Le Lézard
Classé dans : Santé

Congrès du SIINEQ - La CSQ s'inquiète des pénuries de personnel de santé pour la région de la Côte-Nord



SEPT-ÎLES, le 31 mai /CNW/ -- SEPT-ÎLES, le 31 mai /CNW Telbec/ - "Les pénuries de personnel dans le secteur de la santé et des services sociaux sont des réalités extrêmement préoccupantes pour la région de la Côte-Nord et nous savons parfaitement que cette situation s'aggravera davantage avec la période estivale. Nous interpellons le ministre de la Santé et des Services sociaux pour qu'il intervienne et prévoit les mesures nécessaires pour éviter et réduire les inconvénients", d'affirmer le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Réjean Parent.

De passage au congrès du Syndicat des infirmières et infirmiers du Nord-Est québécois (SIINEQ), le président de la CSQ, Réjean Parent, la 1re vice-présidente de la CSQ et responsable des dossiers santé et services sociaux, Louise Chabot, et la présidente de l'Union québécoise des infirmières et infirmiers (UQII-CSQ), Monique Bélanger, sonnent un cri d'alarme concernant les pénuries de personnel dans le secteur de la santé pour la région de la Côte-Nord.

La CSQ dénonce depuis plusieurs années, sur toutes les tribunes, la pénurie chronique de personnel qui a des impacts très négatifs sur l'accessibilité et la qualité des soins offerts aux personnes malades. Si la situation est préoccupante présentement, on ne peut qu'anticiper qu'elle deviendra insoutenable dans quelques années à cause, notamment, du vieillissement de la population, des difficultés de rétention et d'attraction dans certaines professions. "Il ne faut pas perdre de vue que cette pénurie entraîne des incidences négatives sur la vie professionnelle et privée de ces travailleuses et travailleurs de la santé qui doivent conjuguer avec des horaires difficiles et des situations stressantes", de souligner Louise Chabot.

Des moyens pour améliorer la situation

La CSQ et l'UQII-CSQ demandent au gouvernement de s'attaquer à la pénurie de personnel de la santé par des mesures concrètes de rétention, d'attraction et de valorisation de la profession. Il doit augmenter et stabiliser les équipes par l'affichage de postes permanents dans les services, offrir une meilleure stabilité d'horaire, réviser l'organisation du travail, permettre au personnel expérimenté de mieux encadrer le travail des jeunes et favoriser une meilleure reconnaissance professionnelle. Il doit également mettre sur pied des formules d'aménagement qui tiennent compte de la conciliation travail-famille et qui compensent les inconvénients des professions. "Il faut qu'il y ait une véritable volonté de régler et d'améliorer le sort autant des personnes malades que des personnels qui s'en occupent", d'affirmer la présidente de l'UQII-CSQ, Monique Bélanger.

Non au privé en santé

Alors que se tiennent les travaux en commission parlementaire concernant l'arrêt Chaoulli et la privatisation des soins de santé, la CSQ tient à affirmer que le privé n'a pas sa place au sein de notre système de santé et de services sociaux. "La proposition du gouvernement ne fait pas que répondre au jugement de la Cour suprême, elle vise surtout à faire une large place au secteur privé et ne règle pas les problèmes de listes d'attente. Des solutions pour réduire les listes d'attente existent dans le réseau public, il suffit de faire une meilleure utilisation des ressources du réseau et d'investir aux bons endroits", de dire Louise Chabot.

Centre de santé et de services sociaux de Sept-Îles

Le président de la CSQ rappelle que toute la lumière n'est pas faite quant aux dépenses exagérées et injustifiées au Centre de santé de Sept-Îles. "Alors que le gouvernement invoque son manque de man?uvre financière pour justifier l'ensemble de ses décisions en santé, nous faisons face à une situation qui dépasse l'entendement. Nous ne pouvons demeurer indifférents à un tel gaspillage de ressources financières quand nous savons à quel point est criant le manque d'argent pour assurer des services de qualité."

Premier congrès du SIINEQ

Dans le cadre de ce premier congrès du SIINEQ, la CSQ et l'UQII-CSQ souhaitent des débats et des échanges fructueux aux déléguées et aux délégués présents. "Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur le SIINEQ qui pratique un syndicalisme de revendications et d'ouverture. Son apport est indéniable pour faire avancer les dossiers de la santé et des services sociaux au sein de notre organisation. Connaissant la qualité du leadership des représentantes du SIINEQ, je suis convaincu qu'elles sauront relever avec brio les défis de leurs nouvelles réalités, soit celui de vivre un syndicalisme renouvelé avec des corps d'emploi différents", de conclure le président de la CSQ.

Profil de la CSQ

La Centrale des syndicats du Québec représente environ 180 000 membres, dont la grande majorité dans le secteur public. Dans le secteur de la santé et des services sociaux, elle représente près de 7000 membres dans toutes les catégories de personnel des régies régionales et dans tous les types d'établissements du réseau.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:30
La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), l'Union étudiante du Québec (UEQ), la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec (FTQ), la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ),...

à 11:16
La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) rend publics les résultats d'un vaste sondage sur la satisfaction au travail du personnel du réseau de la santé et des services sociaux. Ce sondage illustre l'ampleur des problèmes de...

à 11:00
L'APTS rend aujourd'hui publiques ses propositions pour un Québec en santé, dans le cadre de la campagne électorale qui s'amorcera dans quelques heures. « Au cours des prochaines semaines, nous serons bombardé·e·s de propositions de la part de tous...

à 08:37
Caprion Biosciences a annoncé aujourd'hui son acquisition de Primity Bio Inc., un fournisseur spécialisé de services de surveillance immunitaire et de biomarqueurs située à Fremont, en Californie. Caprion mettra à profit les solides capacités...

à 08:29
Canopy Growth Corporation (la « Société » ou « Canopy Growth »), par l'intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive Tweed, a été choisie comme fournisseur approuvé par la Société ontarienne du cannabis (SOC) pour proposer une grande variété...

à 08:15
Caprion Biosciences a annoncé aujourd'hui avoir procédé à l'acquisition de Primity Bio Inc., un fournisseur de services de laboratoire spécialisé en surveillance immunitaire situé à Fremont, en Californie. Caprion mettra à profit l'expertise...




Communiqué envoyé le 31 mai 2006 à 11:00 et diffusé par :