Le Lézard
Classé dans : Santé

Avis aux médias - La Croix-Rouge canadienne participe au Projet de collecte de données ante mortem pour aider à identifier les personnes portées disparues en ex-Yougoslavie



OTTAWA, le 1er juin /CNW/ -- OTTAWA, le 1er juin /CNW Telbec/ - Quelque 40 000 personnes sont disparues en ex-Yougoslavie lors d'un conflit ayant duré plus de dix ans. On ignore toujours le sort de plus de 20 000 d'entre elles. Dans le cadre d'un effort planétaire visant à aider les familles à savoir ce qui est arrivé à leurs proches, la Croix-Rouge canadienne fait maintenant la collecte de données ante mortem auprès de familles partout au Canada.

Les données ante mortem sont des renseignements détaillés sur une personne disparue pouvant aider à l'identifier, comme des caractéristiques physiques, médicales et dentaires ainsi que les vêtements et les effets personnels qu'elle avait en sa possession au moment de sa disparition. Les données ante mortem sont fournies par des parents ou des proches connaissant bien la personne disparue; ils sont parfois la dernière personne à avoir vu le disparu. Utilisées conjointement aux renseignements recueillis lors d'un examen post mortem des restes humains, les données ante mortem sont une pièce cruciale du puzzle permettant d'identifier les personnes disparues.

La Croix-Rouge canadienne est l'une des nombreuses Sociétés nationales de la Croix-Rouge à appuyer le projet de données ante mortem du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Le CICR coordonne la collecte des données ante mortem sur l'ensemble du territoire de l'ex-Yougoslavie. Les données ante mortem recueillies au Canada seront transmises au CICR, où elles seront utilisées pour permettre l'identification des restes humains.

    <<
                             ARTICLE DOCUMENTAIRE

    Projet de collecte de données ante mortem de la Croix-Rouge canadienne

    Le sort des personnes portées disparues est un enjeu humanitaire
d'importance pour le Mouvement de la Croix-Rouge. En fait, le droit de
connaître le sort de ses proches est un précepte fondamental du droit
international humanitaire.
    Après plus d'une décennie de conflits armés en ex-Yougoslavie, le Comité
international de la Croix-Rouge (CICR) estime que 20 000 personnes manquent
toujours à l'appel. On a découvert beaucoup de fosses communes dans la région
et on prévoit en trouver de nombreuses autres. Des restes humains exhumés de
ces fosses communes ne sont pas encore identifiés. En Bosnie-Herzégovine, en
Serbie-Monténégro, au Kosovo et en Croatie, des familles espèrent encore
recevoir des nouvelles de proches disparus durant les conflits armés qui ont
sévi dans la région.
    Présent dans la région depuis 1992, le CICR collabore avec d'autres
organisations internationales et des gouvernements afin de clarifier le sort
des disparus. Depuis 2003, le CICR a organisé une collecte systématique de
données ante mortem sur les personnes disparues. Ces données aident à
identifier les restes humains exhumés de fosses communes. Pour renforcer ses
efforts, le CICR s'est joint à 14 Sociétés nationales de la Croix-Rouge
d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Australie afin de recueillir les données
ante mortem auprès de familles originaires de l'ex-Yougoslavie. Le Projet de
collecte de données ante mortem de la Croix-Rouge canadienne fait partie de
cet effort élargi.
    L'identification de restes humains en ex-Yougoslavie est un processus
complexe auquel participent de nombreux intervenants, dont la famille des
disparus, la Croix-Rouge, la Commission internationale des personnes
disparues, des spécialistes judiciaires et diverses autorités
gouvernementales.
    Bien que certains détails du processus d'identification varient selon les
régions, les outils de base sont les mêmes. On doit trouver les fosses
communes, puis les examiner et exhumer les restes humains. Des spécialistes
judiciaires examinent les restes. Dans la mesure du possible, on compare des
échantillons d'ADN prélevés des restes exhumés aux échantillons d'ADN de
parents vivants. Toutefois, il n'est pas toujours possible de prélever des
échantillons d'ADN, et il n'est pas toujours possible de confirmer une
identification seulement à l'aide du test d'empreinte génétique. Souvent, la
collecte de données ante mortem par la Croix-Rouge peut aider à terminer ou à
confirmer une identification.
    La collecte de données ante mortem ne signifie pas que la Croix-Rouge
connaît ou croit connaître le sort d'une personne disparue. Nous sommes
toutefois d'avis que les données ante mortem sont un ajout important à
l'ensemble des renseignements mis à la disposition des autorités qui
s'efforcent de déterminer le sort des personnes disparues.
    Le Projet de collecte de données ante mortem fait partie du Programme de
rétablissement des liens familiaux de la Croix-Rouge, dont la mission est de
soulager la détresse des familles séparées par des conflits ou d'autres crises
humanitaires. La Croix-Rouge canadienne traite les demandes au nom des
personnes vivant au Canada et les demandes formulées par des personnes à
l'étranger qui cherchent des proches résidant au Canada. En 2005, le Programme
de rétablissement des liens familiaux de la Croix-Rouge canadienne a traité
plus de 6 000 demandes de recherche et de Messages Croix-Rouge. Le Programme
de rétablissement des liens familiaux de la Croix-Rouge canadienne fait partie
du Programme de rétablissement des liens familiaux du CICR qui traite chaque
année plus d'un million de demandes de recherche et de Messages Croix-Rouge à
travers le monde.

