Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Le gouvernement annonce la création d'un groupe d'experts chargé de proposer un cadre de réglementation permettant d'assurer la salubrité de l'eau potable dans les collectivités des Premières Nations



OTTAWA, ON, le 31 mai /CNW/ -- OTTAWA, ON, le 31 mai /CNW Telbec/ - L'honorable Jim Prentice, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, de même que Phil Fontaine, chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), l'honorable Tony Clement, ministre de la Santé, et Rona Ambrose, ministre de l'Environnement, ont annoncé aujourd'hui la création d'un groupe d'experts chargé de mettre au point des options pour la mise en place d'un cadre de réglementation qui permettra d'assurer la salubrité de l'eau potable dans les collectivités des Premières nations.

"Ce groupe d'experts tiendra des audiences publiques partout au pays afin de déterminer quels moyens permettront d'assurer aux Premières nations un accès à une eau potable salubre, a déclaré le Ministre. L'élaboration d'un cadre de réglementation de la qualité de l'eau, en collaboration avec tous nos partenaires, est un élément important du plan d'action que j'ai annoncé en mars 2006."

"Notre plan d'action à l'intention des Premières nations tient compte de la nécessité de mettre en place un cadre de réglementation de l'eau potable dans nos collectivités. La reconnaissance du fait que les gouvernements des Premières nations ont besoin d'appui pour satisfaire aux normes recommandées est la clé du succès", a déclaré le chef national Phil Fontaine.

Le groupe est constitué de trois experts hautement qualifiés et chevronnés. Il s'agit de M. Harry Swain, qui sera le président du groupe, du grand chef Stan Louttit et de M. Hrudey. À la fin d'août 2006, le groupe d'experts présentera un document sur les options proposées au ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et au chef national. Un rapport d'analyse sera rendu public en septembre 2006.

"Il est vital que tous les Canadiens, y compris les membres des Premières nations, aient accès à une eau potable salubre", a déclaré le ministre de la Santé, Tony Clement. "Il me tarde de participer à ce processus afin que les collectivités des Premières nations puissent jouir, à l'instar de toutes les autres collectivités au Canada, d'une eau potable salubre et de qualité."

"Un environnement sain et de solides politiques sur la protection de l'eau potable sont essentiels à la santé et à la sécurité des collectivités des Premières nations", a déclaré la ministre de l'Environnement, Rona Ambrose.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:00
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) avise le public qu'en raison du nombre de mémoires reçus dans le cadre de la deuxième partie de l'audience publique sur le Projet de construction d'un terminal...

à 08:00
CO2 Solutions inc. (ou la «?Société?») chef de file dans la technologie de capture du carbone à l'aide d'enzymes, a répondu aujourd'hui à l'adoption le 9 février 2018 du crédit d'impôt de l'article 45Q, dans le cadre...

à 07:00
L'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) tiendra une conférence de presse le 21 février 2018 pour faire le point sur le recours collectif récemment autorisé contre Volkswagen et Audi au nom de tous les Québécois, à...

à 07:00
L'Association des microbiologistes du Québec (AMQ) salue les conclusions du rapport du comité interministériel sur la mérule pleureuse et constate que le gouvernement et la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation,...

20 fév 2018
En désignant les seuls agronomes habilités à signer une justification ou une prescription de pesticides, le MDDELCC crée une cascade d'effets secondaires indésirables. L'effet le plus important est la rupture de la chaîne de traçabilité. Le ministère...

20 fév 2018
L'Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ) a pris connaissance des modifications aux règlements du Code de gestion des pesticides et permis et certificats pour la vente et l'utilisation des pesticides introduisant la notion de...




Communiqué envoyé le 31 mai 2006 à 14:26 et diffusé par :