Le Lézard

La CSDM lance l'opération Lire en été pour stimuler ses élèves à la lecture



MONTRÉAL, le 31 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 31 mai /CNW Telbec/ - Afin de stimuler ses élèves à la lecture et d'appuyer son réseau d'écoles dans le défi de la réussite scolaire, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) lance une opération sans précédent : Lire en été. Chaque élève du préscolaire, du primaire, du secondaire et de la formation des adultes de la CSDM partira en vacances avec un livre à lire pour l'été; livre qui sera rapporté pour la rentrée. Ce retour permettra de regarnir les bibliothèques de la CSDM de 77 000 nouveaux livres. Pour cette seule opération, la Commission scolaire investit 1 200 000 $.

Les livres ont été sélectionnés par des spécialistes de la CSDM en lien avec les programmes d'études et en fonction de ce qui est présentement populaire auprès des jeunes. Environ 250 nouveaux titres ont été choisis. Les écoles se verront attribuer de 10 à 20 ouvrages différents par niveau. Les élèves choisiront parmi ces livres leur lecture de vacances. Distribuer 77 000 livres dans plus de 200 établissements nécessite un effort collectif important. Les employés des services centraux, les équipes-écoles et les bénévoles de la CSDM travailleront jusqu'à la fin de l'année scolaire pour s'assurer que chaque élève parte avec son livre.

Michel Tremblay, parrain d'honneur

Lire en été permettra aux 77 000 élèves de découvrir des auteurs de la littérature québécoise. Les romans, biographies, polars et bandes dessinées achetés pour l'occasion ont été écrits par des auteurs québécois en très grande partie; une façon de mettre les projecteurs sur la culture d'ici. "À tout âge et à tout moment, quand on a la piqûre, la lecture forme, renseigne, divertit, émeut, élève, amuse et édifie. Le problème est d'intéresser l'enfant à lire. On ne dira jamais assez à quel point il est important d'y travailler d'arrache-pied. Le livre contient tout le savoir du monde et se doit, très tôt, d'être accessible à tout le monde. Il faut remplir les bibliothèques, c'est impératif !" a déclaré monsieur Michel Tremblay, parrain d'honneur de l'opération Lire en été.

Le défi de la réussite

Dans son plan stratégique 2005-2010, la CSDM identifie la réussite en français comme une de ses premières priorités. "Lire en été est un engagement clair auprès de nos enseignants et de nos élèves. Nous voulons développer le goût de la lecture chez les jeunes, car il est évident qu'il existe un lien entre l'intérêt pour la lecture et la réussite en français" a soutenu madame Diane De Courcy, présidente de la CSDM.

Un premier investissement de 2 300 000 $

La saine gestion de la CSDM de ces dernières années permet de libérer des sommes importantes pour un premier investissement d'environ 2 300 000 $. En plus du 1 200 000 $ de l'opération Lire en été, on prévoit investir 632 000 $ pour l'achat de matériel didactique majoritairement consacré au soutien de l'apprentissage du français, 111 000 $ pour l'ajout de trois agents de bureau qui travailleront à accélérer l'informatisation des bibliothèques et          337 000 $ pour soutenir les écoles dans l'achat de livres supplémentaires. Ces efforts s'ajoutent à ceux du ministère de l'Éducation, des Loisirs et des Sports et de la Fondation de l'alphabétisation qui ont, eux aussi, déployé des ressources pour lutter contre les problèmes de lecture des élèves montréalais.


Communiqué envoyé le 31 mai 2006 à 11:00 et diffusé par :