    CICR - Statistiques sur les identifications dans l'ex-Yougoslavie

    - Nombre total de demandes de recherche de personnes disparues soumises
      par des familles : 29 126

    - Nombre de personnes dont le sort a été déterminé : 9 281
           - Personnes retrouvées vivantes : 472
           - Personnes retrouvées mortes : 8 757
           - Dossiers fermés sur le plan administratif : 52

    - Nombre de personnes dont le CICR a reçu la confirmation du décès, mais
      dont l'emplacement des restes est inconnu : 1 174

    Lecture supplémentaire

    Rapport spécial du CICR intitulé Unknown Fate, Untold Grief (Les
souffrances inouïes de l'incertitude). Ce rapport est disponible sur le site
Web du CICR (en anglais seulement) à l'adresse suivante :
    http://www.icrc.org/Web/eng/siteeng0.nsf/htmlall/5EWCLN/$file/
    SR_Balkans_Missing.pdf

    Site Web du Projet de collecte de données ante mortem de la Croix-Rouge
canadienne : www.croixrouge.ca

    Renseignements pour le public :

    Projet de collecte de données ante mortem
    Croix-Rouge canadienne
    170, rue Metcalfe, bureau 300
    Ottawa (Ontario) K2P 2P2
    Téléphone : (613) 740-1996
    Télécopieur : (613) 740-1911
    Courriel : antemortemdata@croixrouge.ca
    Site Web : www.croixrouge.ca

    Ou communiquez avec votre bureau local de la Croix-Rouge et demandez à
parler à un représentant du Programme de rétablissement des liens familiaux.
    >>

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 oct 2017
Les photos des produits sont disponibles à http://bit.ly/2zqtYUb OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Hen Long Oriental Gifts and Foods Co. Ltd. procède au rappel de Shao Mai congelé de crevette de marque Captain's Choice parce que ce produit contient...

20 oct 2017
Dans l'invitation ''Avis aux médias - La ministre de la Santé annoncera un financement supplémentaire pour le Centre d'excellence pour la santé des femmes de la Colombie-Britannique'', diffusé le 20 octobre 2017 par Santé Canada sur le fil de presse...

20 oct 2017
EDMONTON, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Aujourd'hui, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT) responsables de la santé ont conclu leur rencontre à Edmonton, en Alberta.  Ils ont eu des discussions productives sur un certain nombre de...

20 oct 2017
WASHINGTON, le 20 octobre 2017 /CNW/ - Cal Dooley, président et chef de la direction de l'American Chemistry Council (ACC), a publié la déclaration suivante suite à l'enquête de Reuters sur la monographie 112, objet de controverse, du Centre...

20 oct 2017
La ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor promet de donner suite aux initiatives de saine alimentation VANCOUVER, le 20 oct. 2017 /CNW/ - La Fondation des maladies du coeur et de l'AVC (Coeur + AVC) salue l'engagement pris par la ministre...

20 oct 2017
OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, prononcera une allocution à l'occasion du gala du Défi des p'tits chefs et présentera des prix aux gagnants d'un concours national de recettes. La ministre...




Communiqué envoyé le 1 juin 2006 à 13:37 et diffusé par :