Le Lézard

La violence contre les femmes : une honte nationale dont il faut faire une priorité nationale



OTTAWA, le 1 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 1 juin /CNW/ - YWCA Canada présente les résultats alarmants d'une étude nationale qui indiquent qu'un haut pourcentage des femmes qui cherchent refuge dans les maisons d'hébergement risquent d'être tuées. Des 368 femmes interviewées à dix sites de recherche dans l'ensemble du pays, 77 pour cent étaient en extrême ou grave danger de mort.

"Le public, en général, n'a pas idée de la peur et de la déchéance que vivent les femmes victimes des mauvais traitements de leur partenaire intime, explique la professeure Leslie Tutty, chargée de recherche. Il s'agit de terrorisme continuel pour ces femmes."

Les femmes qui font appel aux refuges ont maintes fois tenté de faire cesser les violences à leur égard, mais elles n'ont aucun contrôle sur les actions de leur conjoint violent. Quand elles ont épuisé leurs ressources et sont à leur plus vulnérable, les refuges leur fournissent la sécurité.

Les femmes de l'étude ont indiqué que les maisons d'hébergement étaient pour elles le moyen d'appui le plus efficace, mais cela ne suffit pas.

"Nous savons que les refuges sauvent la vie des femmes à courte échéance, mais nous voulons y mettre un terme pour toujours, déclare la présidente de la YWCA, Paulette Senior. Les séjours dans un refuge sont en moyenne de 14 à 21 jours, ce qui est bien peu de temps pour renverser la situation et transformer une vie."

L'étude comporte 14 recommandations qui vont au-delà des murs des refuges, y compris celle de fournir toutes les mesures d'appui social telles que le logement à prix abordable, un emploi ou un appui financier et une pleine collaboration communautaire.

Des personnes représentant tout le pays rencontreront aujourd'hui à Ottawa des législateurs et responsables des politiques afin de revendiquer le changement qui s'impose.

"La violence contre les femmes est une question d'égalité, en conclut Paulette Senior. Si nous n'offrons pas aux femmes les mesures d'appui propres à assurer leur sécurité, nous, en tant que Canadiennes et Canadiens, serons responsables de les avoir mises en danger."

Rapport complet et matériel connexe disponibles sur le site web de la YWCA : www.ywca.ca.

A propos de la YWCA :

La YWCA constitue aujourd'hui le plus grand organisme de services polyvalents pour les femmes au Canada, servant plus d'un million de femmes, jeunes filles et leur famille chaque année. Près de 20 000 d'entre elles recherchent des services pouvant les aider à surmonter les violences qu'elles ont subies. Chaque année 6 000 d'entre elles font appel aux services de refuge d'urgence de la YWCA. Annuellement, 24 YWCA offrent des services d'hébergement et de logement subventionné à plus de 30 000 personnes ainsi qu'une large gamme de programmes connexes.


Communiqué envoyé le 31 mai 2006 à 17:19 et diffusé par :