Le Lézard
Classé dans : Santé

Le gouvernement du Québec a-t-il la légitimité nécessaire pour modifier les fondements du système de santé et de services sociaux? L'Ordre professionnel des travailleurs sociaux du Québec réclame la tenue d'un sommet sur la santé



QUEBEC, le 1 juin /CNW/ -- QUEBEC, le 1 juin /CNW Telbec/ - En présentant son mémoire aux membres de la Commission des affaires sociales, qui étudient le document de consultation Garantir l'accès, l'Ordre professionnel des travailleurs sociaux du Québec demande au gouvernement du Québec de recourir temporairement à la clause dérogatoire, relativement à l'arrêt Chaoulli, pour permettre la tenue d'un sommet sur la santé dont le mandat serait d'étudier en profondeur et avec les citoyens les conséquences d'ouvrir la porte au privé au sein du système de santé et de services sociaux.

Constatant que les services sociaux sont de plus en plus négligés par l'Etat, ce qui a des incidences négatives directes sur la santé de la population, le président de l'OPTSQ, Claude Leblond, souhaite également que ce sommet étudie la pertinence de créer un ministère des Services sociaux indépendant de celui de la Santé afin que les besoins en services sociaux soient défendus par un ministre pour qui ce serait la seule préoccupation.

L'OPTSQ croit de plus que le gouvernement devrait s'interroger sur la capacité du régime fiscal actuel à financer la santé et les services sociaux avant de dénaturer le système en le privatisant en partie. M. Leblond craint en effet qu'on en vienne à recourir de plus en plus aux cliniques privées affiliées, au terme des neuf mois prescrits, étant donné que le gouvernement n'étudie aucune nouvelle piste pour solutionner le problème chronique de financement du système.

"Des travailleurs sociaux ont vécu l'époque où les familles n'avaient pas accès à des services de santé gratuits et devaient parfois se ruiner pour faire soigner leurs enfants. Voyant le gouvernement remettre en cause les principes d'universalité, de gratuité et d'accessibilité du système, en permettant au privé de mettre le pied dans la porte, ces travailleurs sociaux s'inquiètent des impacts potentiels de ce recul au plan de la santé et au plan socioéconomique", déclare Claude Leblond.

    Note aux journalistes : l'OPTSQ présente aujourd'hui, 1er juin, à
    15 heures, son mémoire devant la commission des affaires sociales.
    Immédiatement après, à 16 heures, le président de l'Ordre, Claude
    Leblond, sera disponible pour accorder des entrevues. Les journalistes
    intéressés doivent communiquer avec le signataire du communiqué.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

25 mai 2018
Le Syndicat québécois des employées et employés de service, affilié à la FTQ, déplore la fermeture précipitée de la résidence pour personnes âgées de Vallée-Jonction. Ce faisant, on déracine des personnes âgées de leur milieu et c'est une vingtaine...

25 mai 2018
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, prononcera quelques mots sur le Fonds pour la réduction des méfaits du gouvernement du Canada. La ministre répondra aux questions des médias après son allocution. DateLe 28 mai...

25 mai 2018
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre responsable des Relations internationales et de la Francophonie, ministre responsable de la région des Laurentides et députée de l'Acadie, madame Christine...

25 mai 2018
Des travailleuses et travailleurs de tous les titres d'emploi du CHU Sainte-Justine tiennent un sit-in symbolique aujourd'hui pour dénoncer leur surcharge de travail permanente. Ces membres de la Fédération de la santé et des services sociaux...

25 mai 2018
Leader en biotechnologie, NanoSphere Health Sciences, LLC annonce avoir retenu les services de Gravitas Securities Inc. (« Gravitas »), à titre de conseiller financier de la société. NanoSphere souhaite également annoncer qu'elle a octroyé 3 165...

25 mai 2018
Aujourd'hui, la ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Marie-Claude Bibeau, a fait part de l'intention qu'a son gouvernement de contribuer jusqu'à 300 millions de dollars à la création d'un...




Communiqué envoyé le 1 juin 2006 à 07:00 et diffusé par :