Le Lézard

Commission spéciale sur la Loi électorale - LE MINISTRE PELLETIER ACCUEILLE AVEC GRAND INTÉRÊT LE RAPPORT FINAL DE LA COMMISSION SPÉCIALE SUR LA LOI ÉLECTORALE



QUÉBEC, le 31 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 31 mai /CNW Telbec/ - Le ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes, de la Francophonie canadienne, de l'Accord sur le commerce intérieur, de la Réforme des institutions démocratiques et de l'Accès à l'information, M. Benoît Pelletier, accueille avec grand intérêt le rapport final de la Commission spéciale sur la Loi électorale (CSLE) et les recommandations formulées par les parlementaires.

En effet, le ministre constate que les parlementaires des trois partis politiques reconnaissent à l'unanimité la nécessité de réformer et de moderniser notre système électoral et qu'ils privilégient aussi, comme le gouvernement, son remplacement par un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire.

Le mandat de la CSLE était ambitieux. En s'acquittant de leur tâche avec célérité, efficacité et rigueur, les élus, membres de la Commission, ont fait la preuve qu'ils pouvaient contribuer tant par leur action que par leurs propositions au renforcement de la démocratie québécoise. "Les parlementaires québécois sont les premiers, au Canada, à proposer formellement de changer le mode de scrutin afin qu'il reflète avec plus de justesse la volonté des électeurs. Une telle contribution des élus, par-delà les enjeux partisans, mérite d'être soulignée", a précisé le ministre.

Le ministre tient à remercier ses collègues de la CSLE, en particulier son président, le député de Marquette, M. François Ouimet, et son vice-président, le député de Richelieu, M. Sylvain Simard, pour leur engagement et la qualité de leur travail, ainsi que pour leur réceptivité à l'égard des commentaires de la population.

Le ministre tient à assurer que les principes dont se sont inspirés les signataires du rapport et que leurs recommandations relatives à certaines modalités plus particulières, notamment en ce qui concerne les mécanismes de compensation, guideront les prochains travaux du gouvernement. Le ministre prend ainsi bonne note de la recommandation des parlementaires de respecter le poids politique des régions.

De plus, le ministre accueille avec ouverture les bonifications proposées aux mesures relatives à une représentation accrue des femmes et des minorités ethnoculturelles à l'Assemblée nationale. Il entend aussi poursuivre sa réflexion au sujet des élections à date fixe et des modalités de mise en ?uvre de la réforme du mode de scrutin, comme l'y invitent les auteurs du rapport.

"Je poursuivrai ma réflexion au cours des prochaines semaines en ayant en tête les recommandations des deux rapports de la CSLE, celui du comité citoyen et l'ensemble des opinions émises par les citoyens lors des consultations particulières et générales. Je compte être en mesure de soumettre au gouvernement et rendre publique une nouvelle proposition de modification du mode de scrutin québécois dès l'automne prochain", a conclu M. Pelletier.

-%SU: CPN

-%RE: 37


Communiqué envoyé le 31 mai 2006 à 15:00 et diffusé par :