Le Lézard

Ouverture des bureaux coordonnateurs - La ministre Théberge salue le travail des services de garde



QUÉBEC, le 1er juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 1er juin /CNW Telbec/ - La ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, Mme Carole Théberge, est heureuse de souligner l'entrée en fonction aujourd'hui des 164 bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial. "Les bureaux coordonnateurs ont été créés pour offrir des services réellement adaptés aux besoins des parents, des enfants et des responsables de garde en milieu familial. Ils représentent une étape importante de la consolidation du réseau québécois des services de garde", a déclaré la ministre.

Tout en facilitant la recherche de places pour les parents, les bureaux coordonnateurs regroupent des équipes entièrement dédiées aux 14 700 services de garde en milieu familial. "Ce sont de véritables centres d'expertise que nous avons mis en place, où seront regroupées des compétences en matière de formation et de soutien pédagogique et technique, a ajouté la ministre. Les parents confient leur enfant à la même responsable en milieu familial et au même endroit, mais celle-ci peut maintenant compter sur une organisation qui est entièrement vouée au type de service qu'elle offre. Il est clair que c'est la qualité, la flexibilité et l'accessibilité aux services de garde qui sont à l'enseigne d'une telle réorganisation".

"Je tiens à saluer le travail remarquable des centres de la petite enfance et la collaboration exceptionnelle des responsables des services de garde en milieu familial tout au long de ces mois qui nous ont permis de mettre en ?uvre, ensemble, la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance. Tous ont travaillé avec le désir profond d'offrir aux enfants des services de garde de qualité, accessibles et qui répondent aux réalités des familles", a affirmé la ministre.

La création des bureaux coordonnateurs s'ajoute aux réalisations qui ont été accomplies pour améliorer la qualité et l'accessibilité des services de garde québécois. Depuis 2003, quelque 35 000 nouvelles places à contribution réduite ont été créées pour atteindre l'objectif de 200 000 places. De même, en mai 2004, l'Engagement qualité a été lancé afin que chacune des personnes qui ?uvre dans les services de garde fasse de la qualité une préoccupation personnelle. Une mesure pour favoriser l'intégration des enfants lourdement handicapés a également été adoptée, de même que de nouvelles normes pour la sécurité des aires de jeux extérieures, pour l'administration de médicaments et pour la vérification des antécédents judiciaires des personnes travaillant en services de garde.

"Ce sont toutes des mesures qui visent les mêmes objectifs : assurer aux enfants d'aujourd'hui et de demain des services de qualité tout en répondant pour le mieux aux besoins des parents", a souligné Mme Théberge.

Le 20 mai dernier, deux nouveaux projets de règlements ont été déposés. Il sera interdit de demander plus de 7 $ par jour pour le service de garde. Par ailleurs, les garderies auront l'obligation d'embaucher deux éducatrices formées sur trois, comme c'est le cas dans les centres de la petite enfance.

Dès aujourd'hui, le localisateur des services de garde permet aux parents à la recherche d'un service de garde en milieu familial de repérer rapidement le bureau coordonnateur le plus près de leur domicile ou de leur lieu de travail. Les parents peuvent aussi obtenir des renseignements sur les autres services de garde de leur territoire à partir de ce localisateur, que l'on consulte au www.mfacf.gouv.qc.ca.

-%SU: SOC,LBR

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 1 juin 2006 à 10:40 et diffusé par :