Le Lézard

UN "MINIZOO" À L'IMAGE DES MINIAMBITIONS LIBÉRALES POUR LA CAPITALE NATIONALE



QUÉBEC, le 31 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 31 mai /CNW Telbec/ - "Alors que la Capitale nationale disposait d'un zoo d'envergure internationale qui avait un potentiel de développement extraordinaire, on apprend aujourd'hui que le gouvernement Charest s'apprêterait à offrir à la population un "minizoo". "Malheureusement pour les gens de la région, c'est tout à fait conforme aux miniambitions des libéraux pour notre Capitale." C'est en ces termes que la députée de Taschereau et porte-parole de l'opposition officielle pour la Capitale nationale, Agnès Maltais, a réagi à l'article du Journal de Québec publié ce matin.

La députée de Taschereau déplore la confusion et l'improvisation qui caractérisent l'action des libéraux dans le dossier du jardin zoologique. "La proposition des ministres Béchard et Després, dévoilée aujourd'hui, confirme ce que nous disons depuis des mois, à savoir que la fermeture du zoo est une décision aberrante, impossible à appliquer et plus coûteuse que le maintien des activités. Les problèmes que posent le transfert des animaux, l'utilisation de la serre, l'aménagement du site, l'établissement de l'école d'horticulture sont tous des éléments que les opposants à la fermeture ont fait valoir sans que le gouvernement ne daigne les écouter", a poursuivi Mme Maltais.

"Depuis quelque temps, le gouvernement Charest multiplie les mégaspectacles préélectoraux dans la Capitale. Est-ce pour camoufler leurs miniambitions et leur absence de vision? Le gouvernement a beau tenter de faire passer des vessies pour des lanternes, la population de la région ne sera pas dupe", a conclu la députée de Taschereau.

-%SU: CPN

-%RE: 37


Communiqué envoyé le 31 mai 2006 à 12:22 et diffusé par :