés de réadaptation en déficience physique sont confiants que la mise en application du règlement se fera de façon harmonieuse. Les professionnels des centres de réadaptation en déficience physique (CRDP) sont mobilisés en ce sens car ils considèrent qu'il s'agit d'une mesure qui favorisera une participation optimale des personnes vivant avec une déficience auditive."

L'AERDPQ regroupe une vingtaine de CRDP. Quelques 6 500 professionnels y travaillent en équipes multidisciplinaires dans le but de réduire et de compenser les incapacités de ces personnes pour qu'elles aient une qualité de vie optimale et qu'elles mènent une vie active en tant que citoyens et citoyennes à part entière. Environ 70 000 personnes présentant une déficience physique y sont desservies annuellement.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:28
Aujourd'hui, le Partenariat canadien contre le cancer (le Partenariat) s'est engagé à accorder un financement de 24 millions de dollars jusqu'en 2022 pour favoriser l'amélioration des résultats liés au cancer en appuyant la prise de mesures relatives...

à 13:07
À la suite de la publication de reportages au sujet de propos rapportés concernant la politique d'accompagnement d'un enfant à bord de l'avion-hôpital, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a déclaré ce qui suit :...

à 12:01
La publication d'information sur l'aide médicale à mourir aide les Canadiens à comprendre comment la loi est appliquée au pays. Le gouvernement fédéral reconnaît que la présentation de rapports publics dans ce domaine est essentielle pour assurer la...

à 10:53
Suite à la parution d'un article du journal Le Devoir ce matin lequel rapporte que le ministre québécois de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a déclaré que des parents du Nunavik qui accompagnent leurs enfants lors de transferts...

à 10:45
Afin de mieux répondre aux besoins des personnes qui vivent en situation de grande vulnérabilité, la députée de Hull, madame Maryse Gaudreault, a inauguré aujourd'hui, au nom de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse,...

à 10:30
Alors que l'école s'achève et que les jeunes de 15 à 19 ans feront une entrée massive sur le marché du travail, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) encourage les employeurs et leurs jeunes...




Communiqué envoyé le 1 juin 2006 à 17:07 et diffusé par :