Le Lézard
Classé dans : Santé

Le Groupe Debiopharm lance la phase III de confirmation pour l'essai de Sanvar(R) pour le traitement du saignement des varices oesophagiennes



LAUSANNE, Suisse, le 1er juin /CNW/ -- LAUSANNE, Suisse, le 1er juin /CNW Telbec/ - Le Groupe Debiopharm, une société indépendante oeuvrant mondialement dans le domaine du développement biopharmaceutique et spécialisée en oncologie et dans les pathologies graves, a annoncé aujourd'hui le lancement d'une étude de phase III de confirmation sur Sanvar(R) aux États-Unis (É.U.), pour le traitement du saignement des varices oesophagiennes (SVE) consécutif à une hypertension portale. La Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) a passé en revue le protocole pour cette étude par le biais d'une procédure d'évaluation spéciale (Special Protocol Assessment (SPA)). Des essais de phase III sur Sanvar(R) ont précédemment été menés pour cette indication en Europe.

Le SVE est une complication fréquente à l'état avancé de la cirrhose du foie dont environ 750 000 patients souffrent chaque année dans le monde. Les chances de survie sont étroitement liées à un contrôle efficace et précoce des saignements. Un patient sur cinq meurt de cette complication. Sanvar(R) agit en réduisant le saignement par le biais d'une diminution de l'hypertension portale. L'objectif de la nouvelle étude sur Sanvar(R) est de confirmer, chez des patients américains, les résultats des essais précédents qui ont démontré que l'utilisation de Sanvar(R) à un stade précoce, associée à un traitement endoscopique, améliore le contrôle des saignements et prévient de nouveaux saignements chez ces patients.

Au cours de cette étude multicentrique, à un seul bras et ouverte, réalisée aux États-Unis, Sanvar(R) sera administré pendant cinq jours à 85 patients atteints de SVE aigu dû à une hypertension portale. Les membres du comité de direction de l'étude comprennent les professeurs Roberto Groszmann et Guadalupe Garcia-Tsao de l'Université de Yale, ainsi que Norman Grace de l'hôpital Brigham & Women.

"Nous sommes très fiers de mener cette étude avec un groupe d'experts renommés dans le domaine de l'hypertension portale aux États-Unis", a expliqué Loïc Maurel, président et chef de la direction de la filiale canadienne du Groupe Debiopharm. "Sanvar(R) serait le premier produit pour le SVE approuvé par la FDA aux États-Unis."

À propos de Sanvar(R)

Sanvar(R) (acétate de vapreotide) est un octapeptide synthétique analogue à l'hormone somatostatine naturelle. Sanvar(R) possède des propriétés pharmaceutiques similaires à celles de la somatostatine naturelle mais possède une durée d'action plus longue. Sanvar(R) est le seul analogue de la somatostatine à avoir démontré, statistiques à l'appui, des avantages significatifs liés au traitement précoce du SVE, en association avec une thérapie endoscopique, dans le cadre d'une étude clinique contrôlée avec placebo (Calès et autres, New England Journal of Medicine, 2001). La survie avec hémostase au cinquième jour du traitement a été atteinte plus souvent, et de façon statistiquement significative (p (signe égal) 0,021) avec Sanvar(R) qu'avec le placebo. Parmi les patients chez qui le contrôle des saignements a eu lieu le cinquième jour, Sanvar(R) a largement augmenté l'hémostase et la survie jusqu'au 42e jour (p (signe égal) 0,006). Sanvar(R) a reçu le statut de médicament pour maladie orpheline aux États-Unis et a reçu une lettre d'avis favorable de la FDA en 2004.

À propos du Groupe Debiopharm

Le Groupe Debiopharm est une société indépendante oeuvrant mondialement dans le domaine du développement biopharmaceutique qui acquiert des produits prometteurs sous forme de petites molécules et de produits biologiques. Le Groupe Debiopharm développe ses produits dans le but d'obtenir une autorisation de mise sur le marché mondiale, ainsi qu'un potentiel commercial maximum, et commercialisent ses produits par l'intermédiaire de partenaires pharmaceutiques responsables de la vente et du marketing.

Le Groupe Debiopharm finance de façon indépendante le développement de l'ensemble de ses produits partout dans le monde, tout en offrant une expertise dans les essais précliniques et cliniques, la fabrication, l'administration de médicaments et la formulation, ainsi que les activités réglementaires.

Fondé en 1979 et établi à Lausanne, en Suisse, le Groupe Debiopharm a développé trois produits dont l'ensemble des ventes mondiales dépasse         2,2 milliards $ en 2005.

Pour plus d'information au sujet du Groupe Debiopharm, visitez le : www.debiopharm.com.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 aoû 2018
Canopy Growth Corporation (la « Société » ou « Canopy Growth »), par l'intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive Tweed, a été choisie comme fournisseur approuvé par la Société ontarienne du cannabis (SOC) pour proposer une grande variété...

20 aoû 2018
La ministre des Sciences et des Sports, l'honorable Kirsty Duncan, se rendra à l'Université de Victoria demain pour rencontrer des chercheurs à la fine pointe de la science et de l'innovation. La ministre fera la connaissance de Stephanie Willerth,...

20 aoû 2018
La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite les associations d'employeurs et les associations de travailleurs de tout le Québec à soumettre des projets dans le cadre du Programme visant à contrer le...

20 aoû 2018
Altasciences a annoncé aujourd'hui qu'elle a entamé les travaux d'agrandissement de son laboratoire d'essais de liaison aux ligands, afin de répondre à la demande élevée de services bioanalytiques de qualité. L'espace additionnel inclura un...

20 aoû 2018
Pour les étudiants qui entrent à l'université ou au collège au Canada, la semaine d'orientation est une période exaltante leur permettant de découvrir leur nouvelle école et d'apprendre à connaître leurs camarades de classe et les autres étudiants...

20 aoû 2018
Même si depuis le 1er janvier 2017, il est strictement interdit aux médecins vétérinaires du Québec de tailler les oreilles et la queue des chiens, ces derniers constatent que bon nombre d'entre eux subissent toujours cette intervention jugée tout à...




Communiqué envoyé le 1 juin 2006 à 08:02 et diffusé par :